BEHEMOTH - The Satanist (Nuclear Blast) - 20/02/2014 @ 07h27
Il y’ a des retours attendus, espérés et inespérés … Behemoth peut se placer dans les trois catégories tant on n’osait croire à ce come-back. C’est sûr que le destin et le sort peuvent être cruels parfois, tant d’artistes ayant disparu au sommet de leur art (on ne va pas faire de liste tant elle est longue) que lorsque qu’on a appris la maladie de Nergal toute la scène metal mondiale a retenu son souffle.

Il faut dire qu’après le dantesque « Evangelion », où le quatuor polonais a tout laminé sur son passage, on se demandait bien ce qu’ils allaient pouvoir nous faire par la suite. La suite on la connaît entre l’hôpital, la greffe, les soins médicaux puis finalement le retour sur scène puis cette annonce d’entrée en studio qui a comblé tous les fans et qui a fait le buzz sur la toile.

Jamais un nouvel opus du groupe n’a eu droit à une telle promotion, il suffit de voir le nombre hallucinant de couvertures de magazines, d’infos diverses sur les webzines, et d’interviews données par leur tête pensante pour s’apercevoir de l’attente et de l’engouement envers « The Satanist ».

Beaucoup sont convaincus que sans la maladie ce nouveau disque aurait eu droit à moins d’honneur dans la presse, c’est certainement vrai, en tout cas celui-ci ne manquera pas de susciter des réactions très tranchées tant la prise de risques est osée, mais après tout en pleine renaissance Nergal et ses acolytes peuvent se permettre d’essayer ce qu’ils veulent tant ils ont acquis une stature et une notoriété à hauteur de leur talent, ainsi qu’une cohorte de fans partout dans le monde.

Déjà il faut signaler la pochette et tout l’artwork du livret qui sont absolument sublimes, Nergal y a d’ailleurs mis du sien et y a contribué personnellement et tout cela colle parfaitement à l’ambiance sombre et poisseuse que s’apprête à recevoir l’auditeur. Il ne fait pas de doute que le fait d’avoir frôlé la mort n’a pas entamé la rage et la haine du quatuor envers la religion sous toutes ses formes, au contraire Nergal le confesse bien volontiers et cela s’entend car il est d’une noirceur absolue, bien aidé à cela par une production plus froide et naturelle, mais on y reviendra.

Depuis déjà plusieurs semaines le titre d’ouverture « Blow Your Trumpets Gabriel » était disponible en ligne et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été énormément discuté. Il est très surprenant et atypique par ses ambiances hyper prononcées, l’ajout de chants grégoriens et pour compléter des passages symphoniques et grandiloquents, en tout cas ça change des titres bruts de décoffrage qui ouvraient leurs précédents disques. Cependant au niveau des riffs et de la batterie la patte du groupe est assez reconnaissable ce qui est quand même bon signe.

Mais dès la plage suivante, à savoir « Furor Divinous », l’on retrouve les polonais des derniers albums, brutal, court et sans concession même si force est d’admettre que c’est moins inspiré, d’ailleurs l’autre titre ultra-radical « Amen » qui bien qu’inspiré des derniers opus m’a provoqué le même sentiment, à croire que leur inspiration a été préservée pour les titres différents et expérimentaux.

Place ensuite à « Messe Noire » qui porte très bien son nom tant le chant transpire l'appel au malin, et est d'une haine et d’une rage incroyable. De plus le solo est absolument magnifique, et d’ailleurs Nergal et Seth se sont totalement lâchés dans cette discipline et ils ont rarement joué aussi juste et précis, avec un côté un peu heavy franchement excellent. D’autre part il est aussi à noter que le chant n’a jamais été aussi naturel et rageur que sur ce disque, la basse d’Orion n’a jamais été aussi audible et claire depuis son arrivée sur le mythique « Demigod ». Cette production va certainement dérouter (du moins au début) car c’est sûr que l’on est très éloigné de « Demigod » ou « Evangelion » où c’était hyper clean et lissé à l’extrême, d’autre part sur les passages rapides la batterie et les guitares sont noyées dans la masse des orchestrations ce qui peut créer un côté bancal voir un peu bordélique.

A noter que des grands noms ont participé à la production de cet opus, puisque Colin Richardson qui avait démarré le projet y a finalement renoncé n’arrivant pas à satisfaire le groupe et à trouver ce qui leur convenait, et c’est Matt Hyde qui a décroché la timbale et a su parfaitement mener sa barque et obtenir l’aval du quatuor.

Si « Furor Divinous » et « Amen » sentaient les derniers opus à plein nez, que dire alors de « Ora Pro Nobis Lucifer » qui est presque la suite du mythique « Chant for Eschaton 2000 ». Les riffs, la batterie, la vitesse, la façon dont le chant est posé font que le parallèle est fait instantanément, cependant il conserve ce côté épique et va cartonner en concert et devenir aussi classique que son grand frère présent sur « Satanica ».

Place ensuite au morceau-titre très sombre et mélancolique où là encore la bande nous gratifie d’un titre lourd et lent avec des solos très bien assortis, tout comme « Ben Sahar » où l'ambiance prime sur la puissance et il transpire la noirceur et les ténèbres. Décidément cette deuxième partie de l’album est celle des expériences, des ambiances et d’un côté black-metal présent et pesant. « In the Absence ov Light » est certes brutal mais les arpèges acoustiques et folk présents au milieu de celui-ci auraient pu très bien figurer chez le Shining suédois et apportent un côté mystique et angoissant fort bienvenu.

Enfin pour boucler la boucle on termine par « O Father O Satan O Sun! » véritablement incroyable et dans le même esprit que le titre d’ouverture. Doté d’arrangements magnifiques (voire excessifs) il semble être inspiré de « Lucifer » qui concluait leur dernière sortie studio mais à un niveau encore plus poussé, de plus il est doté d’un solo central magnifique et d’une voix parlée qui sert à haranguer et à appeler Satan lors de cérémonies occultes.

Un album totalement à part et paradoxal dans leur longue discographie et qui va demander un sacré paquet d'écoutes pour se faire une opinion définitive, car il est à la fois le plus accessible car moins brutal que ses prédécesseurs, mais aussi plus difficile d'accès tant les arrangements sont nombreux. En tout cas le pari est audacieux et plus réussi que le dernier Watain même s’il fera autant débat et que les avis changeront certainement de nombreuses fois au fil des écoutes.

Malgré ses défauts et son côté parfois un peu déséquilibré, légèrement bancal et grandiloquent il faut reconnaître la qualité du travail effectué par les gars qui ont encore haussé leur niveau de jeu pour aboutir à une œuvre qui fera date par son côté décalé, original et complètement à part. Ils vont surement s'attirer une nouvelle frange de fans, en perdre d'autres, mais vu leur statut ils peuvent se le permettre et n'ont pas peur d'innover et d'appliquer la devise "diviser pour mieux régner".

http://behemoth.pl/ - 183 visite(s)

Ora Pro Nobis Lucifer - 288 téléchargements


Rédigé par : GabinEastwood | 16/20 | Nb de lectures : 18832




Auteur
Commentaire
Zomben
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 09h18 - (111048)
"Ora Pro Nobis Lucifer" et "O Father O Satan O Sun" cartonnent en live.



Seyn
IP:90.84.145.90
Invité
Posté le: 20/02/2014 à 10h28 - (111049)
Je le retrouve entierement dans la chronique. J en ai exactement me meme ressenti.

Par contre niveau prod je la trouve superbe, proche de Zos Kia, on redecouvre le timbre de voix et la diction de Nergal.

Ils ont fait de meilleurs album et des moins bons, mais c est la premiere fois qu ils poussent leur musique (qui reste reconnaissable) dans cette direction.

Mr Anou
IP:78.250.149.36
Invité
Posté le: 20/02/2014 à 10h28 - (111050)
Globalement d'accord avec la chronique. Assez inquiet du futur du Behemoth depuis toutes les frasques extra-musicales (cancer, présentation d'une émission télé) et celles purement mercantiles (la moto Behemoth...), je dois bien dire que cet album est une excellente surprise.

Le groupe propose ici une réelle évolution de sa musique tout en affirmant son identité. Nergal n'a sans doute jamais chanté de manière aussi convaincante et les morceaux sont globalement excellents, hormis peut être -étrangement- les morceaux furieux un peu en deçà, notamment les deux premiers.

Une excellente surprise d'un groupe qui revient de loin.


gloom
IP:193.57.67.241
Invité
Posté le: 20/02/2014 à 10h56 - (111051)
après une bonne trentaine d'écoute, j'adhère !
leur meilleur album pour ma part...

après lire qu'il est plus réussi que le dernier (immonde) Watain c'est comme écrire que le foie gras c'est meilleur que la mousse de canard Lidl...

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 11h38 - (111052)
Pareil que Mr Anou pour le premier paragraphe.

Après trois écoutes, je considère cet album comme leur meilleur album - là, pareil que gloom. L'ambiance est réelle, c'est noir, ça suinte le mal, certains passages sont presque mystiques et nous amènent au-delà, nous, auditeurs, du le simple défouloir qui pour moi est la caractéristique première du metal, et qu'on avait sur un Slaves Shall Serve ou encore un Daimonos. J'avais adoré le rouleau compresseur Evangelion mais je trouve cet opus plus travaillé, plus personnel et je pressens qu'il sera plus plaisant sur les moyen et long termes (on vérifiera).

J'aime beaucoup les titres plus furieux pour ma part malgré, je dirais, un batteur moins inspiré qui aurait pu trouver mieux sur plusieurs riffs - il se rachète légèrement avec quelques roulements de toms délicieux (je crois vers la fin de l'album) ; malgré également certains couplets répétitifs comme dans "Ora Pro Nobis Lucifer" qui pour moi est le titre le plus faible de l'album et aurait pu être torché bien plus efficacement en 2min30.

Mentionnons enfin la prod - brouillonne, j'ai l'impression que les rythmiques ont tendance à être noyées quand la machine s'emballe - qui me déplaît mais qui ne nuit pas à la qualité du travail.

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 13h22 - (111053)
Ce groupe m'impressionne ! Aujourd'hui pas un metalleux (au sens large) sur Terre ne les connais pas, c'est pas rien pour un groupe aussi extreme !
Bref je suis pas un énorme fan, mais j'écouterais sans soucis The Satanist !


noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 13h58 - (111054)
Pas vraiment convaincu par l'extrait... Mais pour moi Behemoth c'est surtout Thelema .6 (et Satanica), depuis le groupe n'est pas suffisamment inspiré à mon goût, et je ressens la même chose sur ce titre : une musique en roue libre qui ne me surprend pas. Je passe mon tour !

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 17h48 - (111055)
Excellent album qui mériterait plutôt un 18/20. Je ne suis pas un gros fan de Behemoth. Globalement j'avais trouvé la prod de Demigod ignoble et Evangelion vraiment très chiant (beaucoup trop brutal, Behemoth perdant complètement son côté sombre et menacant pour se complaire dans une orgie de blast beats casse couilles... y'avais vraiment que "Lucifer" qui tirait son épingle du jeu)... bref y'a vraiment que The Apostasy et Satanica qui trouvent grâce à mes yeux.

Mais là, force est d'admettre qu'un travail remarquable a été accompli: la production est massive tout en restant organique (et non ce n'est pas le bordel: achetez vous un système audio digne de ce nom... le seul reproche c'est qu'effectivement les orchestrations sont un peu hautes dans le mix mais elle ne vont pas jusqu'à rendre les riffs confus, en tout cas pas chez moi) et l'inspiration est belle et bien au rendez-vous (je trouve les titres brutaux de cet album bien plus inspirés que les merdes pondu sur Evangelion, le pire album de Behemoth à mon humble avis). J'ai été agréablement surpris de voir que le groupe renouait de manière magistrale avec ses racines black metal d'ailleurs... Enfin de la noirceur! Enfin le retour de ce côté blasphématoire et incantatoire!

En une phrase: ce disque finira probablement dans mon top 10 2014.



Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 18h11 - (111056)
Marrant cette adhésion partagée à ce nouvel album. Le groupe était à limite d'être brulé en place publique il y a encore quelques mois et là, plus rien.
Tant mieux je dirais, car j'adore ce groupe. Sans en être fan non plus, si je recherche un truc malsain, bourrin mais audible à écouter, je chope un Behemoth et hop! ça repart. Et celui ci est un grand album, comme je les aime. Avec une vrai ambiance, comme l'avais eu à l'époque Septic Flesh sur Sumerian Daemons (la comparaison s'arrêtant là!).
DOnc voilà, oui, Behemoth est un grand du métal, un groupe connu et reconnu qui le mérite. Après, si je me colle sur les champs élysées un samedi après midi et que pendant 4h j'interpelle disons, 500 personnes, pour leur demander s'ils connaissent Behemoth, combien vont me répondre oui?...



pasul
IP:192.111.148.162
Invité
Posté le: 20/02/2014 à 19h19 - (111057)
c'est le dernier cradle ?

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 19h38 - (111059)
Même si musicalement c'est plutôt bon, je suis loin d'être impressionné. Faut dire qu'il faut être bon client pour être impressionné en death metal aujourd'hui, tellement la sensation de déjà-entendu est forte.
Mais bon, c'est bien fait, admettons.

Pour la production, même topo, on navigue dans une bouillasse bien trop compressée par un mastering, hélas, "moderne", d'où rien ne sort clairement (pas assez de place ma petite dame, faut se serrer là dedans). Il y a une pseudo impression de "bombastic" parce que c'est très fort en volume, mais ça s'arrête là. Rien n'est aéré, il n'y aucun relief, c'est dans le rouge du début à la fin, tout sonne artificiel, plat, égal.
Un bon système audio mettra en évidence tous les défauts sus-cités et vous gratifiera en prime de jolies saturations.
Mais bon, rien de mieux ou de pire que la norme dans ce style de musique de nos jours.

En revanche il parait que le vinyle sonne d'enfer ! Quelqu'un l'a écouté ?




DeathCrumble
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2014 à 20h50 - (111060)
Superbe album, qui grandit au fil des écoutes je trouve, une ambiance très recherchée, comme le dit Meridian on rentre vraiment dedans et on ressent quelque chose. J'étais un peu inquiet avec les premiers extraits, étant très fan de leurs albums les plus bruts (Demigod en tete), mais finalement je trouve que c'est leur disque le plus abouti, celui qu'ils devaient sortir.
Vu en live la semaine dernière à Lyon, et ca fait du bien ou ca passe, très bon show, rodé mais très efficace.



ennemi
IP:92.93.210.47
Invité
Posté le: 20/02/2014 à 22h23 - (111062)
un bon album, mais qui s'effacera dès qu'un autre gros groupe sortira son nouvel album
bref, un bon "produit"

AkiraToriyama
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 08h50 - (111064)
cet album est vraiment particulier , signe de quelque chose de grand.

pour moi c'est l'album de behemoth qui m'a le plus marqué et certainement le meilleur .



slayerized
IP:109.16.208.181
Invité
Posté le: 21/02/2014 à 09h38 - (111066)
ben moi je trouve que le son est tout a fait correct, j'écoute tout au 5.1 et je vois pas pourquoi certains se plaignent,on a vu bien pire en monolithique et brouillon ces derniers temps.Sinon bon album dans sa globalité,ca s'écoute en entier sans qu'on est envie de zapper un morceau et heuresement qu'ils ont pas fait un evangélion bis ,sinon je pense qu'on se serait ennuyer.

MikePattonpote
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 15h02 - (111076)
y a quand même un mec pour comparer une leucémie à une " frasque extra-musicale ". pour le moins hasardeux !

perso j'ai bien aimé cet album mais je le trouve un peu trop pompeux, trop "black sympho", et du coup moins accrocheur que les 2 précédents, qui sont à mes yeux les 2 monuments du groupe. Evangelion pour sa violence bien tranchante, et Apostasy parce que c'est une putain de machine à tuuuuuubes (ov fire and the void et alas the lord is upon me notamment)



Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 21/02/2014 à 20h26 - (111087)
On a bien mieux en France c'est ce qui me rassure...

dominator
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2014 à 10h03 - (111090)
"il est à la fois le plus accessible car moins brutal que ses prédécesseurs, mais aussi plus difficile d'accès tant les arrangements sont nombreux."

Complètement d'accord.
C'est vrai que cette prod est à mon gout un peu brouillonne,mais il y a pire.
Ils ont voulu,je pense,revenir avec des morceaux datant de l'époque "Satanica" et c'est pas trop mal.
Un très bon album pour ma part qui vaut vraiment le détour.



Mike
IP:62.141.32.45
Invité
Posté le: 22/02/2014 à 13h11 - (111094)
trop sympho

Dittohead
IP:2.2.57.203
Invité
Posté le: 22/02/2014 à 14h31 - (111095)
Bon album pour ma part, mais j'ai du mal avec la production, un peu trop brouillonne dès que le tempo s'accélère.

moi
IP:93.1.93.21
Invité
Posté le: 22/02/2014 à 16h01 - (111097)
personnellement, j'ai trouvé cet album plutôt ennuyant et pompeux, mais apparemment nuclear blast a bien fait son boulot de promo...

sid
IP:80.215.167.67
Invité
Posté le: 22/02/2014 à 20h11 - (111098)
Ils viennent de rentrer a la 100 eme place du top album.
Oueeeeeeeeeeeeeeeee

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2014 à 23h31 - (111100)
Album fabuleux pour ma part ! Un son dantesque (quelle basse !!), sombre, lourd et oppressant pour un disque aux arrangemnts excellents.
Behemoth se réinvente dans la continuité, bravo !

RAYGE
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2014 à 00h05 - (111101)
Pour ma part je dirai que le son de basse est vraiment sympa, j'aime quand la basse ressort bien dans un groupe.le chant de Nergal quant à lui est massif et fabuleux !!
mais que dire de plus... oui ils font bien resortir ce cotés black et malsain mais ça manque terriblement d'inspiration, de bon plan par-ci par-là mais vraiment rien d'extraordinaire malgrés le nombre d'écoute!!!
ça se laisse écouter sans problème mais largement en dessous du reste de leurs discographie, batterie fade, manque d'inspiration et d'originalité au niveau des guitares!
ils se reposent sur leur notoriété et n'ont plus cette hargne des debuts...

djamel troisbouzze
IP:88.187.100.242
Invité
Posté le: 23/02/2014 à 07h50 - (111107)
y a quand même un mec qui dit: "on a mieux en France"...
et de rajouter: "ça me rassure"
et un autre qui fait un rapprochement entre "frasques" et "cancer"... ce qui est fort justement qualifié de "hasardeux" un peu plus bas.

Mais quand même, dire "on a mieux en France"...

Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 23/02/2014 à 10h51 - (111108)
J'assume. Je n'en cite qu'un déjà et c'est suffisant : Svart Crown

matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2014 à 11h18 - (111109)
Il est vrai que le dernier Svart Crown n'a pas à rougir face aux productions étrangères.

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2014 à 17h32 - (111111)
J'ai justement pensé à Svart Crown en lisant ce commentaire...

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 11h51 - (111134)
Pareil. J'ai toujours préféré Svart Crown à Behemoth et Profane est vraiment un putain d'album que je m'écoute régulièrement (Witnessing the Fall aussi en fait).

canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 25/02/2014 à 13h48 - (111137)
pas mal c'est album. à côté des dernières merdes qu'ils ont fait.

mais je préfère azarath...

Morbid Bignou
IP:95.211.174.116
Invité
Posté le: 25/02/2014 à 14h03 - (111139)
@RunForestRun : depuis le temps que tu nous assènes la même rengaine sur la production et le mastering, on a bien compris que tu n'aimais pas les productions actuelles. Est-ce bien nécessaire de le répeter à chaque fois???

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 15h42 - (111144)
Aimer ou ne pas aimer les "productions actuelles" n'est pas l'objet de mon humble pédagogie (et non pas rengaine, je ne suis pas un témoin de jéhovah). Tout le monde se fout de savoir si je préfère les petits sablés ou les galettes. Les productions dont je parle sont mauvaises (plus précisément leur mastering est mauvais), c'est un fait, un constat. Quand il pleut, il pleut, c'est comme ça, vérifiable, factuel et non négociable. Et ceci n'est pas réellement lié à la modernité mais à des choix désastreux faits en studio, par ignorance, incompétence ou cynisme.
Et puis les choix de production font entièrement partie de mon appréciation de la valeur d'un album, donc oui c'est bien nécessaire de le dire quand c'est pas bon.

NecroSadisticPute
IP:95.211.174.70
Invité
Posté le: 25/02/2014 à 16h12 - (111145)
@RunForestRun : sérieux, tu radotes. On s'en branle de tes avis de Père Fouras de la production. Ta "pédagogie", tu peux te la mettre là où le soleil ne brille jamais!


Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 16h19 - (111146)
+1... J'attend la chronique de "As the Stars" de Woods of Desolation pour que RunForestRun nous sorte "Nan j'aime pas la prod, y'a trop de treble, on entend pas bien la batterie et le chant est trop en arrière".

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 16h56 - (111148)
RAF, va falloir s'y habituer mes petits potes. Surtout, ne lâchez rien les deux winners du dessus.

maxflat
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 23h55 - (111158)
@canibool: moi aussi je prefere Azarath !
Ceci dit,album interessant au fil des écoutes

Nokturnus
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2014 à 16h07 - (111196)
Je me suis toujours un peu emmerdé sur les albums de Behemoth mais celui-là passe plutôt bien. Furor Divinus me fait furieusement penser à du Funeral Mist.

leviakill
IP:109.23.165.175
Invité
Posté le: 01/03/2014 à 07h39 - (111203)
Bonne surprise pour moi, quelle basse putaing ça fait plais!
Vinyle commandé!

canibool
IP:92.103.98.50
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 18h11 - (111298)
@runforestgumprun...

pour le coup, ton pseudo d'autiste te va bien. blague à part... je suis parfaitement d'accord avec toi. et je suis certain que c'est par cynisme que les prods sonnent comme ça. Autrement comment expliquer que les mets produits par rick rubin ont exactement le même problème sur leur dernière galette.

ça fait 10 que c'est comme ça. Si tu veux pas de la bouillie quand t'as un bon système hifi, tu te renseignes sur le vinyle. Perso, j'ai pas un bon système hifi donc ça passe... mais le son me gonfle et je trouve ce genre d'album fatigants à écouter. même quand la musique est bonne.

Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 22h34 - (111300)
cynisme mon q

Sérieusement
IP:46.193.137.142
Invité
Posté le: 14/09/2014 à 17h52 - (113610)
"[...] n’a pas entamé la rage et la haine du quatuor envers la religion sous toutes ses formes [...]"

Euh... ?

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker