ASIA - Gravitas (Frontiers) - 18/06/2014 @ 08h13
Pour tout amateur de progressif de qualité, Asia demeure une énigme que 35 années de carrière et une bonne soixantaine d’albums tout confondu ne sont toujours pas parvenues à percer. Voilà un groupe de musiciens surdoués, héritiers de la décennie dorée qui, à l’entame des années 80, fait une entrée tonitruante avec un hit (Heat) Of The Moment calibré rock FM et qui malgré un style dépourvu de tout intérêt continue 3 décennies plus tard d’alimenter la conversation et la controverse entre convertis de la première heure et puristes jamais remis d’un tel outrage. C’est pathétique mais parfois l’olibrius progus aime se faire mal pour pas grand chose !

Je confesse bien volontiers mon ralliement à la seconde catégorie. Asia n’a jamais fait partie de mes groupes de référence et sa présence dans ma CD-thèque se limite au seul album promo kroniké jusqu’à présent (Silent Nation 2004) et à ceux que l’on m’a imprudemment offerts. Gravitas, 14e du nom ne dérogera donc pas à la règle que je me suis fixée et qui veut qu’un bon disque d’Asia est un disque qui dort bien sagement rangé sur son étagère. (À défaut de servir de cale meuble…). C’est mon opinion et je la partage.

Ceci dit, Asia continue de sortir des disques et de les vendre. Et comme je suis gentiment consulté pour kroniker le dernier en date, je me dois de tenir compte de ce paramètre incontournable. Je l’ai déjà dit auparavant, soit j’ai raison contre le monde entier, soit je suis un fieffé imbécile et je n’y comprends rien. Dont acte !

Une fois que l’on a déblatéré à propos du sexe des anges, quid de la musique, car c’est finalement le plus important. En tout cas, ça devrait l’être. Le problème c’est qu’excepté le départ de Steve Howe (enfin il a compris ou dommage pour le groupe !) il n’y a rien de neuf ou d’original sous le soleil. Asia tente à chaque nouvel album de nous refaire le coup de Heat…sans jamais y parvenir. Ainsi, la longue série de ces 14 albums n’est qu’une tentative désespérée et vaine de reproduire un coup de génie ( !) qui se dérobe avec une constance qui frôle la provocation.

Et là j’avoue mon impuissance, mon incapacité à y voir autre chose. La musique d’Asia glisse sur moi sans aucun effet. J’ai lu quelque part sur le net un commentaire qui m’a beaucoup fait rire. Un internaute disait : « Asia, c’est de la musique pour les Allemands ! » Je ne sais pas à quelle catégorie d’Allemands il faisait allusion mais j’ai trouvé cela assez drôle.

Bref, la musique d’Asia est d’un ennui mortel ; autant de mièvrerie sur-dosée au sein de mélodies à ce point téléphonées, ce serait tragique s’il était question d’autre chose que de musique. Et en l’occurrence de mauvaise musique. On peut à la rigueur entendre ça de loin, dans un ascenseur ou une salle d’attente. Mais lorsque l’on fait preuve d’un brin de concentration, l’ennui se métamorphose très vite en impatience voire en rage sourde devant tant de vacuité. De la part de musiciens aussi chevronnés, c’est un non sens qui dépasse mon entendement. Je n’ai jamais compris comment des types qui ont tutoyé les dieux de l’Olympe progressive peuvent s’être fourvoyés avec autant d’obstination. Ou alors je ne saisis que trop bien leur motivation et donc l’opinion que je m’en fais est à ce point si évidente qu’elle finit de me conforter dans ma position.

Pour conclure, je crois que cette incompréhension autour de l’intérêt suscité pour Asia subsistera à jamais. A moins que je ne sois soudain frappé d’illumination ce qui m’étonnerait au plus haut point. Après tant d’années de présence, ces types là ont-ils un mojo exceptionnel qui leur assure une telle longévité ? Mystère ! « Les voix du Seigneur sont impénétrables » dit-on. Pour moi, celles qui conduisent à apprécier la musique d’Asia ne le sont pas moins !


Rédigé par : Karadok | 08/20 | Nb de lectures : 12588




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 18/06/2014 à 09h16 - (112599)
Je connais que très vaguement mais c'est pas un groupe qui comptait en son sein des musicos de Yes, Emerson Lake & Palmer, King Crimson (et des Buggles!..) au début tout au moins?
C'est vraiment mauvais à ce point là?

Deadheads
Membre enregistré
Posté le: 18/06/2014 à 11h33 - (112602)
Je croyais que c'était une chronique remember tellement le graphisme de leurs covers n'a pas évolué depuis 1982... Respect !!!





Deadheads
Membre enregistré
Posté le: 18/06/2014 à 21h42 - (112608)
@ Bernard : je t'invite à aller regarder le clip de "Dont Cry" pour avoir un petit aperçu de la chose et éventuellement te le repasser en soirée pour faire marrer les potos...



Willy
IP:90.13.12.68
Invité
Posté le: 19/06/2014 à 00h58 - (112610)
Donner un album à chroniquer à une personne qui n'aime ni le groupe, ni le genre pratiquer, c'est la garanti d'avoir une chronique 100% objective...

Tant qu'on y est, j'ai une autre idée du même genre pour la rédaction : vous devriez demander à Christine Boutin de faire plusieurs live reports du Hellfest cette année.

Arnold
IP:82.224.95.85
Invité
Posté le: 19/06/2014 à 10h05 - (112613)
Pas idiot ce que tu dis Willy et plutôt drôle! Pour ma ma part, je me suis dégoté cet album, car je saturais de pas mal de choses en zique. Cet album m'a comblé, y a des trucs mièvres "kitch" même ok, mais les arrangements et la qualité des compos sont plus qu'honorable. De très beaux passages sont a noter. Il m'a rappellé le "talk" de Yes. Le dernier IQ est aussi magnifique !!

ludwigretsch
IP:89.156.44.158
Invité
Posté le: 19/06/2014 à 11h54 - (112617)
Ça passe difficilement chez moi aussi, pourtant j'apprécie beaucoup Journey et Toto !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker