BIRTH A. D. - I Blame You (Metal Age) - 14/01/2015 @ 08h19
Arrêtons les raccourcis stériles ! Déjà bandes d’incultes, apprenez à faire la différence entre thrash old-school (baskets à languettes, vestes à patches, t-shirt EXODUS, textes sur la prolifération nucléaire ou comment réussir son mosh) et crossover (baskets à languettes mais pas que, vestes à patches mais pas que, t-shirt DISCHARGE, texte sur l’emmerdement maximal dans la vie de tous les jours ou sur comment tu aimerais écraser la gueule de ton boss). Au moins, vous ne risquerez pas de jeter BIRTH A.D. avec son nom en référence au meilleur album des MISFITS dans la seconde catégorie. Cela fera aussi plaisir à leur chanteur/bassiste Jeff Tandy, même si ce dernier continuera de vous haïr vous et le reste du globe. Et puis accessoirement, cela permettra à certains de ne pas avoir l’impression de s’être planter. Parce que attention les aminches, ce premier album sorti d’abord aux States en 2013 sur UNSPEAKABLE AXE et qui profite aujourd’hui d’une distribution en Europe via METAL AGE est ce que l’on pourrait appeler un album 100% crossover.

Oui, le crossover, ce mélange joué à toute berzingue de thrash, de punk et de hardcore. Vous savez, ces machins qui ont pullulé durant les années Reagan, pour qui jouer soit dans des garages soit dans des skates parcs devant autant de keupons à crêtes que de thrashers étaient la norme et qui avaient pour habitude d’avoir trois pages de textes à débiter telle une mitraillette en trente secondes montre en main (rien qu’en quatre-vingt secondes, « Failed State » par exemple aligne ici plus de mots que tout un album de funeral doom !). Leurs modèles ? CRYPTIC SLAUGHTER, D.R.I., S.O.D., une pincée de BLACK FLAG et surtout aucune influence extérieure datant d’après 1989. Ces dernières années, les soiffards de CROSS EXAMINATION par exemple avaient essayé d’appliquer à la lettre cette formule mais BIRTH A.D. va plus loin.

Tout le long de ce ‘I Blame You’ avec sa pochette digne de ‘Mad Magazine’, on sent donc cette volonté très forte de coller au plus près à cette éthique fondatrice, quitte à passer pour des réacs et malgré quelques rares plans death-metal. D’ailleurs on a presque l’impression que ces texans pour qui même les MUNCIPAL WASTE sont limite trop progressifs se complaisent dans cet esprit volontairement obtus. Pendant des années, Tandy et le batteur Mark Perry ont pissé dans un violon avec le groupe de black AVERSE SEFIRA et visiblement, ils en ont profité pour faire le plein de bile. Dans la pure tradition de S.O.D., tous les textes ne sont donc que des ‘fuck you’ à l’encontre de la terre entière, que cela soit Los Angeles et ses faux-semblants (« Burn L.A. »), nos contemporains qui fantasment sur Rambo sans avoir jamais vu la guerre de près (« Bring Back the Draft ») ou encore 99,9% de la population (« Kill Everybody »).

Mais ceux qui s’en prennent le plus dans le cul, ce sont justement nos les metalleux. Dès le titre d’ouverture, appelé justement « Mission Statement », Tandy met les points sur les i : « Pas de requins, pas de skateboards/Pas de pizza, pas de bière/Nous ne sommes pas là pour participer à la mode du moment(…) On emmerde tous vos clichés/On est prêt pour la guerre ! » Alors oui, c'est pour les vieux cons, oui Tandy et ses deux compères de BIRTH A.D. vous pissent à la raie et oui, ils prennent leur pied en se faisant.



http://www.birthad.com/ - 121 visite(s)


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 15/20 | Nb de lectures : 9151




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker