ANTROPOFAGUS - Architecture Of Lust (Comatose) - 05/03/2013 @ 08h05
Quand l’Italie détrône les Etats-Unis...
Il faut bien se rendre à l’évidence. Saoulé et écœuré, comme vous, par trop de clonage génético-musical sans saveur, j’ai peu à peu délaissé la partie originelle du Brutal Death, les Etats-Unis, pour me tourner vers de nouveaux eldorados.
Et à l’image de la France avec le Grind, l’Italie s’apparente de plus en plus à la terre promise du Brutal Death.

ANTROPOFAGUS en est le reflet, le symbole. Porte-parole, peut être malgré lui, d’une tendance implacable de passation de pouvoir.
Comment expliquer autrement le constat sans équivoque, exposant aux yeux de tous, la déchéance de la scène Nord-Américaine, l’auto-asphyxie d’une scène qui n’a pas su gérer ou modérer les élans fougueux créateurs de nouveaux groupes à foison ?
Comment expliquer l’auto-parodie involontaire de 95% des groupes formés aux USA depuis 2 ou 3 ans ?
Comment expliquer autrement la sensation béatifiante, les éclats d’extases à l’écoute du 1er album d’ANTROPOFAGUS ?

D’un point de vue strictement musical, "Architecture Of Lust" n’apporte rien de neuf, ne révolutionne ni le style, ni sa brutale efficacité.
D’un point de vue quantitatif, "Architecture Of Lust" comporte les 45% de blasts-beats, les 25% de growls, les 15% de technique et les 15% % de changement de rythmes stipulés dans la Norme ISOBlast 999 cadrant le BrutalDeath.
Mais d’un point de vue qualitatif et émotionnel : "Architecture Of Lust" est extrêmement séduisant, et enterre la majorité des sorties récentes dans ce style.

Comme avec le sport de haut-niveau, les détails font la différence.
Avec ANTROPOFAGUS, le détail se nomme feeling, ou osmose. C’est cet aspect subtil, mais incontournable, qui fait toute la différence. Et qui relègue les clones américains à des années lumières.

Adepte d’une approche très DEEDS OF FLESH (les premiers albums, bien sur), ANTROPOFAGUS nous propose un Brutal death racé, rapide, technique et intense.
Intensité des variations rythmiques, intensité dans l’exécution. Les riffs évoquent eux un INVERACITY ou un SEPTYCAL GORGE, et se parent de leads mélodieux pour rendre les titres différenciables et facilement assimilables. C'est d'ailleurs l'un de leur point fort, avec lequel le groupe pourrait, je pense, se démarquer de ses comparses.

La brutalité est omniprésente, sans pour autant monopoliser tout l’album. Certes, le Brutal death des italiens est globalement violent ; mais les structures et les breaks sont bien présents, classiques mais pertinents. Les puissants hurlements gutturaux dégueulent des enceintes sans surprise, sur des tonalités monocordes.

Attributs classiques du groupe de Brutal Death, qui dans l’absolu ne le distingue en rien des clones. Excepté cette harmonie d’ensemble, cet assemblage incroyable entre les 4 instruments.
L’âme du groupe, l’union de chaque cerveau, est prépondérant dans cette réussite.
Car on sent que l’album a été composé en ciblant la finalité avant tout, en visant en premier lieu l’efficacité et la dynamique commune. Cela se ressent pleinement, et le résultat est tout sauf rébarbatif.

Voilà, absolument rien de neuf sous le soleil italien, mais une efficacité incontournable, une violence terriblement bien dosée, et une harmonie globale imparable. "Architecture Of Lust" est superbe album de Brutal Death, foutrement accrocheur.
Viva Italia !

http://www.antropofagus.net/ - 142 visite(s)

Du Son - 132 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15,5/20 | Nb de lectures : 11422




Auteur
Commentaire
jvice
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2013 à 18h33 - (106459)
"Norme ISOBlast 999"



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 03/07/2014 à 18h41 - (112725)
Découvert sur le tard et franchement il tue ! Prod' puissante et moderne sans tomber dans le plastique et il montre qu'il n'y a pas que Hour Of Penance en matière de death brutal chez les italiens (et heureusement)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker