BESEECH - Souls Highway (Napalm/M10) - 07/05/2002 @ 09h22
Il y a parfois des petits détails qui changent tout...Alors que les suédois de Beseech vivotaient déséspérément dans la troisième division du métal européen, une signature chez Napalm Records et un changement de vocaliste ont radicalement changé la donne. Après deux albums corrects mais pas transcendants et une première partie intéressante de la tournée Lacuna Coil/Theatre of Tragedy, on se doutait bien que l'heure du déclic n'allait pas tarder pour nos sympathiques scandinaves. Le nouveau vocaliste Erik, à la voix sombre et mélodieuse donne l'impression d'avoir chanté toute sa vie avec son homologue féminine Lotta. En fait, cet album est carrément beau. Cette beauté se reflète déjà sur la splendide pochette, véritable invitation au rève. Dans une veine parfois proche de Paradise Lost époque "one second" ou de Lacuna Coil, ce disque est une véritable résurrection pour un groupe qui accuse quand même déjà 10 ans d'existence au compteur. A mille lieux du gothic-métal stéréotypé auquel nous avons trop souvent droit aujourd'hui, on sent une véritable émotion qui suinte de chaque titre et ce ne sont pas les superbes "souls highway", "illusionate", "blinded" ou "endless waters" qui vont me contredire. Ici l'esprit est beaucoup plus rock que métal et on sent que les Beseech ont enfin trouvé leur voie après de nombreuses années de recherche. Même les ballades comme "sunset 28" sont agréables et totalement dépourvues de mièvrerie ou d'opportunisme. De plus, la production est absolument somptueuse, toute en finesse et en percussion. Le gros point fort de ce disque est que chaque morceau possède sa propre personnalité et le remplissage abusif des opus précédents n'est plus qu'un mauvais souvenir. En bonus-track, même si je ne sais pas si elle sera disponible sur la version du commerce, on trouve une fantastique reprise du "gimme gimme gimme" de ABBA, dépressive et jubilatoire, à mille lieux de celle de Synergy. Fans de Lacuna Coil, ce disque est tout bonnement indispensable pour vous. Moi de mon côté, je vais me remettre cette merveille une fois de plus. Après Dew-Scented, Hypocrisy, Mondprojekt et Theatre of Tragedy, voici un nouveau prétendant sérieux à l'entrée dans mon top 10 annuel. Et je peux vous assurer que le club n'est pas accessible à n'importe qui.


Rédigé par : Loufi | 18/20 | Nb de lectures : 6347




Auteur
Commentaire
--LLE69--
Invité
Posté le: 31/05/2003 à 18h19 - (3802)
J'ai trouvé cet album hallucinant : toutes les chansons sont vraiment excellentes. Les chants masculin et feminin se marient à merveille.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker