BLACK BOMB A - Comfortable Hate (Verycords) - 15/05/2015 @ 08h04
Aaaahhh, BLACK BOMB Ä…
Les vertes années du ‘French Metal’, le Sriracha…
‘Police Stopped Da Way !’, ‘No rest in pain in my mother fucking tomb’, ‘Oooh Mary, Sweet Mary; My mary, oooohhhooohhh’.
Pas non plus un LOFO en terme de popularité, mais tout de même un groupe majeur sur la scène Metal/HxC française, indépendant et agitateur de crête depuis 20 ans…

J’avoue, j’ai totalement lâché le groupe en 2006, à la sortie d’un ‘One Sound Bite To React’ qui ne m’avait pas du tout flatté les oreilles…
Exception faite des écoutes de ‘From Chaos’, qui marquait le retour de Djag en tant que deuxième chanteur (le temps d’un album et de quelques dates…), j’ai globalement privilégié le groupe en live, plutôt que sur album.
La sortie de ‘Comfortable Hate’, nouvel opus du groupe, et le 6ème en 20 ans, est donc l’occasion pour moi de me replonger avec plaisir dans du nouveau matos de BBA.

Un petit coup de chapeau au groupe, au passage, avant de s’attaquer à la critique de cet opus ; qui fête cette année ses 20 ans, avançant toujours au taquet, contre vents et marrés, se tapant des critiques gratuites et faciles, et traçant sa route avec la même envie et le même dynamisme (live, incontestable) depuis tout ce temps. Respect, donc.

Je pose donc des oreilles quasiment chastes sur ‘Comfortable Hate’…
Une courte intro, des cris, et ‘Let’s Start Again’ déboule à fond les ballons, mode Punk/HxC avec des riffs Metal.
Le duo Poun/Arno est en forme, ça chie, ça gueule, ça carbure, c’est mortel !
Un début explosif, tempéré par la suite, par un côté Metal/HardCore plus présent au détriment du Punk/HxC ; la lourdeur, le groove et les Mid-tempos reprennent leur droits, sans perdre de vue l’énergie dévastatrice, qui devrait faire des malheurs en live.

Toujours avec un dynamisme omniprésent, BLACK BOMB Ä alterne les coups de poings et les coups de latte, entre Metal, HardCore et Punk pour certains titres ultra dynamiques.
Sans innovation, avec une simplicité directe et communicative, le groupe offre tout ce qu’il faut pour passer du bon temps, sans prise de tête et sans truc complexe à assimiler.

Comme il le fait depuis si longtemps, BLACK BOMB Ä alterne les Mid-tempos, les cassures, les accélérations, les breaks et les rythmes rapides avec beaucoup d'efficacité, le tout renforcé par ces bons vieux riffs Metal/HxC tout juste mélodieux, et accrocheurs.
Jamais rébarbatif, toujours en mouvement, le groupe a de l’énergie à revendre, en témoigne ce duo vocal au top.

Même si Poun et Djag sont pour moi le ‘vrai’ duo de chanteur de BBÄ, ce duo magique, hystérique, animal, des premières années et des lives explosifs, le retour d’Arno pour l’enregistrement de ce nouvel album est une excellente chose.
Ces deux là ont trouvé une complémentarité vocale qui anime et qui donne vraiment une identité unique au groupe.

En dépit de titres vraiment marquants ou fédérateurs, cet album est nettement plus convaincant à mon goût que ‘One Sound Bite To React’ ou ‘Enemies Of The State’.
La raison : un équilibre parfait entre toutes les facettes du groupe, une homogénéité entre Metal, HardCore et Punk, qui produit au final 12 titres assez variés, mais unis entre eux.

Le son est extra, puissant, équilibré et compact, avec une basse super audible qui apporte là aussi une identité appréciable.
En termes d’énergie et de dynamisme, on se croirait presque par moments revenu à l’époque de 'Human Circus', tant le groupe arrive sur certains titres à renouer avec cette ardeur directe, communicative et qui donne envie de foncer la tête la première en plein pogo ; ‘Into The Void’, ‘Rise Up’, et ‘Let’s Start Again’ en tête. Et ce son de basse, qui groove en arrière plan, se charge de rendre cette énergie encore plus pernicieuse.

Derrière ce beau tableau, manque malheureusement la hargne d’antan, celle qui vient des tripes, celle qui suintait derrière chaque accélération et chaque cri.
L’énergie proposée en 2015 par le groupe est bien plus structurée, plus efficace aussi, mais moins personnelle, et (surtout) moins impulsive.
Le groupe fait le boulot, en gros, si je voulais être méchant.
Là où TAGADA JONES possède toujours une énergie incroyablement irrésistible et impulsive, là où LOFOFORA se renouvelle tout en conservant sa force de frappe, BLACK BOMB Ä semble manquer un peu de souffle par moments, se contenant de réutiliser ses vielles combines sans trop se fouler.

Comfortable Hate’, c’est un recueil de morceaux tour à tour violents, groovy et attractifs ; Poun n’hésite pas à chanter certains passages, avec plus d’assurance que par le passé peut être. A l’image de ‘Tears of Hate’, ou de la ballade ‘Into the Void’, qui casse un peu le dynamisme entêtant, mais a le mérite de poser les esprits avant la suite des hostilités.
Cela n’empêche pas ‘Comfortable Hate’ de latter gentiment les tympans, avec 7 morceaux sur 11 qui méritent à eux seuls l’achat de l’album.

Certes, l’impression finale dégage un sentiment d’énergie plus canalisée et nettement moins impulsive, avec des titres globalement moins hargneux et plus Metal que HxC.
Certes, la lassitude pointe son nez au bout de plusieurs écoutes, la faute à une inspiration inégale selon les morceaux.

Il n’empêcher que ‘Comfortable Hate’ possède quelques sérieux arguments pour foutre le dawa dans la fosse, avec cette énergie personnelle entre Metal, Punk et HardCore, le tout shooté aux riffs simples et efficaces, et porté par ce duo vocal au top.
Pas l’album ultime de BLACK BOMB Ä.
Mais un album bien cool, à mettre à fond lors des barbec’ l’été quand l’heure est au ti’ punch sur la terrasse. Et à découvrir en live, bien sur, avant tout !




Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,5/20 | Nb de lectures : 9823




Auteur
Commentaire
CromCruach
Membre enregistré
Posté le: 15/05/2015 à 13h58 - (116698)
"Là où TAGADA JONES possède toujours une énergie incroyablement irrésistible et impulsive, là où LOFOFORA se renouvelle tout en conservant sa force de frappe, BLACK BOMB A semble manquer un peu de souffle par moments, se contenant de réutiliser ses vieilles combines sans trop se fouler."

Yep !




Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker