ASIA - Resonance (Frontiers) - 07/01/2013 @ 07h21
Dans le vain espoir de m’éloigner un tant soit peu des crassiers pluvieux du Nord, j’eus un jour le désir secret de revoir cette douce amante à la peau sucrée qui sentait bon la cannelle et le pain d’épice. Trente années nous séparaient et rien d’autre ne comptait à mes yeux que de la rencontrer à nouveau et d’écouter peut-être pour la dernière fois son doux chant aux sonorités asiatiques. Jadis, elle m’eut ému comme un soleil levant. Ah !! Ma muse !!!

Vague à l’âme et cœur retourné, bien que cette croisière me fit regretter amèrement d’aimer manger épicé (parfois les deux en même temps), je ne pouvais plus faire machine arrière. J’étais maintenant lancé à sa recherche et il ne faisait pas que beau sur la mer !!!!!!!!!

Nous arrivions enfin au port, un beau soir de Noël, verni (pour ne pas dire laqué) que j’étais des derniers relents que la houle m’avait fait rejeter la veille.

A quai, je laissais tranquillement derrière moi les mornes berges et ses premiers relents de morue et d’urine aux vagues réminiscences houblonnées, puis hâtais le pas au son des premiers bruits de braguette de marins éméchés que je croisais malencontreusement en chemin. J’atteignis rapidement le centre-ville, cette jungle urbaine au fin fond du cœur de la frite !!!!!

A l’approche des boutiques moitié éclairées rivalisant d’imagination ‘vénérienne’ pour capter l’attention des passants aux nombreuses lésions syphilitiques avancées, je sus que j’allais la revoir bientôt, enfin, mon Asia !! L’œil humide et la lèvre supérieure secouée de trismus trahissant par-là même une émotion qui, je le savais, deviendrait rapidement incoercible; je sentais battre mon cœur aux sons des tambours de mes passions les plus enfouies. Pourtant, ma déception fut malheureusement à la hauteur de mon attente fiévreuse, tant cette vitrine, qui pourtant à l’époque miroitait les lumières divines du rock progressif, semblait aujourd’hui désuet pour ne pas dire anachronique. Alors que ‘le sourire quittait ses yeux’ (The Smile Has Left Your Eyes), je lui demandais de ‘ne pas pleurer’ (Don’t Cry). Je dissimulais ma tristesse qui je le sais n’aurait pas manqué de balayer d’un revers de main les derniers souvenirs ‘d’une vie extraordinaire’ (An Extraordinary Life). Ce fut comme ’la fin du monde’ (End of the world), un tremblement de terre… Cette douleur, à n’en pas douter, laisserait derrière moi les affres d’une ‘guerre sainte’ (Holy War). Oui, elle avait vieillie, et mal qui plus est. Son regard avait perdu cette flamme FM innée qui m’avait tant fait rêver.

Naguère, Asia chevauchait nos radios de ses ondes kitschissimes, empoignait nos sens jusqu’alors vertueux d’une main ferme et délicate pour abreuver nos âmes, dénudées et meurtries, assoiffées que nous étions de rock symphonique et d’artwork fantaisistes. Asia dans les années 80, c’était le ‘hit du moment’ dans le ‘feu de l’action’ (‘Heat of the moment’) ; le rassemblement des maîtres incontestés du rock progressif ; l’adéquation parfaite entre le talent et la création. Quid de John Wetton (King Crimson) dont la voix chaude et grave réchauffait nos cœurs guimauves ? Quid de Steve Howe (Yes, GTR…) aux prouesses techniques guitaristiques presque prophétiques ? Quid de Goeff Downes (The Buggles, Yes…) pionnier dans le formatage radiophonique à l’origine du style AOR (‘Video killed the radio star’, ‘Plastic ages’ …) ? Et enfin, quid de Carl Palmer, qui est encore actuellement l’un des meilleurs batteurs de rock progressif (ELP, Mike oldfield…) ?

"Resonance", album live enregistré à Bâle - Suisse, 2010- (véridique, pour ne pas dire ‘true’ en raison du respect que je me dois d’avoir pour mes origines helvétiques) fait la part belle aux musiciens qui tour à tour nous font une petite démonstration de leur virtuosité. Pourtant, malgré une production soignée, le ‘botox’ ne fait plus vraiment illusion et les compositions des années 80, période relativement baroque pour employer cet euphémisme, paraissent aujourd’hui anachroniques et sans réels intérêts. Sauf le respect que je dois à ces très grands du rock progressif, la plupart des mélodies nous donne, aujourd’hui, la sensation désagréable d’une ingurgitation massive de ‘baba au rhum’ et autres pâtisseries très sucrées. Bien sûr, la voix sans égale de Mr Wetton maintient à flot l’ensemble de ce live, et certaines compositions conservent encore une émotion intacte. Je pense notamment à ’The smile has left your eyes’ et ‘Soul survivor’. Pour le reste, nous sommes témoins que le formatage excessif de certains morceaux à des fins commerciales provoque au long cours des effets secondaires indésirables : l’ennuie, l’incrédulité, le ‘Oh non !! Ils n’ont quand même pas osé’ (à une certaine époque, si, ils l’ont fait). Mais le pire réside dans le fait que les plus récentes compositions issues de l’album ‘Omega’ (‘Holy War’, ‘Finger on the Trigger’, ‘Through my veins’…) ne semblent pas tirer les leçons des erreurs passées.

Alors, ma chère Asia, ton rimmel est peut-être en train de couler, mais ton sourire reste encore pour ceux dont la nostalgie n’a d’égale que le déni du temps qui passe. Comme le chantait Freddy Mercury: ‘Fairy tales of yesterday will grow and never die’ et ‘The Show must go on’!! Alors pourquoi pas!! Pour les autres, n’ayez plus cette ‘Payne’ (petit clin d’œil au passage au groupe concurrentiel : Asia feat. John Payne), allez de l’avant et souvenez-vous bien du mythe d’Orphée !! Surtout ne pas se retourner !! …mince trop bête ! …à 1 mètre de la sortie…


Rédigé par : The Walking Bed | Live/ | Nb de lectures : 11733




Auteur
Commentaire
d426
IP:90.38.189.20
Invité
Posté le: 07/01/2013 à 10h09 - (105392)
elle est à toi ....

FelixRome
IP:90.84.144.167
Invité
Posté le: 08/01/2013 à 14h32 - (105429)
Chronique géniale.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker