AT THE DAWN - From Dawn to Dusk (Buil2Kill) - 16/07/2013 @ 07h38
Aïe, du heavy/power italien ça faisait quelques temps, et pour tout dire, ça ne me manquait pas vraiment. Je craignais grandement en écoutant ce premier effort de At The Dawn de tomber sur un énième groupe de heavy mélo mollasson et moisi, et si l'écoute de « From Dawn to Dusk » n'est pas un moment d'éclate totale, c'est pas non plus la grosse cata'.

Alors certes, le chanteur a un timbre moyen, pas toujours juste, et ses envolées vocales sont clairement perfectionnables, mais oh, c'est leur premier essai, faisons preuve d'un peu d'indulgence. C'est au deuxième album qu'on pourra vraiment se montrer virulent. Pour revenir sur le chant, ce n'est pas non plus une catastrophe, simplement il n'a rien d'extra, se veut très commun et il ne tire pas le groupe vers le haut (écoutez « Countdown to Infinity » par exemple, ça casse un peu les oreilles). Musicalement vous me direz, c'est pas non plus la folie, du entendu et réentendu, les paroles, les chœurs, les leads, bref At the Dawn joue pour le plaisir mais n'espère pas vraiment retenir l'attention des auditeurs.

L'intro symphonique, classique mais convaincante, lance agréablement les débats, avant que les premiers riffs ne soient lâchés. Ils lancent « At the Dawn », cette fois le titre du morceau, pas dégueu, duquel on ne retient malheureusement pas grand-chose. Et cette impression peut s'appliquer à pratiquement tout les titres, ça ne joue pas trop avec les pieds OK, mais ça a déjà été fait et refait tellement de fois... preuve est ce « Winter Storm », franchement pas brillant et transcendant, si ce n'est les débuts de couplets à chaque fois. Le reste, c'est mou et maladroit.

La mélodie légère d'un « Balthazar » laisse aussi un peu dubitatif, c'est pas atroce, mais pas bien glorieux non plus (tout comme ces petites orchestrations clichesques aussi), on essaie tant bien que mal d'accrocher à « Post Fata Resurgo » qui finit par se faire apprécier en partie (sauf le refrain en deçà), le reste, surtout les riffs et les touches folkloriques, est réussi. Ah si, les chœurs laids à la fin du morceau étaient franchement dispensables, c'est une certitude. Les « Sunset Rider », « Wake up at Dusk » ne relèvent pas vraiment le niveau, on vogue toujours sur les mêmes territoires peu passionnants ; At The Dawn fait avec ses moyens... une musique moyenne, que l'on a déjà connu plus insipide et a contrario beaucoup meilleure.



Facebook - 110 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 11/20 | Nb de lectures : 10816




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker