AUSTRIAN DEATH MACHINE - Triple Brutal (Artery) - 20/06/2014 @ 07h57
Qu'il a fallu attendre longtemps pour voir sortir ce nouvel effort du tribute band à "Ahnold" Schwarzenegger dirigé par Tim Lambesis (As I Lay Dying).

Rappelons brièvement les évènements liés à cette sortie :
- janvier 2013 : début des sessions d'enregistrement de Triple Brutal qui devait s'appeler "Keep it Brutal".
- février 2013 : mise en place d'une campagne de crowdfunding pour financer le disque.
- mai 2013 : Tim Lambesis a tenté d'engager un tireur pour tuer son épouse, il est incarcéré puis libéré sous caution.
- avril 2014 : sortie de Triple Brutal
- mai 2014 : Tim Lambesis est condamné à 6 ans de prison.

On ne va pas entrer dans les détails du pourquoi, du comment, du "Bertrand Cantat il est plus méchant que Tim", du "DSK il aurait aussi mérité 6 ans", du "C'est une poule mouillée ce Tim, Schwary l'aurait tuer de ses propres mains comme dans Totall Recall" ou encore "ça devait être une sacré connasse pour qu'il souhaite la buter"... vous avez les commentaires libres pour disserter de ce sujet.

Parlons de ce putain d'album sobrement intitulé "Triple Brutal" qui fait suite à l'excellentissime "Double Brutal", disque déjà 2 fois meilleur que le opus du groupe "Total Brutal".
L'attente en valait sincèrement la peine, même si les premières écoutes de "Triple brutal" déçoivent un peu, effet assez habituel lorsqu'on se familiarise avec un album trop attendu.

"Triple Brutal" est comme la suite d'un bon film de Schwarzenegger : c'est basique, c'est du déjà vu, c'est pas fin voir même très con, ça ressemble au film précèdent, c'est efficace et surtout c'est brootal ! Tim et sa bande reprennent ainsi les choses la où ils les ont laissées avec "Double Brutal" en balançant un album rempli jusqu'à la gueule de hits metalcore modernes teintés de thrash possédant le côté un peu mécanique que l'on retrouvait déjà chez As I Lay Crying.

Chaque chanson possède par ailleurs son solo ou la participation d'un guest prestigieux qui apporte un petit plus à chaque composition.
Une liste prestigieuses d'invités ou de co-compositeurs figure ainsi dans le booklet du disque, prouvant que Tim Lambesis avait de nombreux amis dans le business de la musique. Citons les plus prestigieux : John Boecklin (DevilDriver), Doc Coyle (God Forbid), Wes Hauch (The Faceless), Jamey Jasta (Hatebreed / Kingdom of Sorrow), Lorenzo Antonucci (ex Sworn Enemy), Dave Nassie (Bleeding Through / ex-No Use for Name), Alexander Dietz (Heaven Shall Burn), Jason Suecof...

Le vrai régal de ce disque réside dans les bases du projet Austrian Death Machine à savoir des titres où les paroles sont extraites de la filmographie d'"Ahnold" Schwarzenegger.
Si le titre "Consider Dat A Divorce" (Total Recall) a été judicieusement supprimé du tracklisting, on se régale avec des dialogues somptueux mettant en valeur la brutalité basique de Schwarzy ("I Eat Green Berets For Breakfast" - Commando, "I lied" - Commando, "Crom" - Conan le Barbare, "I Hope That You Leave Enough Room For My Fist" - Running Man ou encore l'éternel "I'll Be Back" de Terminator) mais aussi avec quelques citations marrantes issues de films moins extrêmes ("You lack Discipline" - Un flic à la maternelle ou encore "I am not a pervert" - La Course au Jouet).

Ajoutez à cela, les petits sketchs entre Ahnold & Timmy « the girlyman with his long hair & his colorfull tatoos » qui font office d'interludes entre les titres pour obtenir un mélange unique auquel on adhère... ou pas !
Vous avez bien compris que l'univers d'Arnold et de Tim est un monde parallèle dans lequel j'aime me plonger, ce nouvel album est ainsi un vrai petit plaisir.

Finissons cette chronique en précisant que "Triple Brutal" n'est pas sorti en Europe, il est disponible auprès d'Artery Recordings, si vous n'avez pas envie de donner de l'argent à un taulard, sachez que les royalties seront reversés à sa femme l'organisation "World Vision Charity".




Rédigé par : VsGreg | 15/20 | Nb de lectures : 12786




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.101
Invité
Posté le: 20/06/2014 à 09h49 - (112624)
Excellent album.

Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 20/06/2014 à 10h38 - (112625)
Mouais... sympa mais les précédents étaient plus jubilatoire.



Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 20/06/2014 à 10h39 - (112626)
Et voilà le "S" qui manque à ma phrase!

Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 20/06/2014 à 13h09 - (112628)
de la sucrette mélodique

Resh
Membre enregistré
Posté le: 20/06/2014 à 16h06 - (112631)
C'est vrai l'histoire de "Consider Dat A Divorce" ?
C'est con c'est une de mes répliques préférées

Resh
Membre enregistré
Posté le: 20/06/2014 à 16h13 - (112632)
C'est vrai l'histoire de "Consider Dat A Divorce" ?
C'est con c'est une de mes répliques préférées

MrGuitoune
IP:86.66.183.73
Invité
Posté le: 20/06/2014 à 18h28 - (112633)
Très bon album, je trouve! Bon c'est vrai en dessous des deux précédents car trop attendu mais y reste des perles comme "Turbo Time" qui est vraiment ma préféré, on prend tout de même du plaisir à l'écouter !

zoltar
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2014 à 10h20 - (112663)
Pareil. Une fois tout le contexte mis de côté, je garde une affection particulière pour les deux premiers. Les riffs me paraissent moins mémorables sur celui-ci...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker