ASHBRINGER - Vacant (Avantgarde) - 29/09/2015 @ 07h07
Certains albums sont délicats à chroniquer. Le débat est éternel – et tes comm’ le rappellent à intervalles réguliers – entre l’analyse objective d’un disque (et qu’est-ce qu’être objectif en matière d’Art ?) et son approche subjective. Le premier album d’Ashbringer, Vacant, signé chez Avantgarde, me pose ce type de cas de conscience. Son cascadian BM est presque parfait, pertinent, intéressant, très bien construit et parfaitement exécuté. Alors où est le problème ? Il est tout entier logé dans la fameuse « conscience » du chroniqueur honnête (oui, mon pote, il y en a des malhonnêtes) : faut-il mettre une haute note à ce disque parce qu’objectivement il est excellent ou faut-il la réduire en tenant compte que ce disque puise allègrement dans des recettes et dans des trouvailles qui ne lui appartiennent pas ? Car, de fait, WITTR ou Earth and Pillars ont été largement pillés ici (manifeste surtout sur la dernière pièce de 11 minutes, "Bitter"). Et somme toute, des progrès restent à accomplir.

L’intro donne le ton : le voyage dans les bois, au-dessus d’immenses et majestueuses cascades, porté par les vents, sera long et magnifique, épique et étourdissant. "Ethereal Aura I" et "II" sont ainsi bâtis sur ce moule : passages ultra atmosphériques, blocs monolithiques de guitares ultra mélodiques qui sculptent des mélodies dans la masse, produisent de l’emphase en veux-tu en voilà, voix déchirée, hantée comme sortant tout droit des abysses, mélancolie apportée par la guitare sèche et compagnie. Tout y est ou presque. Même les bruits de nature (sur "Lucid" également) et les petits arrangements au tambourin (vaguement orientaux sur "Lucid") ou ce qui ressemble à une mandoline. Même l’artwork aux teintes automnales représentant une forêt et des arbres en gros plan. Le tout réalisé par un seul homme. Les structures – comme les canons l’exigent – sont remplies d’informations de toute nature, que le son chaud permet de comprendre sans difficulté.

Tout y est, sauf le génie des géniteurs susnommés. Car si Ashbringer connaît son cascadian BM sur le bout des doigts, sa mise en pratique est plus empruntée en raison, sans doute, d’une certaine jeunesse qui réclame davantage d’expérience. Et si l’emphase est importante, le son n’est pas toujours à la hauteur du propos. Cependant, la science de l’équilibre propre au style, le dosage quasi mathématique entre atmosphères sylvestres majestueuses, mélodies accrocheuses et accélérations dévastatrices ("Lucid" en est le meilleur exemple) est parfaitement assimilée ici. Cette donnée est un acquis sur lequel il ne faudra pas revenir. Reste à trouver la production adéquate pour mettre mieux en valeur les compos et à creuser le « mouvement » des morceaux, propre à ce style, pour le rendre moins prévisible (sur "With Vacant Eye", titre convenu ; "Lonesome", instrumental inutile).

Les amateurs du style pourront jeter une oreille attentive au projet, qui ne manque pas de qualités et de force de persuasion. Si des détails restent à peaufiner (des incursions de la voix pas toujours très opportunes ou justes, un travail sur la structure évolutive des titres), ce premier album n’en demeure pas moins très encourageant.




Rédigé par : Raziel | 14/20 | Nb de lectures : 7419




Auteur
Commentaire
Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 29/09/2015 à 08h54 - (118054)
Vu que je l'ai écouté sans ne rien connaître des diverses influences que tu cites, pour moi ce sera le haut du panier ;-)

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 30/09/2015 à 08h39 - (118070)
Gros coup de coeur me concernant en matière de black sylvestre cette année avec le Earth and Pillars et le nouveau Alda. Quand je pense que Nick Stanger n'a que 18 piges, je frémis pour la suite de son parcours discographique. Pas vraiment révolutionnaire, un brin convenu, ce "Vacant" n'en demeure pas moins la preuve que le talent n'attend pas le nombre des annèes. Prometteur.



IGGYBLAKE
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 00h12 - (118084)
Album exceptionnel



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker