A SPLIT WORSE THAN DEATH - Split (GrindScene) - 24/07/2013 @ 08h20
"A SPLIT WORSE THAN DEATH" est un split sorti en mars 2013, et qui met à l'honneur 5 groupes issus du royaume de la Grande-Bretagne.
5 groupes, 21 titres, et un style décliné sous toutes ses formes : le Metal de la Mort.
Bien qu’inégal, ce split est plutôt intéressant, en raison de la diversité des styles exprimés :


FŒTAL JUICE ouvre les hostilités, avec son Death metal pépère, légèrement groovy, mais peu violent.
5 titres qui parlent de trucs joyeux, mis en avant par des cris que je n’aime pas, entre hurlement de corbeau émasculée, et cris gras post-coïtal de l’ours.

Un peu trop linéaire à mon goût, le groupe propose 5 titres sympathiques, mais guères mémorables. L’influence revendiquée de VOMITORY est bien loin, et même si le groupe balance quelques bonnes idées, le résultat ne m’émeut pas. La faute à une inspiration clairement en berne, et une absence de dynamisme.
Mention positif en revanche au son, légèrement gras et surtout bien équilibré, avec une basse bien audible. Qui, malheureusement, ne suffit pas pour oublier le côté pataud.

2/5
reverbnation.com/foetaljuice

BASEMENT TORTURE KILLINGS, nom délicat évoquant la douceur du marteau qui écrabouille un fœtus, s’est formé en 2007 et pratique un Death metal gras et lourd, mais non dénué de violence. Sorte de mix bâtard entre MALEVOLENT CREATION et CARCASS, le groupe utilise intelligemment la violence et la rapidité, pour créer un Death Metal faussement linéaire.

Les pointes d’accélérations sont bien dosées, et le groupe n’est pas avare en ‘faux’ mid-tempos, qui flirtent avec les rythmiques D-beats.
C’est dommage que les riffs demeurent globalement plats, car ces 5 titres perdent énormément en efficacité.
Bonne découverte néanmoins, avec une approche toute en groove.

3.5/5
basementtorturekillings.bandcamp.com

La suite s’opère avec DECIMATION, tout droit venu des Cornouailles. Formé en 2006, le groupe joue un ‘Balsting’ Death Metal assez punchy. L’influence de CANNIBAL CORPSE est carrément omniprésente, mais, étrangement, le résultat sonne assez bien.

DECIMATION utilise la base musicale des américains, pour produire un Death Metal un peu moins violent. Sans atteindre le coefficient groovesque de CC, le groupe structure assez bien ses rythmes, et alterne les gros blastbeats et les breaks bien lourds.
Les riffs sont très classiques, mais plutôt variés.

Le chant est clairement le point faible, beaucoup trop proche à mon avis de celui de Corpsegrinder ; même si l’alternance de growls légèrement gras, et de montée dans les hurlements aigus, est toujours sympa, l’écoute de ces 4 titres donne parfois trop l’impression d’écouter des chutes de studio de ‘Kill’ ou ‘The Wretched Spawn’...
Sans compter que les rythmes sont globalement un peu trop mous, rendant ces 4 titres peu violents.

2,75/5
reverbnation.com/decimation666

Les irlandais de ZOMBIFIED – à ne pas confondre avec leurs homonymes suédois adeptes de Death Metal suédois bien gras – pratiquent un Death Metal ultra virulent.
Porté par un chanteur au timbre de voix très grave et rauque, le groupe évolue dans un style évoquant autant AUTOPSY, les premiers DEICIDE ou les débuts de MORBID ANGEL.

Légèrement Old-School, via le son et certains riffs, le groupe s’amuse également par moment à flirter avec un côté Doom, au travers de rythmes assez lents et de riffs plus sombres et prenants. Même si malheureusement la redondance prend le dessus.

Un peu linéaire, mais plutôt efficace, ZOMBIEFIED propose un équilibre intéressant entre l’oppression du Death/Doom et la rugosité du Death Old-School. Farouche et massif, le Death Metal des irlandais manque d’accroche, mais compense cela avec une réelle énergie.

3/5
youtube.com/watch?v=R0W6Naoh0aQ

Cette heure de Death Metal se termine avec les vétérans de NAILED, qui opèrent dans l’UG depuis près de 13 ans.
NAILED propose un Brutal Death assez efficace, et représente sans conteste le Death Metal le moins old-school de ce split, pour le résultat le plus percutant

Entre ‘Vile’ de CANNIBAL CORPSE, ‘Litany’ de VADER ou ‘Revelation IV’ de DESPONDENCY, ces 4 titres envoient du gros, du rapide, et du guttural.
Totalement dénué d’originalité, totalement linéaire, le Death Metal de NAILED compense cela par une réelle violence, et un côté bien défoulant.
Le groupe originaire du YORKSHIRE insuffle un vent mélodique à son Brutal Death, via des riffs évoquant CANNIBAL CORPSE ou ORIGIN, pour un résultat franchement appréciable.

De nombreux leads aèrent et varient ces 4 titres, qui demeurent ancrés dans une violence frontale et moderne. Certes, ça passe bien sur 4 titres, mais je doute que l’attrait soit le même sur un album complet...
Brutal, mais mélodiques, ces 4 titres sont très classiques, mais néanmoins efficaces, pour qui aime la violence frontale.

3/5
myspace.com/naileddeathmetal


Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,25/20 | Nb de lectures : 11451




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2013 à 10h30 - (108346)
Des cinq, je ne connais que les deux derniers et j'avoue qu'ils ne m'avaient pas plus marquer que ça... :(

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker