ANGMAR - Zurück In Die Unterwelt (Ketzer/Konklav/Season of Mist) - Selection VS du 31/12/2009 @ 10h15
Après son excellente démo Aux Funérailles du Monde en 2004, j'avoue que le premier album d'Angmar, intitulé Metamorphosis, ne m'avait pas fait craquer mon slip autant qu'espéré à sa sortie deux ans plus tard. S'il était déjà bien enlevé, on sentait que les gars de Caen pouvaient monter largement plus haut. Si, si, ça se sent. D'ailleurs, les gens de Caen sentent très fort naturellement, c'est comme ça.

Depuis ce premier effort longue durée, la discographie du groupe ne s'est enrichie que d'un split avec le gay Alcest, regroupant la démo de chacun des deux groupes. Puis Angmar s'en est allé vaquer loin de Northern Silence, pour finalement sortir cette année son second opus au titre très germanique en coproduction entre Ketzer records et Konklav records.

De prime abord, ce qui fait plaisir est que les Normands n'ont pas changé leur arbalète d'épaule. Leur black reste rageur et ambitieux, dans des compositions qui alternent entre vagues de mélancolie et de fureur. S'il est tentant de cataloguer le groupe dans le créneau du black/pagan, la richesse de leurs compositions les pousse plus vers un black progressif très rageur. Je ne cache pas mon affection pour ce type de sorties endiablées et enlevées qui fleurent bon l'air marin de notre côte Atlantique. Et si Angmar s'approchait déjà de combos comme Asmodée ou Sael, ils en partagent désormais les mêmes sonorités car la bande a enregistré au Echoes Studio où Ikonoklast va faire naître son prochain grain de Sael.

De cet album, je retiendrai principalement les envolées. Chez Angmar, elles sont nombreuses et belles. Soyons clairs, je ne vous parle pas de l'envolée d'un solo à la Malmsteen avec un gusse qui descend sa gamme en tirant la langue. Je vous parle de trémolos dont les mélodies s'enchaînent et s'entrecroisent pour emporter l'auditeur toujours plus haut. L'effet "Aller plus haut" tant clamé par Tina Arena, en quelque sorte. Et là, Angmar nous en ressert à foison, avec un brio qui rend chaque composition presque épique, comme un moment de lumière étincelante dans les ténèbres d'une forêt torturée. Au travers de ses morceaux ciselés avec amour, Angmar prouve qu'il a bien grandi et que son potentiel semble énorme.

Mais ce nouvel album des Français comporte aussi des éléments qui me chagrinent. Tout d'abord, la forte exploitation des riffs, ou plutôt l'impression d'une forte exploitation des riffs. Angmar fait évoluer ses titres petit bout par petit bout, en incluant de nombreuses variations. Mais cela s'avère quelque peu diffus dans une production somme toute compacte. Si les fréquences basses trouvent leur place, avec notamment une présence de la basse (justement) bien plaisante, les circonvolutions des guitares ne ressortent pas tant que ça du mix, surtout dans les passages blastés. Ce type de production me plaît généralement beaucoup, mais je la trouve finalement peu adaptée à laisser transparaître le micro-détail dans les riffs. D'où un effet général parfois faussement redondant.

Et Angmar misant sur les ambiances, cet effet de répétition est également voulu par le groupe qui prend le temps de poser ses accords. Et cela se concrétise par la lente montée en intro d'album ou par la longue introduction de "Perdition" qui casse un peu la dynamique de l'opus (huit minutes de démarrage tout de même). Cela se traduit par des riffs qui tournent lentement pour imprégner l'auditeur de l'atmosphère. Un auditeur qui sera peut-être un poil trop imprégné par moment.

Arrivé à ce stade, vous vous dites que la chronique n'est pas très sympa, avec deux paragraphes entiers qui lèvent des imperfections. Certes, mais considérons que je m'appesantis sur du détail, histoire de justifier mon rôle de scribouillard. Parce qu'en réalité les mots me manquent tant le charme de l'album a complètement opéré. Le foisonnement de saveurs peut empêcher une description concise. Aussi, je vous conseillerai juste d'écouter cet album plusieurs fois pour bien rentrer dedans. Et je vous laisse méditer sur le dernier paragraphe de cette chronique, paragraphe qui est en réalité le premier rédigé tellement il a semblé naturel.

Etrangement, Zurück... m'a évoqué un autre album. Une longue intro en son clair montant et débouchant sur un démarrage pétaradant. Une grosse maturité palpable pour le second album d'un groupe qui veut manier les mélodies et le feu, qui veut prendre le temps de dévoiler son univers riche de sonorités. L'esprit de cet opus me fait faire un parallèle avec le Anthems... d'Emperor, avec qui je lui trouve des similitudes troublantes à chaque écoute. Et si l'équilibre n'est pas encore aussi parfait entre les élans mélancoliques et une rage encore trop contenue, je ne peux que souhaiter aux gars de Caen un destin comparable à celui des Norvégiens. Un très bon album que voilà.

http://www.angmar-fr.com - 294 visite(s)

Zurück in die Unterwelt - 815 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | 17/20 | Nb de lectures : 14118




Auteur
Commentaire
Uekte
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 10h32 - (79161)
"Parce qu'en réalité les mots me manquent tant le charme de l'album a complètement opéré."

Tout pareil que le Prince, ce qui fait que je ne lui reprocherais pas son calembour sur les caennais.

Album de très haute volée, aux ambiances superbes. La comparaison avec EMPEROR est loin d'être injustifiée. Du lourd qu'on vous dit!



DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 11h14 - (79163)
Effectivement, c'est un album qui faut écouter bien assis et tous ses sens en éveil pour bien s'imprégner de ce skeud longue distance.(et ouais les intros sont longues!). Une fois dedans, on trouve son lot d'ambiance majestueuse et de riffs ébouriffants. Très bel album!



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 12h14 - (79171)
Un album qu'il est fait pour durer dans le temps (et ça c'est rare de nos jours)



Neurosien
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 12h55 - (79173)
Tien , je suis un Caennais ^^ !

Bon j'aime bien se nouveau album !! Il est vraiment speed que les autre .



von_yaourt
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 13h02 - (79174)
Album purement for-mi-dable, avec très peu de défauts. Que ça fait plaisir d'entendre du black français de si grande qualité !



mike litoris
IP:82.228.53.100
Invité
Posté le: 31/12/2009 à 13h24 - (79177)
bah moi j'en ai trouvé un de défaut sur l'extrait myspace : la batterie est bien bancale, et c'est loin d' être un détail, c'est même carrément génant....dommage car j'aime bien l' atmosphère du titre.

kahnais
IP:90.17.30.108
Invité
Posté le: 31/12/2009 à 13h25 - (79178)
Sympathique album mais qui s'essouffle à la longue (hélas) ...
Le premier titre est le meilleur sinon, mais alors quel morceau !!


noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 14h13 - (79182)
Tiens moi cet album ne m'avais pas plus marqué que ça... M'en vais le réécouter! Par contre la comparaison avec emperor me semble injustifiée.

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 14h23 - (79183)
A quel niveau trouves-tu la comparaison injustifiée?

uruz a.
IP:78.224.66.169
Invité
Posté le: 31/12/2009 à 16h04 - (79191)
Pareil, j'y vois plus du vieux enslaved si comparaison il faut chercher...? Dur de se faire une idée avec un titre, mais déçu, je m'attendais à qqchose de plus riche vu la chro... A écouter quand même !

lapin
IP:88.172.42.228
Invité
Posté le: 31/12/2009 à 17h56 - (79193)
la claque le titre en écoute !

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 18h39 - (79195)
@uruz. En même temps, je n'ai pas fait de comparaison musicale avec Emperor. D'où ma question à noohmsul.

rafi
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2009 à 18h42 - (79196)
ça a l'air plutôt good : -) merci pour la kro

grogrorot
IP:77.194.170.213
Invité
Posté le: 01/01/2010 à 12h55 - (79200)
Prince-> " L'esprit de cet opus me fait faire un parallèle avec le Anthems... d'Emperor, avec qui je lui trouve des similitudes troublantes à chaque écoute."

Ca serait pas une comparaison musicale avec Emperor ça?

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 01/01/2010 à 13h00 - (79201)
"L'esprit", je ne pense pas que ça soit une question de musique, non. Il faut lire les phrases du début du paragraphe.

Grogrorot
IP:77.194.170.213
Invité
Posté le: 01/01/2010 à 13h03 - (79203)
Pfff, décidément trop compliqué ces histoires d'esprit...

Nem Vapeur
IP:82.122.168.150
Invité
Posté le: 02/01/2010 à 16h43 - (79217)
Euh c'est fait exprès je pense la batterie bancale sur le morceau en écoute.

Niclette
IP:90.45.95.80
Invité
Posté le: 02/01/2010 à 18h34 - (79220)
+1 Nem Vapeur
Pas terrible le batteur...c'est pas Trym ! Dommage, car la zic est enorme !
Y a quand même de sacrés groupes de black en France (GLORIOR BELLI,DEATHSPELL OMEGA...) !

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2010 à 19h12 - (79222)
Un batteur pas carré comme ça, j'en veux bien un!
C'est certain que ça change des batteurs recalés jusqu'à la moelle dont on nous bassine sur les productions modernes, mais je trouve ce jeu naturel bien plus vivant que le sur-trigg habituel.

D'ailleurs, si on est pointilleux, Trym n'est pas carré partout sur "Anthems...", merci de m'avoir fait relever ce nouveau point commun. :)

Ellestin
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2010 à 19h36 - (79223)
"je ne peux que souhaiter aux gars de Caen un destin comparable à celui des Norvégiens" --> décliner inexorablement après le second album ? :o)

bien enthousiaste aussi sur ce true normand, on sent l'album posé dans le temps et les musiciens vautrés dans leurs ambiances. On se laisse happer en deux temps et tois mouvements. Excellente sortie black qui a besoin de pub, vu le petit pedigree du label...



mike litoris
IP:82.228.53.100
Invité
Posté le: 02/01/2010 à 21h59 - (79225)
@Prince de lu :

Je suis d'accord, les batteries recalés sans saveurs c'est pas super, mais il faut au moins suivre un minimum le tempo des autres intrus...c'est le minimum qu'on demande à un batteur

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2010 à 22h13 - (79226)
Plus je lis les commentaires et plus je me demande si les gens écoutent les albums autant qu'ils les analysent.



noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2010 à 11h16 - (79228)
@Prince de Lu (avec beaucoup de retard):
Je trouve la comparaison avec Emperor injustifiée, déjà d'un point de vue musical même s'il n'est pas question de ça, mais aussi au niveau des ambiances, qui ne sont pas les même, au niveau de la "rage" dont tu parle, qui n'atteint pas celle d'un Anthems, enfin je trouve que ce n'est pas le même "esprit" comme tu dis (je ne ressent rien de comparable en écoutant l'un ou l'autre des groupes). Mais bon, difficile d'argumenter sur ce genre de choses. En tout cas je me le réécoute aujourd'hui, on verra si je change d'avis ;)

Niclette
IP:90.45.95.80
Invité
Posté le: 03/01/2010 à 11h40 - (79229)
Les batteurs sont dans 95% "recalés" en studio...Sauf que c'est en live que l'on voit des "grands" batteurs : Hellhammer, Trym, le batteur d'ENSLAVED (très naturel, et surtout super carré pour jouer du Ivar), le batteur d'OPETH etc...
Ce qui me gêne sur le morceau en écoute, c'est que le batteur à du retard su plein de plans...Je ne suis pas contre le fait de jouer "au naturel", cela donne effectivement plus de vie, mais bon, je trouve son jeu un peu juste...

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2010 à 12h06 - (79230)
Hé bien, si je suis ton raisonnement, il ne te reste plus qu'à aller voir Angmar en live pour savoir si le batteur est carré ou pas.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2010 à 12h34 - (79231)
Un son de batterie bien naturel et un style à la batterie proche de celui de Wolves in the Throne Room (d'ailleurs le morceau du myspace me fait un peu penser au groupe ricain mâtiné de vieux Enslaved)... Et c'est franchement agréable. Je ne sais pas vous, mais moi je n'écoutes pas du black pour entendre George Kollias jouer de la batterie (c'est bien pour ça que j'aime pas Hellhammer, serieux qu'il aille jouer dans un groupe de death).
Les batteurs triggés et über rapides ça passe bien dans le death, dans le black c'est juste affreux.

En tout cas cet album m'intéresse. Je vais essayer de creuser un peu, merci le biscuit sec !

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2010 à 12h37 - (79232)
Ah ! Et je me permet aussi de préciser que comparer le batteur d'un obscure groupe français (qui a sans doute un job et une famille) à des batteurs pro qui n'ont que ça à foutre de s'entrainer c'est pas très malin. ;)

mike litoris
IP:82.228.53.100
Invité
Posté le: 03/01/2010 à 13h59 - (79235)
entre etre triggé et avoir ses parties recalées et ne pas jouer dans le temps, y'a un fossé quand même.....enfin merde, c'est pas parce que on fait du black qu'on doit jouer n'importe comment, je comprends pas trop ce principe.
Et enfin, pas besoin d'être un batteur professionnel pour être un minimum carré...



Niclette
IP:90.45.95.80
Invité
Posté le: 03/01/2010 à 14h13 - (79236)
Prince : tout à fait ! ça motive pour voir ce groupe en live ! De toutes façon il n'y a pas mieux que le live pour voir la qualité d'un groupe, sachant que le black un peu sophistiqué (tiens, nouveau parallèle avec Emperor IoI) est le style le plus difficile à retranscrire sur scène ! Même les dieux Norvégiens ont du mal !
En tous cas, Prince, content de voir des groupes français de ce niveau !
et pour répondre à Jotun, on ne peut considérer ANGMAR comme un groupe amateur ! Ca joue aussi bien que certains pseudo grands groupes de black mondialement réputés !


RH-ECHOES
Membre enregistré
Posté le: 03/01/2010 à 14h22 - (79237)
Un fort bon album, riche en ambiances et en nostalgie. Un must have de l'année 2009 pour les fans de balck metal profond !

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2010 à 17h06 - (79260)
Non mais je n'ai pas dit que c'était un groupe "d'amateurs", mais plutôt que contrairement à Hellhammer, leur batteur n'a peut-être pas que ça à faire que jouer de la batterie, il doit aussi faire bouillir la marmite.

@ mike : Et y'a un fossé entre avoir 2-3 coups de mal placés et ne pas savoir jouer dans le temps... Et ce batteur me parait avoir un niveau tout à fait honnête (tu dois sans doute être un poil trop habitué aux batteurs pro-tool).

monceau
Invité
Posté le: 04/01/2010 à 23h25 - (79273)
Le CD commandé, avec le split par la même occasion :) Non seulement parce que la kro donne faim, le titre de MySpace est tout simplement sans équivoques - si le reste de l'album suit alors... =)

Invité
IP:62.39.79.125
Invité
Posté le: 05/01/2010 à 17h00 - (79318)
"entre etre triggé et avoir ses parties recalées et ne pas jouer dans le temps, y'a un fossé quand même.....enfin merde, c'est pas parce que on fait du black qu'on doit jouer n'importe comment, je comprends pas trop ce principe.
Et enfin, pas besoin d'être un batteur professionnel pour être un minimum carré.."

@mike => tout a fait d'accord sur cette dernière phrase. Cependant, il faut différencier également les rythmes atypiques et une batterie bancale. Car je ne pense pas que tu fasses allusion aux petites imperfections qu'il peut y avoir, sinon tu ne serais pas aussi virulent, mais plutôt aux passages dans ce morceau où des triolets de CC sont jouées sur des guitares et cymbales en binaire. Ecoute bien, c'est carré (et très difficile à faire à cette vitesse). Après bien sûr, il faut aimer l'effet rendu...

Nem Vapeur
IP:82.122.184.98
Invité
Posté le: 05/01/2010 à 22h22 - (79337)
Oui je pense que c'est fait exprès.
Ecoutez l'album en entier, il tue.

monceau
Invité
Posté le: 15/03/2010 à 21h05 - (81787)
J'ai écouté une bonne vingtaine de fois à l'heure qu'il est et je pourrais même pas prédire quand je le mettrai au placard celui là.

Le premier titre a récolté pas mal d’avis avec "la lente montée en intro", la batterie "pas carrée",... J'en sais trop rien. Je dirais juste qu'à la fin de « Zurück In Die Unterwelt » je suis vidée moralement, l'épuisement est presque physique. « Les mélodies qui s'enchaînent et s'entrecroisent", "les vagues de mélancolie et de fureur" – c’est tout à fait ça ! C’est tellement irréel que la batterie « asymétrique » est bien la seule chose qui maintient le lien avec le monde environnant. Je la trouve tout simplement parfaite dans son imperfection, la batterie, sur ce titre.

Et quand on croit que le titre est fini et on commence à nouveau voir les visages des gens tout autour… et bien ça repart. C’est une torture ce titre ! Mais ils ont eu la clémence à poser l’auditeur en douceur en terminant par la même guitare qu’au début, pleine d’harmonie...

Le reste de l’album n’est pas aussi ambiancé (dieu merci !) mais suit la même ligné. T’allais bien loin Princou, pour dénicher les défauts – l’exercice quasi-impossible à faire sur cette galette.




elric
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2010 à 17h36 - (82171)
Excellent cet album un beau voyage je trouve aussi que certains passages ressemblent à du Belenos.D'accord dans l'ensemble avec la chronique.
A quand un passage sur Paris :(

speedo
IP:86.67.80.93
Invité
Posté le: 31/03/2010 à 15h00 - (82297)
Et moi je dis a quand au hellfest? On a un bon groupe de black de Français, ça aurait pu leur faire de la pub et perso je dis banco!
Je vais allez au ferrailleur samedi pour voir ça, j'espère que c'est aussi bien en live que sur l'album!!!

monceau
Invité
Posté le: 31/03/2010 à 19h03 - (82301)
Si tu parles de la date a nantes c'est vendredi.
Chanceux toi :(

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker