BLAZE BAYLEY & THOMAS ZWIJSEN - Russian Holiday (Autoproduction) - 22/08/2013 @ 08h31
En plein trip acoustique, je saisissais l’occasion qui m’était offerte pour chroniquer le nouveau CD de B. Bayley, et cela même sans rien connaître ou presque de son cursus musical.

Ej’ savo bin qu’il avait chanté avec Maiden et ses bas-nylon, mais c’est tout, fin de l’histoire.
A l’époque j’étais fan d’Iron Maiden, et comme tout fan de la demoiselle de fer, je fus déçu du départ de Bruce, tant et si bien que je pris à peine le temps d’écouter X-Factor au moment de sa sortie. Quatre ans plus tard Dick. & Smith furent de nouveau de la partie. Ouf, me disais-je à moi-même, à moins que ce ne soit l’autre, je ne sais plus, exschizo-moi ! Mais trop tard, j’avais déjà décroché. Mayday !

Ingrat ! Jeune ingrat que j’étais !
Explication & Solution :
J’écoutais sans a priori le CD « Russian Holiday » dont le titre me faisait plus penser à du Marillion période Fish (White Russian)
C’est pas mal, pensais-je (ouin ça peut m’arriver de temps en temps les soirs de pleine lune….Quant à savoir si je pense bien, ceci est une autre histoire)
Mais bon, c’est moi qui rédige la Kro ou pas ? Vindiou de vindiou !
Le style abordé est proche de Maiden. Ha, ha….Pathétique. Sans blague, réveille-toi Walking Bed !

T’ai-je sonné toi, me renfrognais-je ?
Je continue : une jeune et belle violoniste, Anne Bakker, parfois accompagne les deux protagonistes et apporte ainsi une légère touche celtique aux compos. On retrouve, ainsi, quelques sonorités celtico-progressives à la manière de Jethro tull, Kansas, mais aussi et surtout d’Iron Maiden, qu’on se le dise (j’ai toujours pensé que le style de Maiden prenait racine dans le folklore celtique, ne serait-ce que par les alternances répétées des solos de guitare. Mais c’est mon avis).
Le deuxième titre, inédit cette fois-ci, « Russian Holiday », ainsi que le dernier « Sign of the cross » (reprise de l’album X-Factor), sont pour moi les meilleurs de cet EP.
Blaze tient la dragée haute à ce jeune guitariste Thomas Wijen dont les arrangements ne manquent pas de talent. Sa voix est vraiment incroyable. Elle navigue entre celles de Dickinson et de Geoff Tate (Queenrÿche).
Blaze met toute son âme dans son interprétation parfois même jusqu’à en avoir la gorge nouée, et nous aussi.
Mais voilà : le « hic » (effets secondaires des gorges trop nouées) réside dans le fait que nous restons du début jusqu’ à la fin dans l’acoustique (hic), et peu à peu Russian Holiday perd ce côté magique (hic) et… Bon j’arrête là, sinon je risque de me dédoubler en une sorte de maniaque starifié dont les troubles obsessionnels ne seraient pas sans évoquer grosso modo, pour ne pas dire quasi, le bouffon du prince des ténèbres. Attention à la section fée morale. Pour elle, il ne reste qu’une seule solution, la …..

Ô Sookie, (héroïne de True blood) si tu savais !! :-P
Hum, donc, à l’exception du titre « Russian Holiday », au bout d’une demi-heure d’écoute je commençais à bailler. Tant mieux, le CD se terminait. Je pris alors ma nouvelle Libanaise FRM sign. Mr Big afin de déchainer toute la hargne que j’avais accumulée durant cette écoute…..Faut que ça saigne un peu, non mais !
Alors oui, les morceaux sont bien arrangés. Les paroles très sombres et introspectives collent à merveille sur la voix puissante et émouvante de Blaze Mais voilà, avec une telle voix, il faut faire du vrai métal, crénom ! Alors, pendant une demi-heure on attend vainement l’arrivée des guitares électriques ainsi que celle des percussions, qui jamais n’arriveront. Consternation !

Qu’à cela ne tienne ! J’écoute les versions originales de « Stealing time, Soundtrack of my life, One more step » et pour finir je me réécoute « Sign of the Cross » et là, la claque ! Jeune ingrat que j’étais !

Outre le charme acoustique et unplugged de ce mini EP, qui vous aidera peut-être à emballer votre cagole préférée miraculeusement désintéressée du RAP et du R’N’B, son intérêt musical, pour les métalleux qui ont la rage, la hargne et le sang en ébullition, s’arrête là.
Toutefois, ce mini CD reste une excellente, pour ne pas dire la meilleure, publicité pour les autres albums de Blaze.
Pour ma part, j’ai déjà rectifié le tir en me dégotant Blood & Belief pas plus tard qu’aujourd’hui.



Rédigé par : The Walking Bed | 12/20 | Nb de lectures : 11520




Auteur
Commentaire
dances of death
IP:81.244.96.44
Invité
Posté le: 24/08/2013 à 08h10 - (108726)
C'est marrant. Je n'ai jamais été très fan de Bailey, j'ai trouvé la lecture de la chronique assez fastidieuse, la note n'est pas terrible... et pourtant maintenant j'ai vraiment envie d'écouter ce CD.

Blurg
IP:90.45.50.136
Invité
Posté le: 24/08/2013 à 10h12 - (108728)
Franchement, c'est quoi cette kro-branlette incompréhensible?

Blurg
IP:90.45.50.136
Invité
Posté le: 24/08/2013 à 10h14 - (108729)
Franchement, c'est quoi cette kro-branlette incompréhensible?

walkingbedd
IP:81.250.239.39
Invité
Posté le: 26/08/2013 à 10h10 - (108757)
SAV de WB

blood & belief est un album remarquable. navigue entre Ozzy et queensryche....

tout est bon

le meilleur du cru descroc a croc des acras (de morue)


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker