BETRAYED HEAVEN - Paradox (Autoproduction) - 13/11/2013 @ 07h55
Début 2012, les Nantais de BETRAYED HEAVEN nous avaient envoyé leur 1er EP, « Inner Bleeding », qui démontrait que la jeune formation en avait sous le coude question Modern Death-Metal. Souffrant bien évidemment des erreurs de jeunesse par un manque de justesse notable sur certaines parties, cet EP prévoyait au groupe un futur prometteur, si il s'en donnait les moyens bien entendu. Mai 2013 voit apparaître leur premier album, « Paradox », et nous fait découvrir, par la même occasion, ce que donne le BETRAYED HEAVEN cuvée 2K13. Alors, en route Marcel !

On note dès le départ un vrai effort d’esthétisme au niveau de l'artwork, avec son aspect cosmique dès plus réussis. On part donc sur des bonnes bases, hein ? Quoique, nombre d'albums merdiques bénéficient de cover ultra chanmé tout en y renfermant de véritables étrons. Heureusement, ce n'est pas le cas ici. Bon, on ne tombe pas dans « la révélation » non plus ceci-dit. BETRAYED HEAVEN a fait des progrès, c'est indéniable, mais pèche encore sur plusieurs points qui ont quand même leurs importances. Primo : la production est, une fois de plus, bien trop secos, sans relief, pour soulever un poil de soubresaut. Les grosses parties saccadées tombent donc à plat, et évidemment, l’effet escompté n'est pas au rendez-vous. Secundo : toujours ce petit soucis au niveau du chant. Trop de parties se calent de justesse et donnent un aspect franchement amateur. De plus, celui-ci manque cruellement de coffre et à du mal à s'imposer comme il doit, c'est un peu dommage.

Ensuite on a quand même du bon, faut pas déconner hein. BETRAYED HEAVEN ont fait de gros progrès et le résultat s'en entend. Plus technique, et juste, le groupe joue énormément sur les cassures rythmiques précises mais sans impact (rf : la production). Coté riffs, l'inspiration est de sortie. « Visions », et son fort coté mélodique, se taille une bonne part du gâteau, accoudé à « Exi(l)tence » qui démarre fort avec une intro à la basse du plus bel effet. Le groupe n'a pas laissé tomber ses parties symphoniques et electro, habilement intégrées aux compos, qui nous offrent de très bonnes intro/outro telles que « Regression » ou « Paradoxical » à titre d'exemple. Mais le manque de relief fait énormément défaut au rendu final, malheureusement. BETRAYED HEAVEN en ont sous le chapeau, et s’efforcent de le mettre en pratique avec leur musique, mais tout en manquant d'un chouilla de puissance. Les ambiances sont là pourtant, baignant dans un univers épique dès plus plaisants, mais ça ne suffit pas.

On saluera l'effort que les Nantais ont fait, mais un gros travail sur leur son est vraiment souhaitable pour obtenir un truc plus jouissif à écouter. Là, « Paradox » sonne comme un 4x4 avec un moteur de 2cheveaux, et c'est bien dommage car ses compos pourraient tellement être plus explosives et bandantes, finalement.

Visions


https://www.facebook.com/Betrayedheaven44 - 126 visite(s)

Paradox - 61 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 12/20 | Nb de lectures : 10988




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker