AVULSED - Nullo (Xtreem Music/Metal Age) - 30/09/2009 @ 09h33
Avec un peu de (mal)chance, peut-être les rares d’entre vous faisant encore du trade de vidéos live tomberont un jour sur un témoignage VHS du concert de SINISTER donné devant trois pelés et deux tondus à la MJC Mirabeau au printemps ’96 à Marseille. Dans un excès de générosité (ou de sadisme ?) peut-être même que votre interlocuteur vous aura collé alors en bonus la prestation du groupe de première partie, un jeune AVULSED qui tournait alors en camping-car (!) pour limiter les frais. Face à un maigre public complètement amorphe, le groupe a fini ce soir-là par inviter le seul couillon qui, visiblement, connaissait leur répertoire à beugler avec eux de sa voix de fausset le refrain de leur reprise attendue du vieux ‘hit’ (ahem) de BRUJERIA, « Matandos Gueros ». D’avance, je m’excuse donc. Oui ‘je’ car c’est bien Tonton Zozo qui s’est ridiculisé ce jour-là en essayant de faire joujou au ping-pong vocal avec Dave Rotten. Le même Zozo (ainsi que VS soit dit en passant, cela fait toujours plaisir) que l’on retrouve d’ailleurs dans la liste de remerciements contenue dans le livret de ce nouvel album "Nullo"…

Pourquoi cette espèce de ‘coming out’ en guise d’introduction ? Tout simplement pour illustrer avec la plus grande franchise du monde mon total manque d’objectivité envers AVULSED. Un groupe dont le destin est intimement lié à celui de Dave Rotten, un grand Monsieur de la scène death-metal européenne (quoi qu’en disent certains de ses détracteurs) avec qui je suis en contact depuis quinze ans et dont la foi n’a jamais failli, que cela soit via AVULSED ou ses divers labels (Drowned Productions, Repulse Records et maintenant Xtreem Music). Le groupe n’a peut-être jamais été et ne sera jamais un défricheur de nouvelles tendances mais son obstination et sa fidélité quasi-aveugles à certains grands préceptes, malgré les nombreux changements de line-up et les modes, forcent l’admiration. D’ailleurs, ce sixième album est une nouvelle fois co-produit par Rotten via son label et c’est lui-même qui a assuré le mastering !

Pour ceux qui suivent comme moi les Madrilènes, vous savez qu’il y a un avant et un après "Yearning for The Grostesque", du nom de leur album sorti en 2003. Car si jusqu’à ce troisième album AVULSED restait fermement ancré dans un style old-school, à partir de là, leur ton s’est durci et accéléré, sans pour autant totalement se couper de ses racines. Sans trop de surprise, vu qu’on a affaire là à tout sauf des révolutionnaires à bérets, ‘Nullo’ ressert la même recette de Tapas mais avec deux ou trois modifications ici et là, histoire de dire qu’on progresse quand même (un peu). Histoire de ne pas trop paraître largué par rapport à la nouvelle génération, on a donc demandé au chanteur de VILE, Mike Hrubovcak, de mettre le paquet niveau bidoche et blasphème pour la pochette, imposé au batteur un son un chouia plus propre (triggé ?) et forcé les deux guitaristes à distiller quelques pointes de mélodies thrash comme sur « Nazino (Cannibal Hell) ». Mais la vraie star reste bien sûr Rotten lui-même, une nouvelle fois fier comme Artaban de pouvoir imprimer en grosses lettres dans le livret ‘aucun effet sur la voix utilisée !!!’. Monsieur n’est pourtant pas le plus grand parolier de l’histoire et sa seule fantaisie est d’utiliser ici sa langue maternelle pour un titre (« Penectomia »), avec pas mal de succès d’ailleurs, ou de se fendre d’une courte salve de moins d’une minute doomesque sponsorisée par les dragées Fuca (« Infernal Haemorrhoids (part 2) »). Mais presque quinze ans (mâtin !) après ‘Carnivoracity’, on se demande toujours comment il fait pour réussir à extirper de sa bouche de telles sonorités. C’est bien simple, depuis Antti Boman de DEMILICH, on a jamais vu ça. Sans lui, AVULSED serait sans doute un groupe de death de plus sans distinction particulière mais plus qu’une, eu, voix (à défaut d’un autre terme), il apporte une impulsion, une volonté et surtout une passion qui transpirent à grosses gouttes à travers chaque minute de ‘Nullo’.

Comme CANNIBAL CORPSE, mais à un niveau moindre, AVULSED est un mineur de fond, un brave type qui tel un stakhanoviste infatigable creuse devant lui sans poser de questions car sûr de sa mission. Il est animé par des fans de death-metal pour des fans de death-metal, auteurs de disques façonnés sans freluche comme des sabots de bois par d’honnêtes artisans tout droits sortis d’un reportage du 13h de Pernaut. AVULSED est donc au death-metal ce que la 126ème rediffusion de ‘Derrick’ est à votre grand-mère un peu gâteuse : une valeur sûre.

http://www.avulsed.com - 220 visite(s)

myspace - 292 téléchargements


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 16/20 | Nb de lectures : 11468




Auteur
Commentaire
korbendallas
Membre enregistré
Posté le: 30/09/2009 à 10h57 - (75585)
Il me semblait bien que tu avais posé quelques vocalises avec Avulsed ... ça remonte à quelques années d'ailleurs Mirabeau !

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 30/09/2009 à 13h09 - (75590)
Bien belle chros !

Métalmaniac
Invité
Posté le: 30/09/2009 à 15h52 - (75594)
Les titres du nouvel album mis sur le myspace sont bien rentre dedans dans leur style!
Ils sont actuellement en tournée, mais bien sur ça ne passe pas par la France...
les gens habitant dans l'est pourront se ratrapper le 23janvier puisqu'ils jouent en Belgique près de la frontière au Night fest Metal!



booboo29
IP:81.53.144.100
Invité
Posté le: 30/09/2009 à 18h57 - (75598)
Franchement c'est le premier album du groupe auquel j'accroche VRAIMENT et rien que cà c'est déjà une bonne chose...

Benjamin Linus
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2009 à 23h16 - (75620)
Kronik sympa mais a laquelle on ne peut pas donner beaucoup de crédit une fois l'intro lue.

Zozo, si le disque avait été mauvais, l'aurais-tu écris ?
Permet moi d'en douter après la lecture du premier paragraphe, mais c'est super de jouer carte sur table avec les lecteurs, ici on sait qu'y a du copinage, au moins c'est honnête avec le lectorat.




Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2009 à 07h40 - (75622)
C'est plutôt marrant que zozo exprime sa proximité avec le groupe, simplement due parce qu'il est fan du groupe. Est-ce qu'il en perd toute objectivité pour autant (puisque c'est ça qui te chagrine) ?

Autant dire que ton propre comm n'est également pas objectif, puisque tu considères que connaitre un groupe fait obligatoirement perdre tout crédit. Alors que les fans et les proches auront parfois la dent la plus dure.

seasonofmist
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2009 à 19h17 - (75686)
un grand moment de solitude pour zozo :-)


maldito corazon
Membre enregistré
Posté le: 06/10/2009 à 10h42 - (75795)
est-ce même zoltar qui animait une émission de radio appelé praxis, si je me souviens bien, sur une radio locale de la région de Montpellier durant l'année 1996 ?

Annie Cordie
IP:92.151.105.191
Invité
Posté le: 05/03/2010 à 09h43 - (81429)
L'est quand même bien moins accrocheur que le Gorespattered Suicide...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker