BLACK ANVIL - Hail Death (Relapse) - 18/07/2014 @ 07h08
De la part de gars ayant joué au sein de combos tels que KILL YOUR IDOLS, NONE MORE BLACK ou encore CRO-MAGS, on s'attendrait à du hardcore, du punk voire du crossover mais sûrement pas à un groupe évoluant dans un registre black/thrash vraiment purement metal. Fondé à l'origine pour rendre un vibrant hommage aux précurseurs du black metal des années 80: VENOM, POSSESSED, MESSIAH, DARKTHRONE et CELTIC FROST. Il y avait peut-être de quoi sourire de voir des coreux et des punks vouloir se la jouer métalleux sauf que nos quatre gaillards se sont révélés être parfaitement à leur affaire et que "Time Insults the Mind", leur premier album était une bien belle réussite qui leur a permis de se retrouver signés chez Relapse. Deux ans plus tard est donc sorti "Triumvirate" un deuxième album qui n'avait pas vraiment confirmé les espoirs qui avaient été placés en eux et montrait un groupe avec le cul entre deux chaises, à la recherche d'une recette efficace.

Quatre ans plus tard, le groupe est donc de retour toujours chez Relapse, avec un troisième album répondant au doux nom de "Hail Death", album qui reprend les mêmes ingrédients que le précédent, à savoir un mélange de black old-school à la CELTIC FROST et de thrash. Après plusieurs écoutes, je suis encore très sceptique et circonspect au sujet de cet album. Je n'arrive toujours pas à savoir où veut vraiment aller le groupe. Les morceaux sont dans l'ensemble assez longs. L'album en compte dix (dont une reprise de "Under the Rose", un titre de KISS qui n'est pas mentionné sur la pochette, comme c'était me semble-t-il déjà le cas pour les reprises de CELTIC FROST et de VON respectivement présentes sur les deux premiers albums du groupe) et dépasse les 70 minutes de durée. Inutile de dire que sa digestion n'est donc pas des plus aisées et qu'il faut tout de même plusieurs écoutes avant de trouver quelques points de repère.

"Le cul entre deux chaises", c'est encore l'expression qui va le mieux convenir à cet album qui tente parfois de faire du black metal mais ne verse jamais dans la noirceur extrême ou dans l'ultra rapidité et qui donc ne risque pas d'intéresser les amateurs de metal noir pur et dur. Le reste du temps, cet album lorgne vers un thrash metal généralement mid-tempo, pas vraiment très inspiré et plutôt linéaire, qui se perd assez souvent dans des longueurs inutiles qui étirent les morceaux en longueur, tel le premier qui dépasse les 9 minutes grâce à (à cause ?) des changements de rythmes et des soli qui n'apportent pas grand chose et au contraire brouillent l'écoute tant ils semblent à côté de la plaque et serait plus à leur place sur un album de heavy metal à la MAIDEN. Même s'ils donnent (ou du moins essayent de donner) dans le metal extrême, nos petits gars n'oublient cependant pas d'où ils viennent et proposent ici ou là quelques clins d’œil à la scène hardcore, tels ces chœurs tout droit sortis d'un quelconque combo de Brooklyn que l'on peut entendre sur "Still Reborn", "Redemption Through Blood" ou encore sur le huitième titre "N". Il est indéniable que cela apporte un peu de fraîcheur et d'originalité à la musique de BLACK ANVIL car il est vrai que ce n'est pas tous les jours que l'on à l'occasion de trouver des influences hardcore dans un album de black thrash. Cela reste cependant assez anecdotique et ne sauvera pas cet album.

Bref vous l'aurez compris, je n'ai pour ma part pas vraiment apprécié cet album qui se disperse dans trop de directions différentes et qui au final manque vraiment d'efficacité et d'originalité. On ne peut pas exceller dans tous les styles...




Rédigé par : Sheb | 12/20 | Nb de lectures : 11441




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker