BELENOS - Spicilège (Northern Silence/Season of Mist) - 02/04/2012 @ 09h25
En attendant son prochain album, Belenos continue de revisiter sa discographie. Après le réenregistrement de Errances Oniriques, c'est Spicilège qui connaît le feu du repressage. Ces derniers temps, nous ne pouvons que tenir en main avec un peu plus de nostalgie nos exemplaires de feu-Sacral Productions. Mais il faut avouer que cette version n'était plus trop évidente à dégoter. Northern Silence a encore une fois sorti les packagings des grands jours, avec la mise en vente du désormais coutumier digipack A5 limité à 1000 exemplaires. Je n'ai pas l'objet en ma possession, je laisse donc les acheteurs s'exprimer sur la beauté du packaging. J'ose espérer que le label sera allé un peu plus loin que le bête livret CD inséré dans le panneau de gauche.

Concernant l'album en lui-même, nous ne reviendrons pas sur les très hautes qualités du bestiau. Il s'agit juste là d'un indispensable dans le domaine du black pagan. Si vous ne l'avez pas, vous serez maudits sur sept générations et pis c'est tout. Au lieu d'une réinterprétation complète, Spicilège ne connaît qu'un simple remastering, ce qui laisse penser que le sieur Cellier reste globalement satisfait de son album malgré les années.

On parle souvent lors des rééditions de remastering, traitement qui reste obscur pour beaucoup de non-initiés aux arts sonores. Autant une prise de son ou un mixage sont des notions tangibles, autant bidouiller les fréquences peut sembler plus nébuleux. L'objet ici est de partir du master original de l'album (qui manquait peut-être pour Errances Oniriques) et de travailler en studio sur la suppression du souffle (si votre support d'origine était un vieux vinyle), améliorer la dynamique et faire ressortir certaines fréquences. Nous parlons bien ici d'un ingénieur qui travaille sur les fréquences avec un certain doigté et une bonne expérience. Ce traitement peut redonner une certaine jeunesse à un vieux tromblon (pensons à Human de Death).

Par rapport à l'original, l'effet que l'auditeur remarque souvent en premier est l'augmentation du volume. Si l'ingénieur n'est pas une tanche, cette augmentation du signal se fait sans altération ou effets de distorsions. De vieux cons dans mon genre vous diront que vous n'avez qu'à monter le volume sur votre chaine hifi. Les techniciens rétorqueront que le remastering ne se limite pas à une simple augmentation (quoique, des fois). Et c'est au moment où le débat peut s'enliser dans des considérations techniques que les plus jeunes me loleront, parce qu'ils n'ont pas de chaîne et qu'ils écoutent de la musique sur leur PC. Soupir. Dis-toi que c'est pour toi, jeune ingrat, qu'on remet au niveau d'antiques albums. Parce que tu ne sais pas te satisfaire d'un son "pourri" selon tes critères post-acnéiques. Ouais, j'exagère, je sais.

Bon concrètement, un remastering, ça donne quoi. Hop, image.

Voici le début de "Tal Ifern", au moment où l'intro cède la place au premier bourrinage (après 19s). En bleu et bleu clair, le signal d'origine. En vert flashy, l'augmentation du signal après remastering. L'effet "ça pète" dans les oreilles est assez visuel, n'est-il pas? Clairement, le son est gonflé. Je ferme cette page culturelle, pour signaler que Spicilège n'avait probablement pas tant besoin d'un remastering pour coller à blinde le signal. L'album d'origine était déjà de très bonne facture. Après, je ne suis pas un spécialiste du son et je ne saurais vous détailler plus avant les points positifs du traitement. L'important est que l'album a été respecté.

D'autant qu'il y a des bonus, et là Loïc Cellier nous a gâtés sur le papier. Trois titres en live et quatre versions alternatives inédites des morceaux. Youhou. Notons que les titres live ne sont pas gâchés par un son innommable, c'est un très bon point. L'interprétation n'est évidemment pas parfaite, mais c'est justement un plaisir d'avoir le perfectionnisme bousculé par les conditions de ce live à Nantes en avril 2010. Côté versions alternatives, c'est surtout la batterie qui a bien évolué entre les versions, entre la fougue de la batterie de "Tal Ifern" qui sera plus contenue sur album et la BAR qui pilonne "Terre de Brume". Les choix des patterns définitifs me semblent d'autant plus judicieux après écoute de ces versions démos. Le CD se termine par une version piano du titre "Ensorcelé". C'est très classe d'avoir inclus ce morceau repris par un fan (et qui daterait de 2011), morceau qui vient très joliment achever la lecture.

Une belle réédition que voilà, qui respecte sa version originale et qui vient la blinder de bonus (76 minutes de bruit vous attendent). Si vous n'avez pas Spicilège et que vous ne voulez pas perdre du temps et de l'argent à chasser l'album d'origine, saisissez-vous sans hésiter d'une copie de ce digipack.

http://www.belenos.biz - 204 visite(s)


Rédigé par : Prince de Lu | Réédition/ | Nb de lectures : 13347




Auteur
Commentaire
BMenez
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2012 à 20h47 - (101394)
Et pour ceux qui ont l'original, est-ce que les bonus valent la dépense ?

Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 02/04/2012 à 21h28 - (101395)
Non, pas non plus. Mais pour ceux qui ne l'ont pas, c'est juste indispensable.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2012 à 23h50 - (101396)
Le "Human" de Death a été remixé puis remasterisé à partir d'une copie des bandes de travail d'où ce résultat.

Monceau
Membre enregistré
Posté le: 19/05/2012 à 21h55 - (102092)
"Je n'ai pas l'objet en ma possession, je laisse donc les acheteurs s'exprimer sur la beauté du packaging. J'ose espérer que le label sera allé un peu plus loin que le bête livret CD inséré dans le panneau de gauche."

C'est exactement ça - un bête livret standard et c'est tout. j'aurais préféré un format plus classique parce que là je n'y vois aucun intérêt ni de beauté particulière, et puis ça rentre pas sur l'étagère :/

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker