ANGRA - Rebirth (NTS/Wagram) - 01/02/2002 @ 22h50
Résumé des épisodes précédents: ANGRA, après avoir sorti deux albums majestueux ("Angels Cry" et "Holy Land"), sort "Fireworks" en 1999. Le succès commercial est total (ventes massives, concert au Zénith de Paris et tête d'affiche du premier festival Hard Rock),mais le succès artistique est tout relatif. En effet, nombre de "vieux" fans (dont votre humble serviteur) sont déçus par cet album qui manque de génie. Puis, durant l'été 2000, le couperet tombe, c'est le split: André Matos (chant), Luis Mariutti (basse) et Ricardo Confessori (batterie) quittent le groupe. Il ne reste alors que les deux guitaristes. On ne donne pas cher des deux rescapés, car beaucoup s'accordent à dire qu'ANGRA comme André Matos, c'est comme IRON MAIDEN sans Bruce Dickinson ! Mais Rafael Bittencourt et Kiko Loureiro y croient dur comme fer et engagent de nouveaux musiciens, alors que les trois démissionnaires fondent le groupe SHAMAN. Fin 2001, et voici enfin le 4è album studio d'ANGRA ! Le constat est ahurissant !

Ce nouvel album sonne beaucoup plus ANGRA que "Fireworks" ! La voix d'Edu Falaschi est très proche de celle d'André Matos (un peu moins aiguë quand même) et sur certains passages ("Nova Erae"), on se croirait revenu à "Angels Cry" ! En gros, ce nouveau CD est un beau patchwork des deux premiers albums et en tout cas, un salutaire retour aux sources. Le début de "Unholy Wars" rappellera sans nul doute aux experts le fameux "Carolina IV", "Visions Prelude" est proche de "Lasting Child", et "Running Alone", est à ranger auprès de "Evil Warning". On retrouve sur cet album au nom vraiment explicite, les influences classiques qui étaient un peu laissées de côté pour "Fireworks". "Rebirth" prouve donc qu'ANGRA est bel et bien toujours présent et marque donc le premier point face à SHAMAN dont l'album sortira bientôt. Finalement on se faisait des cheveux pour ANGRA qui allait devoir combler le départ de trois membres, dont André Matos. Mais maintenant, je me fais du souci pour SHAMAN, car au vu de leur prestation au festival Hard Rock (bonne sur les titres d'ANGRA, moyenne sur leurs propres morceaux) et aussi du plus que moyen projet de Matos, VIRGO (oui, je sais, c'est un projet complètement à part, mais quand même !), la partie est loin d'être gagnée. Les plus rationnels d'entre nous diront qu'ils ont gagné deux groupes finalement !



http://www.angra.net/ - 68 visite(s)


Rédigé par : shaka | 17/20 | Nb de lectures : 6743




Auteur
Commentaire
6trouille
IP:83.155.209.175
Invité
Posté le: 24/04/2016 à 21h11 - (119908)
Angra c'était Matos. Matos c'était Angra.
Le grain de la voix, la personnalité, l'écriture...
OK, les gratteux sont restés et ce sont des pointures, mais la personnalité du groupe était vraiment due à la voix si particulière d'Andre.

Bref, pour moi Rebirth c'était cuit d'avance. J'ai eu beau essayer en croisant les doigts... mais impossible de monter dans ce train là. :-(

Quelle débandade de tous les côtés, de toute façon ! Shaman n'a pas confirmé non plus.
On a divisé un groupe et finalement divisé ses forces. Comme Sepultura sans Maxou. Game Over.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker