A TIME TO HOPE - Full of Doubts (Dooweet) - 26/05/2016 @ 07h35
Plein de doutes ? Mmmmh, j'ai peine à le croire.

Avec un peu plus d'un an d'existence et déjà un EP dans leur besace, les quatre Montpelliérains de A TIME TO HOPE font plutôt preuve de confiance tant ceux-ci érigent l'adage "Vite et bien" en véritable credo sur ce premier essai discographique de qualité. Cinq titres troussés ici avec soin et urgence, mêlant post-hardcore et metal alternatif, sorte de rencontre improbable entre les vocalises à fleur de peau du premier 36 CRAZYFISTS et la période moins nerveuse càd post "Hollow crown" des architectes de Brighton. Les plus gourmands d'entre vous imagineront l'équivalent audio d'un feuilleté au chèvre et au miel avec une pointe de thym pour en rehausser les saveurs. Reste plus qu'à passer à table. Merci Maïté.

Le fromage de chèvre. Oui, ce truc légèrement visqueux au toucher, doté d'un goût riche et intense qui régale les papilles sur "Rosa rosa", lançant ainsi les hostilités de bien belle manière avec ses grosses guitares et ses breaks costauds. Miam. Et la touche de miel et de thym là dedans me direz-vous ? Fermez les yeux et savourez ces vocalises certes classiques, oscillant entre hurlements primaires et chant clair maîtrisé. Efficaces hein ? Oui, foutrement efficaces. Et quand la recette fonctionne bien, pourquoi ne pas s'en resservir ? "Sweet T", en plus d'être le premier clip tourné par le groupe pour promouvoir cet EP, fait lui aussi la part belle à cette sauvagerie contrôlée qui n'hésite pas à tendre la joue au détour d'un riff pour recevoir une caresse. Une petite touche prog', atmosphérique qui aère avec justesse les assauts d'une section rythmique qui tient à en découdre. Avant de céder sa place à l'instrumental "VII", planant, éthéré, qui montre que le groupe est aussi à l'aise dans un registre moins convenu, où l'on ne l'attendait pas forcément. On croit alors que "Lemon cupcake", avec son intro lumineuse, va nous emmener dans les mêmes eaux... et non, perdu coco ! Uppercut de batterie doublé d'un crochet des guitares dans les ratiches ! Aïe. A peine remis de cet assaut que "Catfish" finit le boulot comme il se doit avec un Robin (ANCHORS AWAY) bien remonté qui vient poser quelques vocalises du meilleur effet. Ajoutez un dernier break mélodique au possible, pliez le tout en quatre et le tour est joué.

Voilà donc à n'en point douter un premier EP prometteur qui laisse entrevoir un certain potentiel pour la suite des événements. Reste juste les vocalises claires du chanteur qui me laisse un brin dubitatif sur un format plus long ainsi qu'un style classique et éprouvé qui demandera un peu moins de sagesse par la suite pour affirmer la personnalité d'un groupe en devenir.




Rédigé par : TarGhost | 7,5/10 | Nb de lectures : 5787




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker