AORLHAC / DARKENHÖLD / OSSUAIRE / YSENGRIN - La Maisniee Du Maufé – A tribute to the Dark Age (Ancestral/De Profundis/Till You Fukkin Bleed) - 20/07/2012 @ 07h45
Aaah le Moyen Âge, cette douce période historique qui s’étend du VIème siècle au XVème environ. Cet période formidable qui vit les bâtisseurs de cathédrales, l’organisation de villes, de très nombreuses inventions (l’imprimerie pour n’en citer qu’une), de nombreux poètes et artistes. Mais également un Âge où les femmes mouraient souvent en accouchant, où la crasse dominait. Où les guerres de religion, et notamment les croisades faisaient rage ! Où la peste décimait la moitié de l’Europe. Les chasses aux sorcières, l’Inquisition également étaient monnaies courantes. Oui, décidément une belle période. En hommage à cette période bénie, quatre groupes français se sont réunis sous le nom de la Maisniee du Maufé. Une courte recherche dans les écritures médiévales m’apprend qu’une maisniée est une assemblée regroupant la famille et les amis proches. Quant au Maufé, il s’agit d’un terme médiéval désignant le Malin, le Mal, le Diable en personne. En termes plus contemporain, cet album peut être traduit comme l’Amicale du Diable. Parmi les membres de cette Assemblée, et dans l’ordre d’apparition, citons AORLHAC, mes chouchous de l’Auvergne (cf. les chros sur le site). Ils sont accompagnés des très bons DARKENHÖLD. Après deux splits avec NAASTRAND et FHOI MOYRE (dont on reparlera bientôt) et un premier album réussi, les voici en train de partager les sillons. Autre participant, dans un registre différent, OSSUAIRE. Venus d’Aquitaine, le quatuor est de retour après un premier album en 2010. Enfin, YSENGRIN ferme la marche, dans un registre plus mystérieux et sombre.

Mais détaillons chaque groupe plus précisément, et commençons par AORLHAC. Après 2 albums et demi, les Auvergnats se font plaisir avec une intro à la guitare, installant une atmosphère poétique, et soutenue par un violon agréable au tympan. La suite, c’est du pur AORLHAC, à savoir un black metal racé et sauvage. Les mélodies guerrières précèdent des moments plus intenses et solennels. Spellbound hurle comme un possédé, notamment pendant le passage acoustique. Les habitués du groupe reconnaitront tout de suite la patte black metal saupoudrée de heavy (le solo à la fin) voire de thrash du groupe, toujours aussi classieux. Le titre, intitulé "Les Charognards et la Catin", narre l’histoire tragique d’une vierge violée par une bande de vandales. La musique colle parfaitement avec les paroles désabusées, violentes du groupe. Un excellent morceau pour patienter avant le troisième album.

Sur le même schéma, DARKHENHÖLD démarre ses deux titres avec une intro, plus mystique et forestier. Le morceau est plus mélodique qu’AORLHAC, moins rentre-dedans. Pour autant, DARKHENHÖLD excelle dans son black metal mélodique et mélancolique. Les nappes de synthés sont utilisées avec parcimonie aux moments clés du titre. Petit bémol, il manque une seconde guitare lors des leads très mélodiques. A part ça, "Eerie Plain at Dawn" reflète bien le mystère de la musique.

Après deux groupes et morceaux résolument black metal, viennent deux autres groupes plus death metal dans l’approche. OSSUAIRE d’abord n’a pas droit à son intro, mais compense par une montée en puissance de son morceau, d’abord à la guitare acoustique, rapidement secondée par des riffs électriques. Un sample inquiétant et suintant précède la furie. Le death metal d’OSSUAIRE semble possédé par les forces Infernales, tant les riffs impies habitent ce titre. Pas franchement violent, OSSUAIRE table plutôt sur une ambiance morbide où se côtoient mort et putréfaction plutôt que de jouer sur la violence. Tant mieux, car le titre colle ainsi plus à l’ambiance de ses deux prédécesseurs. Sans parler des paroles, culinaires à souhait (mais il faudra acheter le CD pour vous en faire une idée).

Pour finir, au tour d’YSENGRIN, qui eux aussi n’ont pas d’intro. Après quelques notes d’orgue, la machine YSENGRIN se met (lentement) en route. Leur death metal est plus pataud. Le rythme est assez lent, malgré une accélération modérée après 2 minutes de morceaux. Le rythme perçu reste pour autant assez lent, du fait du type de chant, déclamé. Des solos un peu surprenants viennent agiter la deuxième partie du morceau. Surprenant, car ils tranchent avec la musique très pachydermique, eux qui sont assez rapides et limite virevoltants. Malheureusement, j’ai beaucoup de mal à rentrer dans ce titre, plus simpliste dans ses riffs et structure que les précédents, mais également la prod plus sèche et presque synthétique. Le groupe termine ce split à 4 avec une outro à la guitare.

Pour résumer ce disque, sont rassemblés quatre groupes assez différents les uns des autres sous une unique bannière, celle d’un Âge Sombre, duquel chacun s’inspire à sa manière. Si le resultat est variable, allant de l’excellent (AORLHAC) au moyen (YSENGRIN), chaque groupe a son identité et son caractère, et offrent un bref aperçu de ce qui se fait en France en hommage au Moyen Âge version metal extrême. Laissez-vous guider et happer par la noirceur de ces groupes. Hail !

Trailer du split - 92 téléchargements


Rédigé par : Skay | 14/20 (en moyenne) | Nb de lectures : 14064




Auteur
Commentaire
WhiteNoise
Membre enregistré
Posté le: 20/07/2012 à 12h34 - (103061)
Un split vraiment interessant !
Mention speciale pour Ossuaire !



CervantesDarkenhold
Membre enregistré
Posté le: 21/07/2012 à 12h41 - (103076)
Sachez que les morceaux (en tout cas, pour les nôtres c'est certain) sont des inédits, composés pour cet enregistrement. "Eclairci den la vieil forest (Sarabande)" et "Eerie plain at dawn" n'apparaîtront ni sur notre deuxième album (qui sortira bientôt) ni sur un autre disque à venir. A noter que les amateurs reconnaîtront la reprise-hommage d'un thème mémorable au coeur de "Eerie plain at dawn"... Bonne écoute !

Aldébaran
Membre enregistré
Posté le: 21/07/2012 à 14h59 - (103078)
Sinon, voici l'astuce pour écrire le Ö avec tréma de Darkenhöld, il faut maintenir la touche shift enfoncée puis le ¨ (à côté de la touche "p"), relâcher, puis appuyer sur le "o" en l'occurrence, ça peut resservir on ne sait jamais ! Nous avions du ajouter cet artefact pour des questions de copyrights...

Aldébaran
Membre enregistré
Posté le: 21/07/2012 à 18h12 - (103079)
Désolé pour la digression, c'était juste pour rappeler de ne pas oublier le tréma donc, en toute courtoisie ;)

Guido Saint Roch
IP:88.172.42.170
Invité
Posté le: 21/07/2012 à 18h40 - (103080)
Je confirme, tout est bien 100% inédit.

Skay
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2012 à 20h51 - (103097)
Merci aux différents membres des groupes pour l'ajout de détails. Vu le prix dérisoire du split, il faudrait être fou pour se priver... Et merci à Aldébaran pour l'astuce du tréma, je vais enfin pouvoir écrire correctement Motörhead ! (et surtout merci pour le deuxième message concernant le fameux tréma, j'étais en train de mal de prendre... correction faite sur les 2 chroniques concernant le groupe)

Aldébaran
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2012 à 23h54 - (103100)
Thanks.

Scumflesh
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2015 à 19h52 - (116035)
La démo d'OSSUAIRE est maintenant rééditée en K7:
nihilisticholocaustrecs.bandcamp.com

Scumflesh
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2016 à 10h51 - (119649)
La démo d'OSSUAIRE est maintenant rééditée en MCD:
nihilistic-webzine-distro.fr/Label/moreinfos/moreinfos_ossuaire_mcd.htm

Scumflesh
IP:109.190.80.248
Invité
Posté le: 20/07/2016 à 14h50 - (120512)
La démo d'OSSUAIRE est maintenant rééditée en Moule à Gauffre:
nihilistic-webzine-distro.fr/Label/moreinfos/moreinfos_ossuaire_mcd.htm

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker