AUTOPSY - The Headless Ritual (Peaceville/Wagram) - 28/06/2013 @ 08h56
Le voilà enfin, attendu par tous les fans de death old-school Autopsy signe son retour avec son nouvel album, le sixième en tout.

Après une longue période d'inactivité le groupe ne se ménage pas depuis 2010 enchaînant concerts et sorties d'albums, de compilations, d'EP et de Dvd.

Moins attendu que l'excellentissime "Macabre eternal", le premier album du groupe depuis 16 ans, "The headless ritual" va néanmoins durablement marquer les esprits de par sa richesse musicale, comme par une légère évolution des américains.

La production est toujours signée Adam Munoz, et ce son très Scott Burns est toujours là, mais avec la puissance et la netteté actuelle, après Wes Benscoter l’artwork est ce coup-ci réalisé par Joe Petagno et est sublime également, en même le pépère a bossé pour Motörhead, Led Zeppelin ou Pink Floyd, si cela n’est pas des références je ne m’y connais pas.

Toujours signés chez Peaceville, ils nous proposent 10 titres pour 45 minutes d'excellent son.

Cela commence avec un "Slaughter at the beast house" aux relents thrashisant et au rythme entêtant, et ce passage lent très ressemblant à du Black Sabbath et à leur morceau éponyme, et ce solo ... mon dieu juste phénoménal ! et l’on reprend une dernière rasade de thrash pour finir, et cette voix de Chris Reifert, totalement possédé et diabolique. Ce titre est monstrueux et à coup sûr il va faire partie des classiques du groupe, et avec sa durée il fait partie des titres les + longues jamais composés par le groupe.

"Mangled far below" heavy à souhait, que n'aurait pas renié Saxon ou Amon Amarth, une rythmique lourde et riffs inspirés. Morceau relativement court et efficace.

"She is a funeral" là encore l'ombre de Black Sabbath est présente, avec son intro qui ressemble étrangement à « Hole in the sky » de la bande à Ozzy, et toujours cette voix incroyable et ce rythme lent et entêtant (oui je me répète, mais ces morceaux vont vous rester dans le crâne un bon moment). Le tout est agrément d’un riff très aigu et où l’on croit entendre les derniers albums de Machine Head, le groupe nous montre là qu'il sait jouer avec les époques et les influences. La paire de guitaristes Eric Cutler et Danny Coralles est plus inspirée que jamais, ils nous sortent des riffs et des solos de malade. Avec ses 7,30 minutes, c’est le plus long titre de l’album.

"Coffin crawlers" même s'il est très bon, et si c’est du Autopsy ultra-classique fait pâle figure comparé aux 3 premiers morceaux qui déchirent tout, et valent l'album à eux tout seul.

"When hammer meets bone", là encore du Autopsy pur jus (ou pur tripes, comme vous voulez) classique de par sa composition, mais contrairement au précédent morceau il est tout de suite plus entraînant et lui aussi risque de bien passer l'épreuve du live. A la fois rapide et doomesque on retrouve ses ambiances sombres et malsaines, avant de se terminer sur un solo pur death metal, pour 5,30 minutes de folie furieuse.

L'instrumental "Thorns and ashes" où on croirait entendre à nouveau la bande à Robb Flynn pour l'intro, avec ce mélange de parties de guitare mélodiques/puissantes si typiques du combo d'Oakland, permet de faire un petit break agréable, avant d'enchainer sur "Arch Cadaver" où des ambiances à la Possessed ressortent instantanément sur les parties rapides et les solos là aussi hyper inspirés. Ce qui frappe à nouveau c'est la qualité des intro et cette production vraiment sans faille. Un bon morceau.

"Flesh turns to dust" est là aussi typique du groupe, mais toujours d'un très bon niveau. Avec ces 3,25 minutes il est le morceau le plus court du disque.

"Running from the goathead" même chose que précédemment, où quelques passages de blast font leur apparition. Un titre très old-school et thrash 80's digne des premiers méfaits de Metallica, Anthrax ou Exodus.

Pour finir l'éponyme "The headless ritual" petit instrumental d'un peu plus de 2 minutes permet de faire retomber la pression tout doucement.

Moins long que « Macabre Eternal » (c’était le défaut le plus flagrant de ce disque), Autopsy a rectifié le tir et nous a certainement enregistré leur album le plus varié. A cheval entre hard à l'ancienne et power-metal actuel, il est immédiatement accrocheur (principalement grâce à ses 3 premières plages qui justifient à elles seules l’achat) et surtout le groupe a su parfaitement mélanger et s'approprier les ambiances et le son de ces 2 styles sans y perdre son feeling et son groove tellement typique et reconnaissable.

Entre la production nickel où tout est parfaitement audible et équilibré, des guitaristes au top de leur forme et surtout un Chris Reifert dont la voix va vous hanter pendant longtemps, on a droit à un très grand disque pour un très grand groupe, et qui signe certainement une de ses toutes meilleures productions.


Rédigé par : GabinEastwood | 16.5/20 | Nb de lectures : 13820




Auteur
Commentaire
damikachu
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2013 à 10h36 - (108025)

Quelques petits soucis de relecture de la chronique, peut-être ?


FullGod
IP:90.47.42.151
Invité
Posté le: 28/06/2013 à 10h40 - (108026)
du Power Metal dans Autopsy ? euh ...

TyrannyForYou
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2013 à 11h41 - (108027)
Le chroniqueur a t-il écouté ce disque en entier ?
...



GrosSesque
IP:212.23.175.185
Invité
Posté le: 28/06/2013 à 12h11 - (108028)
@ FullGod : peut-être Power Metal US genre Pantera ? (groove metal quoi)

sinon achat prévu car le précédent m'a botté le cul pendant des mois et des mois !

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2013 à 12h13 - (108029)
TyrannyForYou < oui et pas qu'une fois, il tourne en boucle depuis que je l'ai reçu.

Après chacun a son ressenti sur un disque, c'est le mien, et mon avis est totalement subjectif

TyrannyForYou
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2013 à 12h49 - (108030)
On est au moins d'accord pour dire qu'il est très bon, là est l'essentiel :)

LeMoustre
IP:84.99.35.228
Invité
Posté le: 28/06/2013 à 15h55 - (108033)
Du coup, cela paraît très surprenant pour du Autopsy, ce qui ne transparaît pas dans la chronique. Bizarre...

Soit les influences présentées ici sont bien réelles (Saxon, Machine Head, etc...), et c'est un gros changement de cap, pour le moins.

Soit ce n'est pas le cas dans cet album et on peut s'interroger, en tout cas, et même si je ne suis pas spécialiste du groupe, je n'ai pas l'impression de trouver du Machine Head ou Saxon voire du Anthrax dans ceux que j'ai eu l'occasion d'écouter...

Bon, à voir.

paul
IP:217.79.179.67
Invité
Posté le: 28/06/2013 à 22h47 - (108038)
Non ya rien du tout de tout cela. C'est du death old school à la Autopsy et absolument rien d'autre, rassure toi

Crédibility : none
IP:90.59.175.130
Invité
Posté le: 29/06/2013 à 08h42 - (108039)
Du Saxon et du Machine Head dans une galette d'Autopsy, hum, grmbbblll...non mais allo quoi :-)

Quoique, j'ai également noté 2/3 ryhtmiques dubstep sur "Running the goathead" et une vraie influence black orthodoxe sur "Mangled far below"...

Et la marmotte...

SABBAT71
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2013 à 09h59 - (108040)
Hi, hi !!
Et moi du Chantal Goya core sur "Headless Ritual".





TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2013 à 10h06 - (108041)
Encore une fois, un superbe album d'AUTOPSY pur jus. Et encore un très bel hommage au death tradi, composé avec amour ! C'est marrant parce que j'ai complètement lâché le groupe avec l'ignoble "Shitfun" et depuis son come-back, je prends un vrai plaisir à redécouvrir ces reiferteries du meilleur acabit, même si l'époque de "Mental funeral" est belle et bien révolue.

Quant au ressenti de Gabin sur certaines influences quelque peu "exotiques" pour du AUTOPSY, je vois pas vraiment où est le problème...



...
IP:217.79.179.67
Invité
Posté le: 29/06/2013 à 12h43 - (108044)
les gars c'était de l'humour décalé. Vous avez pas pigé, pourtant il a mis la dose sur le décalage en frisant le ridicule. Il allait tout de même pas mettre Chantal Goya. C'est juste pour renforcer le côté immuable de la musique et du groupe qui ne changent pas d'un pouce et ne subissent aucune influence car ils sont l'influence. C'est sur Saxon et les guignols de Amon Amarth que j'ai compris qu'il aurait pu tout aussi bien dire Plastic Bertrand. bises

génial
IP:78.223.221.125
Invité
Posté le: 29/06/2013 à 12h51 - (108045)
Ca fait de la peine... (la chronique, pas l'album)

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 29/06/2013 à 14h50 - (108048)
Achat direct !

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 01/07/2013 à 10h04 - (108051)
Ben voilà, ça renforce mon statut de vieux con, mais je trouve que ça, c'est du disque de death qu'il est bon! groove, grognement, solis, breaks, tout y est!
je vote pour!



Misantroll
Membre enregistré
Posté le: 02/07/2013 à 23h41 - (108071)
@Floyderz je me joins à la confrérie des vieux cons en ce cas



dominator
Membre enregistré
Posté le: 13/07/2013 à 09h36 - (108225)
Excellent cet album.
Je viens de le commander.



Nekromantik
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2013 à 01h04 - (108257)
Shitfun est une tuerie, tout comme ce Headless ritual!



Axellica
IP:81.220.175.93
Invité
Posté le: 23/07/2013 à 21h03 - (108343)
"Mangled far Below" est un classique instantané!

Dittohead
IP:90.32.18.111
Invité
Posté le: 25/07/2013 à 17h58 - (108353)
Un bon petit album bien gras de derrière les fagots... excellent!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker