ARCHITECT OF SETH - The Persistence of Scars (Great Dane/Season of Mist) - 12/02/2014 @ 07h56
Premier album pour les français d’Architect of Seth, après deux démos – remarquées dans ces pages –et attention, démonstration technique en vue et séance de macramé sans les mains.

Adeptes d’un death metal ultra technique, qui sait rester brutal, Architect of Seth me rappelle Theory in practice mais Atheist et d’autres jongleurs des hautes sphères techniques pourraient également être convoqués. Car, de fait, Architect of Seth est ultra technique.

Dès le premier titre, "LFDY", les descentes de manche vont bon train, la vitesse supersonique de l’ensemble apportant une dynamique supplémentaire au morceau. Les cassures et autres changements de rythmes se succèdent à la vitesse V.

Le second morceau débute sur une petite mélodie arabisante avant d’étaler sa technique et de monter en puissance au fil de minutes. Limite prog’, "Engender of Confusion" laisse entendre plus clairement la voix du chanteur, qui n’est pas sans évoquer le grand Chuck, du tout aussi grand Death. Il était sans doute difficile d’éviter ce nom tant certains plans rappellent le mythe. Mais l’ensemble sait rester brutal. Bon, ce n’est pas Origin non plus, mais quand même. Ce n’est pas Cynic. Un juste milieu en somme.

La suite gagne encore en vitesse et en dynamisme ("Transhumance astrale", "Embrace of Anguish"), la batterie semble tout aussi habile que les guitares ; ses accélérations redoutables le disputent à sa précision, ce qui reste une prouesse lorsque l’on sait qu’il s’agit d’une BAR. On regrettera toutefois – sauf erreur de ma part – l’absence totale de basse, ce qui marque une différence de taille avec d’autres tricoteurs, Death en tête. L’ajout d’un véritable batteur ne pourrait être qu’un plus, comme d’un bassiste.

Plus généralement, outre la technique évidente que dégage chaque morceau, il faut avouer un vrai sens de la création. Les morceaux sont brillamment construits. Mais là encore on pourra regretter le caractère parfois chaotique de certains passages – sans doute propre à ce style – mais que certains maîtrisent mieux que d’autres. Par exemple, le quatrième titre – "Hybrid consuming flesh" – part sur des bases mélodiques avant de franchir les portes du Rubicon et de proposer du lourd et brutal pour quasi instantanément revenir en arrière. Cette gymnastique rend le tout parfois difficile à digérer. Sur ce titre, les réminiscences Death sont encore très prononcées (vers la 3’00), ce qui constitue la seconde critique. Leur technique leur permet sans doute de s’émanciper de cette influence.

Le son est bon, suffisamment pour que l’on puisse profiter des instruments et de la technique dégagée. On ne pourra pas, en revanche, en dire autant de l’artwork, laid au possible, du genre « je te fais les gros yeux si t’es pas sage ».

Un album qui plaira aux fans de belle technique, fine, aérienne, jamais écœurante mais qui pourrait aussi convenir aux amateurs de courses de vitesse. Le fan de brutal technique (Origin…) devrait faire la fine bouche. Ou pas.




Rédigé par : Raziel | 15/20 | Nb de lectures : 12864




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 12/02/2014 à 09h01 - (110955)
Très bon album même si je mettrais quelques bémols, déjà l'absence de vrai batteur se fait pas mal sentir sur certains plans, et puis le groupe se noie parfois dans une surdose de technique qui passe presque pour de la branlette de manche.

Néanmoins c'est bien foutu, accrocheur et prometteur !



philgore
Membre enregistré
Posté le: 06/12/2015 à 15h49 - (118882)
Un album que je découvre sur le tard et je dois avouer qu'on se laisse bluffer par la boîte a rythme. Un bassiste serait évidemment bienvenu sur ce genre de musique.Grosse technique et de ce côté on en prend plein les oreilles.
Dans l'ensemble ça sonne bien et ça emporte l'auditeur.
Un premier essai très prometteur.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker