BLACK SHAPE OF NEXUS - Negative Black (Exile On Mainstream/Season of Mist) - 03/07/2012 @ 08h44
Le groupe allemand culte BLACK SHAPE OF NEXUS (aka B.SON) nous balance en pleine tête son troisième album de Sludge/Doom aussi oppressant et maladif que l’artwork présenté ici. Du lourd, du bien lourd et ça commence dès l’introduction symbolisée par la première plage «Illinois», dont les intonations ne sont pas sans rappeler un certain HALO. Larsens stridents, batterie métronomique et basse aux quelques notes groovy. Ce premier morceau de six minutes fera fuir les allergiques de Noise répétitive et nuisible.

Le Sludge/Doom à la mode NEGATIVE REACTIONS meets SOURVEIN (avec un soupçon de ELECTRIC WIZARD) se met en branle avec le second titre «400H» qui d’entrée de jeu séduit et enivre avec son riff accrocheur et ses vocalises hurlées (mais plus qu’audibles, car mises en avant par une production très claire). Long de six minutes, ce titre va à l’essentiel, présentant les ingrédients type du genre pour une cuisine sonore épicée. «60 WV» joue avec nos nerfs: rythmique qui martèle sans cesse, riffs de bucherons mal dégrossis, soli dissonants et stridents… Le bilan est en effet pesant, puisque le clou rouillé est enfoncé un petit peu plus à mesure que l’écoute se fait («14d» avec son rythme ultra-Doom et son chant caverneux à la limite du Death confirme mes propos). Avec son introduction plus accessible (mais avec une durée totalement incompatible avec un format radio), «10000 μF» montre une autre facette de B.SON: riff direct qui accroche rapidement (presque Poppy), sample vocal introductif, couplets entêtant et breaks étouffant. De presque vingt minutes, ce titre demande un certain investissement de la part de l’auditeur. Naviguant entre Sludge et Doom des familles, ce titre révèle son lot de surprises après des écoutes répétées. Même constat pour la plage «Neg. Black» qui a la tache difficile de refermer (impeccablement) cet album. S’étirant sur plus de vingt-deux minutes, ce morceau de choix justifie à lui seul l’acquisition cet opus. Partant d’une ambiance à la KHANATE/TEETH OF LIONS RULE THE DIVINE, B.SON fait évoluer le propos en terminant sur un Sludge magique, presque tribal et incroyablement vigoureux. Trippant.


Rédigé par : DeadStar | 15/20 | Nb de lectures : 11940




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 03/07/2012 à 11h03 - (102864)
Gros pavé, pour un groupe enfin aussi dense sur album que sur scène.
Assez monstrueux dans son genre.



moonlight666
Membre enregistré
Posté le: 03/07/2012 à 14h42 - (102865)
Enorme cet album.
tout comme les lives d'ailleurs.

Je recommande à ceux qui aiment les expériences intéressantes ;)



Y.
IP:84.100.182.26
Invité
Posté le: 03/07/2012 à 19h36 - (102872)
Les références me parle. Faut que j' essaye ...


daminoux
Membre enregistré
Posté le: 04/07/2012 à 09h04 - (102875)
vraiment pas mal.... merci pour la découverte



GeneralMono
Membre enregistré
Posté le: 04/07/2012 à 10h51 - (102877)
Merci également pour la découverte, connaissais pas, ça m'a donné envie, j'ai écouté un peu, j'ai commandé.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker