BETWEEN THE BURIED AND ME - The Parallax : Hypersleep Dialogues (Metal Blade/Season Of Mist) - Selection VS du 09/05/2011 @ 08h08
Ouais je vous vois déjà venir… « V’la encore Seb On Fire qui va nous saouler avec son BETWEEN THE BURIED AND ME. Tommy Rogers… blablabla Meilleur groupe du monde blablabla… 20/20 blablabla…Relou ». Et ben ouais, vous avez vu juste. BETWEEN THE BURIED AND ME revient déjà. Une année faste pour les fans du groupe puisqu’outre cet album, sont parus le Best-Of du groupe, l’album solo de Thomas Giles a.k.a Tommy Rogers et enfin, le groupe viendra, pour la première fois, jouer en France en tête d’affiche. Donc quid de ce « Parallax : Hypersleep Dialogues » ? Ben on ne va pas faire des ronds de jambes plus longtemps, c’est une fois de plus formidable. Mais… mais… un tout petit peu moins formidable que « Colors » et « The Great Misdirect ». Pourquoi ? Parce que.

Non, plus sérieusement, je vois deux petits défauts entacher légèrement cette dernière livraison de BTBAM. Premièrement, trente minutes, c’est court pour un album de BETWEEN THE BURIED AND ME. C’est une bonne durée pour pas mal de groupes mais pour eux, c’est peu donc on sort un peu frustré de l'écoute de l'album. Maintenant "Parallax..." est censé être un EP et bon, trente minutes pour un EP c’est beaucoup. Mais quand même. Deuxièmement, je trouve le son de batterie, des toms surtout, un peu plat et trop sec. J’aurais aimé plus de profondeur, d’ampleur et de vie, là, je trouve ça un peu mort. Loin de moi l’idée de remettre en cause le travail et les compétences de David Bottrill, aucunement, simplement, humblement, je trouve qu’il aurait pu faire mieux sur ce petit point précis du son du groupe. Je chipote, je chipote mais l’ensemble éclabousse tellement tout et tout le monde de sa classe qu’il faut creuser pour trouver l’un ou l’autre petit défaut. Je viens de le dire, « The Parallax : Hypersleep Dialogues » s’impose une fois de plus comme un nouveau classique dans la carrière du groupe et met à l’amende 99% de la production musicale actuelle. Tous genres et styles confondus. Rien que ça.

Dès les premiers sons de ce disque on peut voir que le groupe a fait évoluer sa musique. Certes, on reste dans du BTBAM pur jus mais la petite intro qui rappelle le cinéma S-F parano des années 50-60 amène une nouvelle ambiance, encore inconnue, dans l’univers du groupe. D'ailleurs le concept de cet album est un concept purement issu de la science-fiction américaine puisqu'on y suit les aventures de deux personnages résidant dans deux réalités différentes, séparés par plusieurs années lumières, exprimant leur difficultés personnelles et, ce faisant, influant sur l'univers tout entier. Et tout cela n'est qu'un préambule au prochain album qui devrait continuer et amplifier l'histoire contée dans les trois titres que forment cet album.

Les premières écoutes montrent, dans la foulée de la petite introduction, un disque plus sombre, plus sec, plus difficile d’accès aussi. Certains passages sont plus tortueux, plus heavy aussi. Dans un premier temps les mélodies et la voix de Tommy Rogers se font plus agressives, plus sauvages. Les gars ont clairement sorti le gant de fer en ce début d’album et ça déstabilise un peu car on était entré dans la routine de « Colors » et de « The Great Misdirect » qui, tous deux, débutaient en douceur par un beau filet de voix et des belles mélodies avant de lâcher les chevaux. Ici, c’est l’inverse, le rythme est plus speed puis soudain, sans crier gare, déboule le refrain tout en subtilité, porté par la voix d’ange de Tommy Rogers. Le groupe signe là le plus beau refrain de sa carrière. Magique et enchanteur. Le genre de voix qui m’inciterait à immédiatement sortir du placard et rouler de gros palots baveux à Tommy. « Specular Reflections » est un superbe titre, qui demande un peu de temps et d’attention, moins directement accrocheur que d’habitude mais dévoilant tout son potentiel au fil des écoutes. Imparable une fois de plus.

Les deux autres titres sont dans la même veine avec, pour « Augment Of Rebirth » un petit côté "dark" en plus. Les bases restent bien sûr progressives et metalcore, mais BTBAM parvient encore à expérimenter (un peu) et oser de nouvelles choses à l’intérieur de ce carcan comme ces passages en voix saccadées, scandées, presque robotiques ou des breaks inédits. Quel autre groupe actuel peut se permettre de composer un break basé sur des bruits de basse-cour et de réussir à rendre ça incroyablement judicieux et réussi ? « Augment Of Rebirth » est un titre un peu plus tortueux sur lequel Blake Richardson n’hésite pas à partir en blasts soutenu par la basse ronflante et rondouillarde, magnifiquement produite, de Dan Briggs. Puis là, encore une fois on se fait sécher net par l’apparition de la voix claire d’une limpidité et d’une beauté absolue. J’en profite pour signaler l’incroyable travail de Blake Richardson, impérial derrière les fûts, qui porte l’album sur ses épaules avec une facilité et une richesse de jeu déconcertante.

Le dernier titre, peut-être le meilleur de l’album, est lui, plus basé sur les guitares et donne l’opportunité à Paul Waggoner de se lâcher et de balancer les riffs et les solos dont il a le secret et qui ont forgé le son ainsi qu’une bonne partie de l’identité du groupe. On notera aussi ce petit passage où les guitares et les claviers se rendent la pareille et semblent carrément dialoguer en se répondant l’un à l’autre. Du grand art une fois de plus. On reste ébahi devant la musique déployée et on dépose finalement les armes quand arrive le dernier refrain, les dernières paroles qui donnent des frissons : "Home. The empty space of home. All I’ve know is gone. All I’ve loved is lost. Silence." Si les anges du paradis ont une voix, ils doivent avoir celle-là. Si les anges du paradis jouent une musique, elle doit avoir cette gueule-là.

BTBAM ____ - 355 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 18/20 | Nb de lectures : 15359




Auteur
Commentaire
Candy
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2011 à 09h10 - (93697)
Je suis aussi un gros fan du groupe depuis quelques temps...
Moi aussi j'ai adoré ce dernier disque - mais je dois quand-même avouer que c'est un peu plus le binz que d'habitude...
Est-ce que Seb tu ne serai pas devenu amoureux d Tommy - et par conséquent tu commence à avoir un petit manque d'objectivité par rapport au "meilleur groupe du monde" ??? :-b



Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2011 à 09h24 - (93699)
Je vais me ruer dessus dès que possible...A l'époque Alaska m'a mis une baffe monumentale et depuis j'adore ce groupe.
Clairement ce que le métal a pu produire de meilleur ces 10 dernières années!
Et ce coté fouillis, riche, dense, beau et un peu inaccessible, c'est juste énorme!



Samy
IP:194.24.2.7
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 09h45 - (93703)
il sort quand le skeud ?

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2011 à 09h49 - (93704)
Il est déjà sorti. Fin avril je crois.

adrian smith
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2011 à 10h00 - (93707)
Comme d'habitude, BTBAM fout la grinta à tout le monde avec sa nouvelle livraison.
Par contre je trouve que c'est le plus difficile d'accès de tous leurs albums, j'ai même eu des doutes sur la qualité du disque au début ( pour du Between ca fait peur!), mais aprés au moins 15 écoutes, la magie opère! Ceci dit Il faut encore que j'apprivoise un peu Augment of Rebirth.
Effectivement 30 minutes c'est frustrant, par contre je suis pas d'accord à propos des toms, je trouvent qu'ils sonnent comme il faut, aucun détail de la production de m'a choqué.
Pour moi Between à "abandonné" le metalcore depuis bien longtemps...

Par contre vous avez pu l'avoir à quelle date ? Il était censé être dispo le 9 avril, je ne l'ai eu que fin avril en VPC (indisponible à la fnac de Nancy, comme beaucoup de nouveautés métal :( )

Pourvu qu'ils puissent jouer au moins deux heures à Paris le 2 septembre! J'ai eu la chance de les voir en tête d'affiche au Luxembourg , c'était exceptionnel malgré la faible durée du set (1h15). Bon aprés faut ptet que je m'enlève l'idée que BTBAM doit faire comme Dream theater a ce niveau la :)



flakz
IP:57.86.133.98
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 10h28 - (93708)
il est déjà sorti !

-d'accord avec ça :
"Le dernier titre, peut-être le meilleur de l’album"

- (presque) d'accord avec ça :
"[le]groupe (...) met à l’amende 99% de la production musicale actuelle. Tous genres et styles confondus"
difficile de rivaliser avec un groupe aussi créatif

- moins d'accord avec ça :
"déboule le refrain tout en subtilité"
ça fonctionne bien, certes, mais il n'y a aucune prise de risque; on est en droit d'en attendre d'avantage de leur part

Samy
IP:194.24.2.4
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 10h47 - (93709)
Bon bin skeud commandé avec le best of en rab ... je crois que je vais passer par la case Mediafire ce soir quand meme .....

black comedon
IP:20.133.1.1
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 11h09 - (93710)
J'ai découvert ce groupe grâce à Seb on fire, à force d'insister avec tant de force j'ai céder et je suis conquis ! Aprés avoir acheté Colors et the great misdirect j'ai récupérer ce EP. Je n'ai rien à ajouter par rapport à la chronique, c'est du tout bon, le seul reproche que j'ai à formuler c'est le côté un peu brouillon en régle générale quand le chant arrive, les instruments deviennent difficile à discerner ceci peut rebuter certains auditeurs

dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2011 à 20h37 - (93735)
Désolé mais je n'aime pas...



...
IP:94.75.228.2
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 21h32 - (93739)
diarrhée verbale cette chro. indigeste

Maxgrind
IP:77.98.10.241
Invité
Posté le: 09/05/2011 à 23h32 - (93747)
1ere fois que j'suis conquis par le groupe (l'album de Thomas Giles aidant énormément au passage). Le premier titre est une tuerie absolue pour moi (ce chant clair si bien placé). Maintenant, j'vais redonner une chance aux anciens albums :)

beuns
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2011 à 07h33 - (93752)
Je ne connais pas du tout, j'ai lu la chronique et écouter quelques titres sur My Teub.
Je vous fais confiance les gars, j'ai acheté les trois derniers albums qui sont tous super bien notés sur VS, j'espère m'en prendre plein les oreilles.

chavroux
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2011 à 09h15 - (93757)
Mon meilleur moment live du Hellfest de l'année dernière, je suis ce groupe depuis The Silent Circus, et franchement c'est toujours grandiose et en progrès. Je n'ai pas encore écouté ce dernier opus mais à la longue ce qui me fait peur c'est que ça devienne plus en plus fouilli à la lecture de la kro! A force de vouloir trop en faire niveau richesse ça va peut-être gaver un peu mais je suis confiant :)



slipman
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2011 à 15h18 - (93778)
groupe absolument génial pour les amateurs de death / prog / tendance core etc , EP plutot long pour 3 titres / 30 min ( moi ça me va ) , le genre de skeud qu'on peut se passer 20 fois sans se lasser



Kurton
IP:216.94.210.146
Invité
Posté le: 11/05/2011 à 20h27 - (93804)
ca fait longtemps qu'un chant clair n'avait pas ete aussi bien place!!!

Quel EP!!!

Et ce dernier morceau, TARE!!!

jvice
Membre enregistré
Posté le: 14/05/2011 à 22h44 - (93896)
Je le trouve bien meilleur que The Great Misdirect!

Krakatau
Membre enregistré
Posté le: 16/05/2011 à 10h00 - (93913)
Groupe tres surestimé pour moi!

l'ogre doux
IP:92.90.23.30
Invité
Posté le: 16/05/2011 à 16h36 - (93936)
Pareil pour moi. Mis a part le niveau technique proprement hallucinant et le croisement de style asssez bien foutu, il y a rien qui sorte vraiment des sentiers battus pour moi.

Le Chef
Membre enregistré
Posté le: 26/05/2011 à 09h36 - (94187)
le titre en écoute est vraiment bon mais j'ai un peu peur avec ce chant clair parfois un peu cul cul...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker