BLOODFLOWERZ - Dark Love Poem (Silverdust Records/Soulfood) - 28/07/2006 @ 10h59
Foofur: Troisième album pour les Allemands de BLOODFLOWERZ que je découvre au travers de ce "Dark Love Poem". Le groupe nous propose un metal/rock teinté de néo au sein duquel se mêlent des refrains pop plutôt efficaces, des réminiscences new-wave ou médiévales ("Anthem for a Stranger") ainsi que quelques arrangements électro plutôt bien amenés. Utilisant des mélodies assez sombres, on pourrait affilier BLOODFLOWERZ au mouvement metal-goth mais ce serait assez réducteur et trompeur. En effet, c'est surtout l'énergie du combo qui ressort de "Dark Love Poem" ainsi qu'un dynamisme communicatif, à des lieues de groupes comme TYPE O NEGATIVE, MOONSPELL ou PARADISE LOST pour ne citer qu'eux, si on fait exception des titres "Illusionary Fields" ou "Dead Love (A Necrology)", les plus ancrés dans le style goth. Au final, le groupe propose un mix très rock rappellant EVANESCENCE et qui, à défaut d'être renversant, s'avère plutôt rafraîchaissant et agréable à l'écoute. Rythmiques sautillantes et riffs efficaces se mêlent à un chant qui surprend au premier abord par quelques gimmicks un peu maniérés et son timbre proche de celui d'Amy Lee mais qui finit par convaincre par sa justesse. Extrêmement mélodique, je me suis laissé facilement embarqué dans l'univers simpliste de BLOODFLOWERZ. "Dark Love Poem" est donc un album qui pendant environ 40 minutes ne se prend pas la tête en pondant 11 titres très convenus mais qui se laissent écouter avec plaisir.
Note: 13/20

Sentenced : Mon collègue ci-dessus a bien décrit le style pratiqué par BLOODFLOWERZ. Je n'en rajoute donc pas à ce sujet. Par contre, j'aimerais juste exprimer ma déception quant à ce troisième album, vous savez, celui qu'on a l'habitude de qualifier de "cap difficile" pour un jeune groupe.
Après un sympathique premier essai ("Diabolic Angel", en 2002) et un très bon second album ("7 Benedictions / 7 Maledictions" en 2003), il aura donc fallu trois années à BLOODFLOWERZ pour nous servir un album...moyen ! Oh, on n'a pas droit non plus à un naufrage, mais le groupe ne concrétise tout simplement pas les espoirs placés en lui. Malgré quelques titres entraînants, ("The last dance", "Anthem for a Stranger"), la plupart des morceaux de cet opus ne décollent pas vraiment, et sont davantage marqués du son tendance dans ce style, celui d'EVANESCENCE notamment, voire du LACUNA COIL le plus récent. Moi qui croyait avoir trouvé dans les deux précédentes réalisations de BLOODFLOWERZ une alternative à ce type de combo formaté, je reste aujourd'hui franchement sur ma faim. Le groupe allemand aurait à mon humble avis eu tout à gagner en explorant davantage la voie gothique, mais énergique, qui le caractérisait à ses débuts.
Tentative de recoller au peloton de tête, ou manque d'inspiration (peu de titres me sont véritablement restés en tête après toutes ces écoutes, la faute à des mélodies souvent assez niaises, comme sur ce final, "Dead love") ? J'espère qu'il s'agit juste d'un égarement passager. Dans le cas contraire, BLOODFLOWERZ n'aura été pour moi que le groupe de deux albums...
Note: 11/20


Rédigé par : Foofur & Sentenced | 12/20 | Nb de lectures : 12299




Auteur
Commentaire
hevydevy
Invité
Posté le: 14/08/2006 à 14h37 - (31787)
Archi decevant cet album par rapport aux deux premiers. Pas grand chose à en retenir...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker