AUROCH - From Forgotten Worlds (Hellthrasher) - 11/03/2013 @ 08h00
Ben oui ma bonne dame, on peut pas être bon à tous les coups vous savez ? Pas que AUROCH démérite vraiment, non. Mais après le quasi-sans faute d'HELLTHRASHER ces derniers mois, coincé entre les tartines ultra-old-school certes mais bien gratinées d’ABYSME et d’INTO DARKNESS, disons qu’à côté ces Canadiens sonnent un peu trop… Banal peut-être ?

Sorti initialement en auto-production l’année dernière, ‘From Forgotten Worlds’ est ce que ce trio appelle lui-même du ‘blackened death-metal’, c’est-à-dire a priori du death cherchant à se draper dans une ambiance mystique et ‘evil’. Le schtroumpf, c’est que personnellement, c’est surtout du thrash que j’entends dans leur son, apparemment le premier style dans lequel ce groupe de Vancouver a évolué avant de radicaliser par la suite son propos. Par contre le black, euh, je ne sais pas trop, à part quelques lignes de chant de gargouille débarquant d’un seul coup sans prévenir entre deux growls…

En fait, en terme d'influences, je préfère limite parler d’un thrash progressif qui les pousse entre deux parties plus lourdes et basiques à la MORBID ANGEL ou encore SUFFOCATION (surtout le morceau « Slaves To A Flame Undying ») à tricoter de façon sévère à coups d’harmoniques dissonants. Cela dit, pas la peine non plus de se jeter sur le premier cachou d’Alka-Seltzer qui vous tombe sous la main, ces messieurs ont eu l’intelligence de sabrer un peu leur fougue et donc d’éviter la surcharge pondérale tout en accoucheant d’un album ne durant ‘que’ 35 minutes.

Hélas, malgré tous leurs efforts évidents comme en attestent les copieux textes inclus dans le copieux livret et inspirés (une nouvelle fois) par les écrits d’Howard Phillips Lovecraft, on a du mal malgré toute notre bonne volonté à vraiment trouver quoi que ce soit de spécial à AUROCH. Plutôt mal desservi par une production trop sèche et l’absence d’un bassiste, tout tortueux que soient parfois leurs riffs, l’atmosphère étouffante qu’ils essayent de créer se fissure trop facilement par manque de titres vraiment marquants. Et malgré cette superbe pochette, on sort là comme après le visionnage d’une petite série B sympathique mais immédiatement oubliée alors qu’on espérait voir la Vierge…

http://www.facebook.com/Aurochmetal - 144 visite(s)

Bandcamp - 80 téléchargements


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 10/20 | Nb de lectures : 11371




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker