ANGMAR - Cénotaphe (Lost Tracks) (Armée de la Mort) - 01/08/2012 @ 08h33
Difficile d'écrire sur cette dernière production d'Angmar.

Difficile, tout d'abord, parce qu'il ne s'agit pas là d'un nouvel album du groupe. Cénotaphe ne s'inscrit pas dans la trilogie développée sur déjà deux albums et dont nous attendons le chapitre final. Cette sortie compile des réenregistrements de titres rares, les hurlements primaux qui ont porté nos tristes sires vers leur première démo Aux Funérailles du Monde.... Angmar ne cache pas que ces compositions laissent transparaître leurs influences de l'époque et la jeunesse musicale de la formation. Il faut donc voir dans ces six offrandes un hommage à l'héritage, surtout scandinave, porté à l'époque comme un étendard par nos froggies. Hommage d'autant plus appuyé que Cénotaphe est dédicacé à un certain Quorthon dont une reprise de "Shores in Flames" vient clore la galette. Le bruit des vagues ouvre l'album pour nous porter sur les rivages du temps jadis.

Difficile aussi, car Cénotaphe vient s'inscrire dans la lente et réfléchie discographie d'Angmar après un Zurück in die Unterwelt qui m'avait retroussé la moustache. Forcément, trois ans après ce dernier effort qui a su charmer pas mal de monde, le public que nous sommes est en attente d'une nouvelle bombe. Ce n'est pas l'ambition de Cénotaphe, une sortie qui permet à Angmar de se faire plaisir avant de nous préparer la fameuse bombe. Difficile finalement d'écouter ces titres perdus sans avoir une pensée pour son superbe prédécesseur (que je ne vous cache pas avoir fait tourner dans ma platine plusieurs fois depuis la réception de Cénotaphe).

Si on parvient à faire abstraction de tout cela, nous voici avec six morceaux de longue haleine. Deux titres affichent moins de cinq minutes, mais les autres montrent que le penchant du groupe pour les compositions longues n'est manifestement pas nouveau. On retrouve déjà tout ce qui va forger par la suite le son Angmar : le développement des thèmes mélodiques, l'évolution des morceaux, et évidemment cette foutue basse mise au premier plan qui apporte encore une grande partie des thèmes. Nous sommes ici dans les premières éjaculations du groupe et on sent bien que les transitions, les développements sont moins bien huilés que ce qui sera proposé par la suite. Mais sincèrement, les compos sont d'excellente facture et pas mal de groupes vendraient un rein pour les écrire.

Niveau instrumentation, nos compatriotes ont encore bien fait les choses. La batterie claque bien, les guitares squattent les médiums et la basse a à nouveau son jardin où caracoler en solitaire. Le chant clair est fort bien rendu, notamment sur la reprise de Bathory. Fog n'ira probablement jamais à la Scala de Milan, mais il ne fait pas du tout pâle figure confronté aux vocalises (que j'ai toujours trouvé pas terribles) de Quorthon. Le batteur assure ici la totalité des vocaux, rendant parfaitement les textes en français et les chœurs. Franchement, rien à redire au niveau production, mais il faut avouer que le groupe opte pour le type de son qui me convient dans le registre "mélodique" du black.

Des Angmar, il y en a quelques-uns. Que les Slovaques, les Finlandais et consorts gardent les leurs. De notre côté, nous allons cajoler le nôtre. Le regarder amoureusement en lui chatouillant le menton. En lui murmurant à l'oreille "tu vas le pondre ton nouvel album, oui ou merde ?!?".


http://www.angmar-fr.com - 149 visite(s)

Madder Mortem en écoute sur le site - 95 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | Réenregistrement de raretés/ | Nb de lectures : 12641




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker