ARMS OF RA - Cure (Autoproduction) - 29/03/2016 @ 07h10
ARMS OF RA est un groupe qui se fait rare puisqu’on est resté sans nouvelles d’eux pendant 4 ans avant que ne sorte cet e.p. Ultime témoignage discographique d’un groupe qui sera toujours resté raccord avec sa musique et son univers : dans l’ombre. Une ombre pesante, lourde, poisseuse et impénétrable. Une ombre presque solide, d’un bloc. Monolithique. « Cure » est le chant du cygne d’un groupe qui, aujourd’hui, n’est plus. Et c’est bien dommage.

AMRS OF RA, avec "Cure", densifie encore une fois sa musique. Amenra (« Théophobia ») et Cult Of Luna (« The Seed ») ne sont jamais loin, grands frères protecteurs qui assistent à l’éclosion du petit dernier. Les parisiens parviennent malgré tout à se démarquer par l’ajout d’atmosphères oppressantes et quelque part, sans que je ne sache trop expliquer d’où elles viennent, mystiques. Il y a quelque chose de profondément mystique dans cet e.p, bien plus que dans le précédent. Comme si le fantôme de la fin du groupe avait imprégné le processus de composition. « Genèse », intermède tribal et païen semble sorti tout droit d’un rituel destiné à réveiller les Grand Anciens Mesopotamiens ou Sumériens. Un vrai sentiment d’étrangeté se dégage de cet intermède instrumental avant que le post hardcore ne reprenne ses droits sur le titre de clôture.

Si j’ai parlé de Cult Of Luna, il me faut invoquer d’autres illustres suédois : This Gift Is A Curse. Les deux groupes, bien que fort différents, partagent cet amour du chaos organisé, de la profondeur des abysses desquelles sortent ces notes, ces cris, ces ambiances à la fois brûlantes et glacées. Le caverneux « Submission » en est le plus bel exemple. Le titre, dernier morceau, livré par le groupe est aussi une manière de rassembler en l’espace de huit minutes tout ce qu’a fait le groupe depuis 2006. Un titre somme ou se mêlent habilement sludge, doom, post hardcore et le hardcore chaotique le plus lourd et venimeux.

Le son de cet e.p est particulièrement réussi. La basse tonne plus que jamais, aie aie aie la quatre cordes sur « Théophobia », vous m’en direz des nouvelles. Le chaos n’a jamais été été aussi clair. La lourdeur du son n’annihile pas tout le reste, le son des guitares est assez naturel pour un groupe du style et la batterie l’est tout autant. On appréciera d’ailleurs l’apparente simplicité des patterns qui sont là pour soutenir la musique et pas pour la démonstration. Compacte, cohérente, homogène, la musique est tout, les musiciens passent derrière le groupe. La musique parle d’elle-même et si « Cure » reste cohérent il ne recèle pas moins une belle diversité avec quatre titres, tous différents et animés de leur propre identité articulée autour du grand tout qu’est « Cure ».

ARMS OF RA c’est aussi une voix viscérale que l’on imagine extirpée avec beaucoup de douleur du tréfonds des tripes. Sans être vraiment haineuse, ce n’est pas le propos du groupe, elle sert parfaitement la musique avec ce timbre presque black metal par moments. « Cure » est le disque le plus cohérent et le plus réussi du groupe, on est face à 20 minutes intenses d’un post hardcore plus riche qu’il n’en n’a l’air au premier abord.



Ecouter. Télécharger. Acheter. - 104 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 8/10 | Nb de lectures : 6124




Auteur
Commentaire
hourt1
IP:90.38.182.144
Invité
Posté le: 08/04/2016 à 09h23 - (119792)
LOURD!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker