BELENOS - Errances Oniriques (Northern Silence/Season of Mist) - 22/07/2009 @ 08h42
L'assassin revient toujours sur les lieux de son crime. Apparemment, ce vieil adage marche aussi pour les guerriers gaulois. Poursuivant son dépoussiérage discographique, Loïc Cellier s'est donc attaqué au plat de résistance, à savoir son album culte Errances Oniriques. Résistance, il va probablement y avoir chez les vieux cons (je lève le doigt) qui accorde à l'original une fureur rarement atteinte dans nos platines. Mais Loïc Cellier est maître de son œuvre et en fait ce qu'il veut. Et il ne cache pas qu'il n'apprécie pas la forme de la première mouture, autant dans la production que l'interprétation. Il est donc logique que le perfectionniste de studio qu'il est devenu en soit arrivé à proposer une nouvelle retranscription d'un album au pressage épuisé depuis des années. De l'édition Sacral, Belenos garde les riffs et revoit donc le reste au travers d'un réenregistrement complet.

Si vous n'avez pas aimé la production froide des dernières sorties de Belenos, sachez que c'est reparti pour un tour. Tel un ecclésiaste dont on tripote sauvagement l'idole, j'aurais tendance à hurler au scandale dès maintenant. Loïc Cellier fait ce qu'il veut, tout comme moi. En tant qu'acheteur, je laisserai donc ce pressage dans les étals, le feu sacré étant devenu aussi brûlant qu'une barquette de surgelés sortie du micro-ondes. Oui, vous me trouvez dur. Mais je casse les noix avec Errances Oniriques depuis des lustres, ayant placé l'opus sur un piédestal, en tant que référence ultime en matière de black pagan. Et l'imperfection du jeu ne lui donnait que plus de rage, la production brute de fonderie ne lui en dévoilait que mieux toutes les tripes. La haine crasseuse du côté obscur m'a toujours plus séduit que la frimousse hébétée de cette andouille de Skywalker. Donc, pour le fana du premier assaut, c'est plutôt un tribute à Belenos qui se déroule pendant 47 minutes. Parfait dans le jeu, avec une production lissée mettant en avant une double qui latte (trop) fort, mais aseptisé de tout l'organique qui donnait de la ferveur passionnée aux compositions.

Je redeviens objectif un instant pour lister les menus changements de cette seconde édition. "Morfondu", titre emblématique d'Errances Oniriques (qui lui a valu le pastiche de Gronibard), est rétrogradé en cinquième position dans la tracklist, s'inversant avec "Le Domaine des Songes acte II" qui ouvre désormais l'album. Allégorie d'une Souffrance se terminant par "Le Domaine des Songes Acte I", je subodore qu'une certaine logique a été rétablie (pourquoi ne pas l'avoir fait avant dans ce cas?). Ou alors, Loïc Cellier désire perturber son auditeur, ce qui est assez réussi d'ailleurs. Deux nouveaux titres font également leur apparition en fin d'album. "Seigneur de l'Obscurité" est un titre très mélodique, au riff principal soutenu par le chœur guerrier. Il s'agit d'une reprise de Frostmoon. "Serment de Vengeance" qui clôture l'album est également une reprise. Je ne peux qu'être ravi que quelqu'un affiche son bon goût pour Aeternus, dont je ne vanterai jamais assez les mérites des premières productions. Si vous cherchez la version originale, il s'agit de "Sworn Revenge" qui ouvre l'album Beyond the Wandering Moon (une chronique Remember est sur VS). Excellent choix pour Belenos, qui relit la compo de manière écourtée mais énergique, avec également le renfort de voix claire qui va bien.

Si vous ne possédez pas Errances Oniriques, cette réédition tombe à pic et va vous permettre de vous plonger dans la meilleure période de Belenos. Si vous disposez de l'édition originale, ce réenregistrement n'a aucune valeur, si ce n'est vous démontrer qu'une production moderne ne sied décidément pas à un style qui évoque des types en train de se friter avec du matos artisanal. Si les dieux gaulois devaient enregistrer leur album, ils choisiraient plus volontiers le Grieghallen que le Fredman, j'en suis certain. Belenos apparaît plus ici comme le chrétien qui tend l'autre joue que comme le guerrier impitoyable qu'il fut. Je vais aller enterrer cet album romanisé et me laver les oreilles avec l'édition Sacral.

http://www.belenos.biz - 225 visite(s)

Deux extraits sur le MySpace officiel - 291 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | Réédition/ | Nb de lectures : 12563




Auteur
Commentaire
DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2009 à 09h15 - (73502)
je ne l'ai que depuis hier ( que quelques écoutes..) mais je suis assez d'accord pour le son très "clean" de cette réédition. J'ai même l'impression que c'est encore plus propre que le précèdent.
Le point positif ( à mon avis ) est que l'album gagne une puissance épique plus importante.
C'est aussi intéressant de constater qu'avec le nouvel agencement et les reprises, l'album gagne une nouvelle cohérence.
Comme mon Prince, si vous avez le CD, l'intêret est égal à 0 sinon achat obligatoire.
(moi je remplaçais une vilaine copie K7 usée jusqu'à la corde !!! du coup je suis bien content !!)

knock knock
IP:80.125.165.185
Invité
Posté le: 22/07/2009 à 13h02 - (73517)
c est quand même ultra merdique ce broupe? Le leader ferait mieux de se concentrer sur la qualité de son jeu et de sa prod plutôt que de nous asséner un dscours pseudo intellectuallisant de bas étage. Et je ne m´ attarderai même pas sur la pauvreté technique des prestations live. Le black serait il la musique des bobos du metal?

Arnahud
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2009 à 13h09 - (73518)
Bonjour je m'appelle knock knock je viens de Jupiter et je viens de decouvrir le black-metal. Retourne sur ta planète vieux...pathétique. Pour en revenir à l'album achat prochain. J'avais surkiffé déjà le errances...de l'époque.



Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2009 à 14h45 - (73523)
Arnahud, quel intérêt pour toi d'acheter cette réédition si tu as l'album d'origine?

knock knock
IP:80.125.165.185
Invité
Posté le: 22/07/2009 à 16h54 - (73531)
á arnahud si tu n´ as que cette agressivité personnelle á m´ opposer pour convaincre (alors qu´ on se connait pas-et ca ne donne pas envie). Sache que j´ ai fait l´ effort d´ écouter ce disque et d´ aller voir le groupe en concert et le niveau technique était á peine meilleur que le endstille des premiers albums et ce grace á gilles des gronib´ . Pour faire comme toi avec des préjugés de prépubères: gamin retourne á tes mp3.

Vlad Tepes
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2009 à 21h10 - (73537)
Je ne vois pas pourquoi il faudrait choisir entre les deux éditions, tellement elle sont différentes! Et d'ailleurs, j'ai personnellement choisi d'avoir les deux.
Contrairement à la chronique, je trouve l'édition d'origine assez classique dans le son, et ne fait pas ressortir pleinement l'identité assez unique de Belenos. Forcément j'ai adoré "Chemins de souffrance" à tous points de vue, donc la prod actuelle ne me pose aucun souci. Car il me semble qu'une prod froide sied parfaitement à un groupe qui a pour ambition de nous envoyer le vent au visage, dans des paysages laissés inertes par l'hiver! Car je trouve qu'on est quand même à des années-lumière de l'inutilité de "Chants de bataille" non? ... et notamment sa prod clinique et plate.
Franchement, je suis profondément satisfait de l'évolution de Belenos, qui à mon sens conserve son intégrité et le respect de ses origines. D'ailleurs, je trouvais que "Chemins de souffrance" n'était pas tant éloigné que ça de "Notre amour éternel", bien au contraire...



BxN
IP:82.230.153.94
Invité
Posté le: 22/07/2009 à 21h52 - (73538)
La chronique confirme ce que je redoutais à l'annonce de la réédition et à l'écoute du titre sur myspace (même si je serais moins sévère vis-à-vis de la prod). Le premier album de Belenos que je n'achèterai pas, mais bon, c'est pas bien grave, j'attendrai la prochaine cuvée (prévue pour début 2010).

ennemi
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2009 à 22h19 - (73539)
kelle broupe de merde hein! en pluse il C pa joué!! et il se prent pour des intellos !!! pffff !! lol

Arnahud
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2009 à 00h01 - (73542)
@pdl
Je suis un mordu de réeditions. Et puis bon le errances oniriques je l'ai qu'en cassette donc voila!!
@knock knock
Passe le bonjour à tes amis Jupitériens.



blackfire6
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2009 à 16h57 - (73559)
N'ayant ni en possession ni écouté la version originale, je pense que c'est un achat futur.
Sans comparaison possible, je trouve la prod sans problème (si celle d'avant était meilleure (ce qui semble le cas) et ben je suis fort désappointé).Les titres sur myspace m'on quand même l'air excellent (comme le reste de BELENOS, d'ailleur).Donc moi ça me plaît bien.

blackfire6
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2009 à 17h04 - (73561)
Ah marde, ca faire redite mais tant pis.
il ya les deux versions de Morfondu sur Myspace, donc une coparaison est là, même si c'est pas tout un album.
Et effectivement la prod sied plus au style.Mais ne pouvant pas juger de toute la (apparente) magnificence de cet album en old-version, je pense que la prod clinique ne sera pas un aussi gros problème que pour le suzerain de la pâtisserie.

la belle et l'os
IP:90.17.92.187
Invité
Posté le: 24/07/2009 à 11h59 - (73580)
très bon album et très bon réédition ! complètement convaincu.

FYI
IP:77.193.236.69
Invité
Posté le: 26/07/2009 à 16h07 - (73633)
FYI, l'ordre des chansons présent sur cette réed était celui pensé à l'origine pour l'album, mais modifié par le label de l'époque.

Sinon cette réed est bien plus agréable à écouter, mais en valeur les riffs, etc...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker