BLACKHORNED SAGA - Broken Messiah (Drakkar) - 13/04/2012 @ 08h09
L’histoire des Polonais de BLACKHORNED SAGA débute en 1994 sous le nom de LATHSPELL. Après une démo au format cassette "Narodzeni by Bluznic", le groupe se met en pause suite au départ du batteur aux Etats-Unis. Les membres restant se font les dents en parallèle sur PORPHYRIA, dont l’existence sera également assez brève. En 2004, les quatre membres originaux de LATHSPELL décident de réveiller le monstre, et en même temps de changer de nom pour BLACKHORNED SAGA, étant donné qu’un autre groupe du même nom existe en Finlande. Résultat de ce réveil et de ce changement de nom : un premier album en 2008, autoproduit, au nom de… LATHSPELL. Ce premier album est suivi, deux ans plus tard, d’un (court) EP, "Broken Messiah", également autoproduit. Cet EP a tapé dans les cages à miel de Noktu, puisqu’il réédite sur Drakkar fin 2011 cet EP.

Court, "Broken Messiah" l’est indubitablement : un peu moins de 14 minutes pour 5 titres dont les durées oscillent entre 1 minute 30 et un peu plus de 4 minutes. Autrement dit : direct dans la gueule. D’ailleurs, le groupe ne s’encombre pas d’intro, et le morceau titre commence tous riffs dehors. Si ce premier morceau est assez typique d’un black metal assez brutal, avec des riffs saccadés et tranchants, le reste (légèrement) différent. Les Polaks mélangent des riffs death metal assez brutal et evil, et franchissent par moments la limite du black metal. Le chant, lui, est plutôt black metal un peu grave, pas très original, mais haineux et efficace. A l’image du reste de l’album en fait, la musique de BLACKHORNED SAGA est un crachat au christianisme, violent, haineux et colérique.

Ne réinventant pas la poudre, mais la faisant diaboliquement parler, l’armée suprême anti-Dieu pond un EP trop court pour se faire une idée réellement précise du potentiel du groupe, sachant que le premier album est relativement compliqué à trouver. Par contre, on sent un potentiel blasphématoire qui n’attend qu’une chose : exploser à la face du monde. Je doute que la prétention du groupe soit plus ambitieuse que cela, et avec "Broken Messiah" remplit parfaitement le cahier des charges du black/death virulent et impie. Et personnellement, ça me suffit largement.

http://www.blackhornedsaga.com - 134 visite(s)

Wszechmogacy Jak My - 83 téléchargements


Rédigé par : Skay | réédition/ | Nb de lectures : 11550




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker