ANORAK - Go Up In Smoke (Basement Apes) - 18/03/2014 @ 07h57
Ces quelques vers tirés du premier album de feu l’Esprit du Clan résument parfaitement la situation d’Anorak sur la scène hexagonale : « J’dédicace celle-ci aux sous estimé(e)s. Aux mecs qui ne rentrent pas en soirée. Bédavent sec pour oublier. Ceux qui ont la rage dans l’ombre et veulent tout niquer. » Car oui, en un mot comme en cent, il faut bien l’avouer, ANORAK est un des groupes les plus sous estimés de France. Après trois albums de qualité, oui celui-ci est encore une fois très bon, le groupe ne parvient toujours pas à émerger aux premières loges et cela est fort injuste car, franchement, ANORAK possède tout ce qu’il faut, là où il faut mais rien à faire, il ne sera jamais cette jeune fille populaire qui fait rêver tous les mecs de la cour. Non ANORAK sera toujours la bonne copine sympa mais que plus tard, tu regretteras de ne pas avoir regardé parce que finalement, elle était quand même vachement bonne.

ANORAK reste dans son style de prédilection, un hardcore chaotique inspiré par Keelhaul, Botch et toute cette bande qui sévissait à la fin des nineties et au début des années 2000, mais en le creusant et le peaufinant d’album en album. Ici, globalement, on retrouve les mêmes sonorités que sur leurs deux précédents efforts mais avec une petite touche de noirceur déstructurée et une plus grande homogénéité au niveau des tempos et de la durée des morceaux. « Go Up In Smoke » est certainement leur album le plus compact à ce jour. Les compositions font la part belle aux guitares qui envoient des riffs lourds, hardcore couplés à des parties de guitares plus techniques envoyées façon nappes version shoegaze couillu pour habiller la plupart des morceaux. On soulignera aussi le travail de la batterie qui bastonne parfaitement quand il le faut mais ne déborde jamais et garde la ligne durant tout l’album. Le batteur est sans aucun doute, le Thiago Motta du groupe. Le métronome. Le nettoyeur qui s’empare d’un rythme, le rend propre et le renvoie dans les pieds de ses copains.

L’album avance, taille la route et s’avère plus varié que ne le laissait penser les premiers titres. Varié oui mais toujours en respectant la ligne de conduite dictée par le groupe qui se permet d’évoluer dans un terrain bien délimité, sans jamais en foutre partout ni se prendre pour quelqu’un d’autre. ANORAK reste ANORAK, avec ses qualités et ses défauts. Ils le savent et s’en accommodent parfaitement. La dernière partie de « Go Up In Smoke » est moins rapide, moins furieuse, plus lourde comme sur le titre « Red Cellar (part 1) » surfant avec le sludgecore avant de revenir à des velléités plus chasocore sur « Red Cellar (part II) ». « Backlash » sonne lui comme du gros Converge qui tache alors que le dernier titre flirte lui avec le mathcore. On reste dans le « core » mais on varie les plaisirs. Au final, que reste-t-il de ce « Go Up In Smoke » ? Et bien un bon disque d’ANORAK, groupe sincère et honnête qui fait sa musique sans révolutionner quoi que ce soit, mais qui le fait bien. Du hardcore d’artisans qui méritent d’être plus exposés. Ce n’est pas faute d’essayer et de plaider leur cause mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.




Rédigé par : Seb On Fire | 14.5/20 | Nb de lectures : 11802




Auteur
Commentaire
jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2014 à 10h07 - (111414)
Trop propres sur eux, Anorak. "Less flanells, more Air Max" ! Ils seraient arrivés 5 ans plus tôt, ils auraient pu surfer sur la vague "casquette grillage / ceinture à clous" de la Scène. C'est compliqué maintenant, les gens s'étant orientés vers autre chose. Malgré la qualité indéniable de leur musique, je ne suis pas sûr que leurs shows soient très fun et propices à faire danser les foules, ce qui, en soi, me paraît primordial dans le HxC. C'est dommage en effet qu'ils n'aient pas la reconnaissance qu'ils mériteraient. Ça viendra peut-être.



tommy
IP:95.136.194.89
Invité
Posté le: 18/03/2014 à 13h14 - (111416)
et sinon vous mettez quand les bons extraits ?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2014 à 15h22 - (111417)
quand tu le demanderas gentiment

bn
IP:212.243.94.245
Invité
Posté le: 20/03/2014 à 15h58 - (111444)
Anorak méritent bien plus que leur position actuelle d'outsiders.

Plus de 8 ans avec le toujours le même line up, 3 albums, bien plus de 100 concerts, des milliers et des milliers de km...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker