AS THEY BURN - Will, Love, Life (Victory) - 26/03/2013 @ 08h00
Ça fait un petit bout de temps que les Franciliens d’AS THEY BURN font parler d’eux, et plutôt en bien généralement. D’un point de vue purement personnel j’ai toujours suivi le groupe d’une oreille discrète mais intéressée, en matant leurs clips ou en lisant les kroniks de leurs réalisations (un EP et un premier album sous le coude déjà). De plus, les jeunes loups bénéficient d’une bonne notoriété et ont même eu l’honneur de jouer lors d’une édition du Hellfest. Plutôt cool pour eux. A l’heure actuelle AS THEY BURN ont décroché un deal avec Victory (ce qui n’est plus un gage de bonne qualité à notre époque) et nous sortent ce deuxième effort « Will, Love, Life ».

On ne va pas jouer les langues de putes, et balancer que, oui, quand on a vu que ça sortait chez Victory on a eu peur de ce qu’il y avait de gravé sur ce skeud. Ce label nous a tellement habitués dernièrement à sortir un bon paquet de groupes bidons que nos craintes ne sont que légitimes, non ? Mais ne faisons pas de généralités trop hâtives et voyons ce que ce second album a dans le bide.

Alors AS THEY BURN a-t-il hérité du syndrome Victory ou pas ? Eh bien un peu oui, il faut bien le reconnaître. Et c’est surtout au niveau des riffs que ça se ressent: du une corde (sinon rien), c'est peu inintéressant et vite lassant. Un ressenti pas très encourageant et qui se généralise sur l’ensemble du disque malheureusement. Cependant le groupe a su nous mitonner de très bonnes ambiances, et là dessus il n'y a rien a dire. C'est très bien fait, ça apporte une certaine "aura" aux titres, que l’on peut retrouver sur le titre d’ouverture « Medicine 2.0 » pour exemple. De plus, AS THEY BURN ont le chic pour jouer sur plusieurs terrains metallique. Un coup deathcore (« The Conscious Man »), un coup Meshuggah-style (« Frozen Vision »), un coup metalcore (« Origin »), on sent que le groupe veut jouer dans plusieurs catégories, mais finalement on s’y perd un peu. Ok, ça reste généralement dans le même créneau, mais tout se mélange et toutes ces cassures de style éparpillent un peu trop cet album, mais ont le mérite (ironie du sort) de bien délimiter les morceaux entre eux. Ce manque d’homogénéité facilite au moins la diversité du skeud et ne le rend pas chiant au possible.

L’exercice est très bien fait, et les mecs maîtrisent parfaitement leur jeu, et ce, avec une production aux petits oignions. « Will, Love, Life » impressionne et envoie le bousin dans sa globalitée, ça c’est certain, mais certaines rythmiques à la EMMURE cassent carrément les burnes et malheureusement on les croise un peu trop souvent ce disque. Un mauvais point qui rabaisse un peu le groupe, qui pourrait être bien plus intéressant sans toutes ces facilités. D’ailleurs, en parlant d’EMMURE, mister Frankie Palmeri vient poser son featuring sur le titre « F.R.E.A.K.S. » en compagnie d’Aaron Matts (BETRAYING THE MARTYRS). Dans l'ensemble « Will, Love, Life » s'en sort bien, malgré tout. Certains titres valent le détour et sonnent carrément bien (surtout grâce au travail d’ambiance qui reste un des gros points favorables à cet album), mais sur d'autres ont reste quand même dans l'anecdotique.

On se dit qu’on tient un bon disque de metal actuel, mais ça reste quand même bien calibré et limite ciblé. AS THEY BURN prouvent qu’ils ont un très gros potentiel et pondent des morceaux efficaces tout le long de « Will, Love, Life » mais on n'en retient pas grand-chose au final. Certains aspects de leur musique font soupirer, mais nul doute qu’en live ça fera son petit effet. Pour le moment, sur disque, ça passe de justesse.

https://www.facebook.com/astheyburn - 174 visite(s)

Dream Collapse - 101 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 12/20 | Nb de lectures : 13157




Auteur
Commentaire
Meridian
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2013 à 09h33 - (106696)
Aaaah comme t'es généreux avec ce 12 Velvet ! D'ailleurs même sur Metalsucks le groupe a évité le limage de fion, ce qui est pour le moins ahurissant venant d'un webzine qui passe son temps (A) à afficher Victory comme la blague du siècle, (B) Emmure comme la pire daube existante et (C) son frontman comme le sac à merde déficient mental de service (perso il me fera toujours penser au gros baleine de Full Metal Jacket).

Pourquoi évoquer Emmure ? Parce que ce disque, même s'il est un poil au-dessus de toute la discographie de ce dernier groupe, transpire ce "style" par tous ses pores : métal binaire (à croire que tous les mecs qui signent chez Victory doivent au préalable fournir une copie certifiée conforme de leur BTS info), alternance je scream un coup/je parle d'une voix plaintive (putain y'avait même cette saloperie dans le dernier Suicide Silence !), breakdowns et j'en passe... Pour moi ça tourne en rond et ça ne plaira qu'à ce nouveau public accro aux tattoos et aux écarteurs qui vient juste aux lives pour faire du karaté. Dans ta chro, on sent que cet aspect t'exaspère mais que tu n'oses pas sanctionner.

Il me reste encore une paire de ziks de ce nouvel album à m'envoyer mais globalement, il vaut tout juste 8/20 selon moi et je ne pense pas pouvoir augmenter ma note ; le travail d'ambiance les aide un peu à s'en sortir comme tu dis, certes... je le réécouterai une deuxième fois de toute façon.

Pour terminer je les ai vus en live au Bonecrusher, c'était lamentable. Et effectivement, il y avait ce public de clichés ambulants qui s'est cassé pendant Gorod et surtout Beneath The Massacre.



FabMTS
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2013 à 10h05 - (106697)
Déception, autant j'avais bien aimé le premier album bien qu'un peu trop "chug chug" a mon goût, mais qui avait des putains d'ambiances! Ce qui fait le charme d'ATB, ce sont ses ambiances purement néo qui prennent très bien sur scène,les personnes présentes sous la Warzone au hellfest confirmeront.
Là on sent le calibrage Victory: un côté emmurien qui était déjà présent mais plus affirmé, on oublie les ambiances néo et on devient un groupe de deathcore de plus... . Quand au feat sur F.R.E.A.K.S il est anecdotique je trouve, heureusement que le groupe a su garder son univers tant visuel que textuel sur ce nouvel album



Maxgrind
IP:77.197.143.189
Invité
Posté le: 26/03/2013 à 10h19 - (106698)
+1000 pour Meridian

"Alors AS THEY BURN a-t-il hérité du syndrome Victory ou pas ? Eh bien un peu oui, il faut bien le reconnaître." Non, pas un peu, ils ont COMPLETEMENT chopé le syndrome Victory.

C'est du copier/coller Emmure en mieux mais cela n'est en aucun cas un gage de qualité étant donné qu'Emmure représente le vide intersidéral, le néant musical. Tout est formaté pour plaire à cette frange du public que Meridian nous décrit si bien. Ecouter Will, Love, Life, ça revient limite à du supplice auditif tellement c'est chiant, pas inspiré, inefficace et inintéressant. Tout y est téléphoné... Allô, non mais allô quoi, t'as un groupe, tu joues le même truc tout le long, c'est comme si je te disais t'as un groupe et tu fais de la merde!

D'ailleurs, je suis étonné par la clémence de Velvet. Mettre 12, c'est vraiment faire preuve d'indulgence (et pourtant, sur VS, ça ne fait pas de cadeaux). De mon côté, je n'aurais pas été aussi tendre et j'aurais collé un 7 à Will, Love, Life.

@Meridian : pourquoi c'était lamentable au Bonecrusher au fait? Et Beneath a tout poutré je suppose? :D


Maxgrind
IP:77.197.143.189
Invité
Posté le: 26/03/2013 à 10h22 - (106699)
D'ailleurs, je tiens à préciser que j'avais apprécié l'EP et leur premier album. Ce n'est pas un hasard si je trouve que le dernier rejeton est infâme :D

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2013 à 10h26 - (106700)
Mais euuuuh... Bon, j'ai collé un 12/20 pour plusieurs aspects. Ok, c'est calibré toussa, mais j'ai trouvé ça quand même moins naze qu'EMMURE, bien que les influs se reniflent à 300km. Il reste que le skeud à quand même certaines qualités (à mon sens) que je ne pouvais pas ne pas prendre en compte. 12/20 c'est pas une note terrible à mes yeux, c'est "bien, mais pas top". Si j'avais écouté leur 1er album j'aurai peut être été moins tendre, je sais pas.



Meridian
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2013 à 11h17 - (106701)
Max : leur attitude sur scène était typique de ce que je décris dans mon commentaire sur le syndrome de cette nouvelle génération ! On joue mal (pourtant les accords ne sont pas bien complexes) mais on le fait avec une certaine prétention, on scream/parle d'une manière agaçante et évidemment on annonce les breakdowns comme on annonce le Messie... histoire d'exciter les teubés du public vêtus de merch Emmure (le pire, c'est que c'est vrai) venus juste pour ça. J'ai même vu un mec en jogging avec une banane autour de la taille et une chaîne en argent autour du cou, j'ai absolument pas pigé putain d'merde ! En même temps le Luxembourg c'est parfois spé...

Ah la la, fut une époque où on bandait sur des solis de gratte envoûtants et non sur ces passages "caisse claire annonciatrice -> j'veux voir tout l'mooonnnnde !!! -> double pédale + chinoise"... BREF la musique est à l'image de tout ce qui compose maintenant notre pauvre société : la consommation de masse au détriment de la qualité, l'étiquette plutôt que le contenu.

Ils sont passés juste après Make Them Suffer qui, dans plus ou moins le même genre, avaient mis la barre bien plus haut car plus carrés et plus techniques (tout est relatif bien sûr hein !). Concernant Beneath The Massacre : une grosse démonstration de puissance devant laquelle j'ai sérieusement frôlé l'épilepsie. J'ai bien déliré au moment où Elliott mimait une flûte de Pan pendant les flopées de notes frénétiques du gratteux (un seul gratteux d'ailleurs) :)

Velvet : je vais tout réécouter dans les prochains jours histoire d'avoir un jugement définitif sur le tout ;)

Kurton
IP:135.19.214.54
Invité
Posté le: 26/03/2013 à 14h38 - (106706)
Le cassage de gueule annoncé a bien eu lieu. C'est peut-être ce qu'ils cherchaient au final, ou peut-être ce qu'ils aiment faire.
Putain c'est de la merde cet album. Il n'y a plus rien de noir, les rythmiques sont en plastique, les morceaux dépassent pas les 3 minutes. Mais a part ça, "on a beaucoup travaillé pour cet album" blablablah mon cul sur la commode.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2013 à 14h32 - (106718)
"... qui s'est cassé pendant Gorod et surtout Beneath The Massacre."

@ Meridian : Se casser pendant Gorod c'est lamentable, mais pour BTM j'aurais fait pareil... Morceau de BTM :

Pas d'intro on blast direct, riff 1# ultra-technique mais qui ne ressemble à rien, breakdown/moshpart que l'on voir venir à des kilomètres, riff 2# qui n'a rien à voir avec le précédent... il sonne juste cool donc on l'a mis là... re breakdown etc... Le tout multiplié sur tout un concert... Non merci, j'ai déjà donné, je ne me suis jamais autant fait chier en live (bon après vu que leur batteur était bien mauvais et qu'ils l'on changé c'est peut-être un peu plus intéressant).

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2013 à 16h02 - (106720)
LOL merde t'es vache ! Mais bon, chacun son avis et on est là pour ça de toute façon. Le style BTM, Rings Of Saturn, Abiotic et compagnie n'a jamais fait l'unanimité... De mon côté j'ai passé un bon moment lors de ce Bonecrusher (voire très bon, selon ce que j'avais sous les yeux) ; et effectivement le batteur a changé, maintenant c'est Patrice Hamelin derrière les fûts !

Maxgrind
IP:77.197.143.189
Invité
Posté le: 27/03/2013 à 17h58 - (106723)
Non? Y a eu changement de batteur chez BTM???? Je n'étais même pas au courant oO

Zero
Membre enregistré
Posté le: 28/03/2013 à 19h13 - (106744)
...je m'attendais à du très mauvais (du Emmure?) mais c'est moins pire que je ne l'imaginais...c'est du nu-deathcore très calibré mais cela s'écoute facilement...je comprend la note médiocre mais encourageante du chroniqueur...



Burn
IP:86.220.81.106
Invité
Posté le: 29/03/2013 à 17h11 - (106755)
Changement de batteur chez BTM ou chez ATB ?

Zero
Membre enregistré
Posté le: 30/03/2013 à 15h51 - (106767)
...j'ai réécouté quelques fois et je dois admettre que j'ai été un peu dur avec eux...de part leurs ambiances mystiques et l'usage parcimonieux de passages typés "djent" (qui me rappellent d'ailleurs un peu le dernier After the Burial par moments), je trouve qu'ils ont quand meme réussi à créer leur propre univers...et, malgré l'influence nu-métal présente dans leur deathcore, je trouve que cela amène du groove, de la peche et de la concision dans leur morceaux qui ont par ailleurs beaucoup plus de reliefs et de variété que chez Emmure (pas difficile me direz vous)...en bref, sur le tableau de l'effacité, ils sont très bons, reste juste à se détacher encore un peu + de la masse...note 14,5/20...



Magnanime
IP:90.0.21.172
Invité
Posté le: 13/04/2013 à 17h52 - (106992)
ce groupe est d'un ennuyeux éternel...

Magnanime
IP:90.0.21.172
Invité
Posté le: 13/04/2013 à 17h52 - (106993)
Ennuie

chavroux
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2013 à 20h57 - (107309)
J'ai pété en matant leur live au moto

Lemmy
IP:84.100.233.188
Invité
Posté le: 21/10/2013 à 13h24 - (109582)
Raté.


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker