ANAAL NATHRAKH - Vanitas (Candlelight/Season of Mist) - 28/09/2012 @ 08h29
Je ne saurais trop comment bien aborder une chronique d’ANAAL NATHRAKH, sachant que tout a été dit sur le furieux duo britannique, qui a d’ailleurs tout dit. Repéré dans un premier temps en 2001 avec la sortie de The Codex Necro sur Mordgrimm (album considéré par beaucoup comme le manifeste du groupe, voire le seul album valable), puis par sa signature chez Season of Mist pour Domine Non Es Dignus (2004), le combo s’est surtout popularisé avec Eschaton (2006), en recueillant les louanges de la presse spécialisée. Leur mélange assez unique de Black épique et de Grind/Death abrasif avait su faire parler de lui, et ANAAL NATHRAKH fut vite considéré comme un des groupes les plus violents et les plus jouissifs de la création musicale. Après une évolution vers un son plus groovy et death pour l’excellent Hell Is Empty And All The Devils Are Here (2007), le duo a « fixé » son style dans du Grind/Black crado dès In The Constellation Of The Black Widow (2009). Confirmation faite avec Passion (2011) : ANAAL NATHRAKH semble désormais se contenter de copier Eschaton à l’envi.

Et force est de constater qu’ANAAL NATHRAKH ne fait désormais plus peur à personne, sauf à ceux qui découvrent le groupe avec un album post-Eschaton bien évidemment. Après tout, ce n’est pas bien grave. Le groupe s’est fait pour spécialité de livrer des œuvres à l’efficacité débridée, véritables boules de violence. Les sorties d’album se rapprochent, et leur nouvelle offrande, Vanitas, déboule donc un peu plus d’un an après Passion. Trop tôt ? A vrai dire, leurs albums se digèrent facilement. Vanitas va donc appliquer le « cahier des charges » présenté par Domine Non Es Dignus et Eschaton, à la manière de In The Constellation Of The Black Widow et Passion : trémolos Black agressifs, rythmiques décapantes aux confins du Metal-Indus, BAR bien programmée, vocaux hallucinés, refrains épiques en chant clair ici et là. Le tout dans une ambiance bien cradingue et désespérée, appuyée par une prod saturée ultra-abrasive. Bref, il n’y a strictement aucune nouveauté ou prise de risque dans cet album, on a même envie de dire qu’on ne s’y attendait pas forcément. Vanitas est donc, tout simplement un « nouvel album d’ANAAL NATHRAKH » avec tous ses gimmicks, et il va falloir s’en contenter… ou pas.

Vanitas serait-il l’album de trop ? Rien que Passion souffrait déjà de cette remontrance. In The Constellation Of The Black Widow était très bien torché, avec notamment quelques pépites bien senties comme "More of Fire Than Blood", "The Unbearable Filth of the Soul" ou "Oil Upon the Sores of (Julien) Lepers". Mais il annonçait bien malgré lui le train-train tranquille qu’allait adopter le groupe par la suite. Pourtant, avec le recul, Passion est pas trop mal, bien que je l’avais violemment rejeté dès les premières écoutes avant de le classer dans la catégorie « toujours efficace mais bien sans plus ». Les morceaux de longueurs et d’ambiances diverses apportent un petit plus appréciable, et les plages de premier choix sont toujours présentes, comme "Volenti Non Fit Iniuria", "Post Traumtic Stress Euphoria" ou "Who Thinks of the Executioner ?". Et j’avoue que si Passion est remonté dans mon estime, c’est parce que son suiveur Vanitas n’apporte pas grand-chose. Cette fois-ci, on frôle dangereusement la saturation du style ANAAL NATHRAKH.

Car oui, les ingrédients sont toujours les mêmes et cela commence à devenir un peu lassant, ou au mieux prévisible. Il y a toujours les mêmes rythmiques qui poutrent sec, les assauts de trémolos, les vocaux arrachés de Vitriol qui partent dans tous les sens et qui alignent les « haaaaa haaaaa yaaaaaaaaaaah », toujours les refrains où le nom du morceau est déclamé en criant ou en voix claire… l’apocalypse sonore est toujours de mise, mais au bout d’une écoute on a compris la petite musique. Pourtant, ANAAL NATHRAKH ose un petit peu. Pas dans le sens de la nouveauté ou d’un renouvellement complet, loin s’en faut, mais on retrouvera ici et là quelques riffs syncopés ou autres plans groovy qui peuvent rappeler Hell Is Empty And All The Devils Are Here, même si l’album complet reste dans un esprit Black dans la lignée de In The Constellation Of The Black Widow et Passion. De bonnes rythmiques accrocheuses parsèment alors des morceaux comme "Forging Towards the Sunset", "To Spite the Face" ou encore "You Can’t Save Me, So Stop Fucking Trying". Le morceau le plus original de l’album se nomme "Todos Somos Humanos", avec un apparat plus Metal-Indus grâce à des riffs à la FEAR FACTORY et des beats noise très percutants, pour une piste tout bonnement excellente. Mais à part ça, c’est du vu et revu, sans pour autant tomber dans l’auto-repompe (encore heureux). Des plages comme "Forging Towards the Sunset", "In Coelo Quies, Tout Finis Ici Bas" et "Make Glorious the Embrace the Satan" ont un fort air de déjà-entendu notamment au niveau des chants clairs. Reste alors quelques pistes mettant une plus forte emphase sur les mélodies, ce qui fonctionne avec "To Spite the Face" et son format hit, mais pas sur "Of Fire, and Fucking Pigs" (qui arrache tout de même un minimum). On complète avec des morceaux un peu plus rampants ("Feeding the Beast", "A Metaphor for the Dead") et hop, le quota est rempli. ANAAL NATHRAKH fait toujours du ANAAL NATHRAKH et ne surprend définitivement plus.

Alors certes, Vanitas demeure efficace en diable (on notera aussi le départ pied au plancher avec "The Blood-Dimmed Tide"), mais manque de morceaux forts par rapport à ses prédécesseurs, même si "To Spite the Face" et "Todos Somos Humanos" se défendent admirablement bien. Efficace reste le maître mot pour ANAAL NATHRAKH, et cet album envoie pas mal de bois, se révélant plus rentre-dedans que Passion. Mais voilà, ça dépote mais… c’est tout. Le plaisir ANAAL n’est pas à bouder, si vous ne cherchiez pas de la nouveauté et que vous attendiez un album qui défonce comme les précédents, vous aurez votre dose dans la tronche, et vous attendrez le prochain album dès que vous en aurez marre de celui-ci. Mais pour qui en attend un tout petit plus, il y a quand même une légère pointe d’amertume. ANAAL NATHRAKH a besoin urgemment d’un petit renouvellement sous peine de tomber dans la routine, la baisse d’inspiration globale et la perte d'impact irréversible. Perso, je demanderais juste un album dans la stricte lignée du plus grind/death Hell Is Empty And All The Devils Are Here histoire de changer un peu, rien de plus. Le duo s’était montré particulièrement inventif à une époque, là il se contente de peu, ne faisant qu’appliquer les mêmes schémas encore et encore. Vanitas n’est pas le meilleur album d’ANAAL NATHRAKH (il s'essouffle sur la fin et les plans mélodiques sont discutables), il demeure correct mais son seul véritable intérêt reste ce défouloir jouissif dont le groupe s’est fait une spécialité depuis Eschaton, sans plus…




Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 20163




Auteur
Commentaire
hainemijure
IP:93.14.83.116
Invité
Posté le: 28/09/2012 à 12h15 - (103960)
Bon ok, hâte de l'écouter et de faire mon opinion. Mon préféré reste "in the constellation...", donc ravi qu'ils aient continué sur cette lignée. Mais je comprends que ça puissent lasser car "passion" n'a rien apporté à part deux-trois titre vraiment accrocheur. Apparemment, vu la chro, il sera plus violent que "passion", et c'est ce que j'attends de ce nouvel album.

Trez
Membre enregistré
Posté le: 28/09/2012 à 12h27 - (103961)
Je n'ai pas entendu l'album mais j'ai entièrement foi en cette chro. Le précédent (à part peut être le titre "Tod Huetet Uebel" avec un guest complètement fou au micro) m'avait fait ni chaud ni froid.
En fait je crois très sincèrement que Mick Kenney devrait prendre des vacances parce que même du côté de FUKPIG les sorties se suivent et se ressemblent beaucoup trop et c'est vraiment dommage.
Deux groupes avec une identité forte qui deviennent l'ombre d'eux mêmes.

kill2this
Membre enregistré
Posté le: 28/09/2012 à 12h45 - (103962)
pour moi tant que ca reste du Anaal Nathrakh ca me va, je n'ai jamais été décu d'un album et je les écoute tous encore régulièrement
achat obligé :-)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 28/09/2012 à 14h20 - (103963)
Les AC/DC du Death Grind ?? En tout cas, c'est toujours aussi bon !



mr.kekchoz
Invité
Posté le: 28/09/2012 à 14h32 - (103964)
La faute d'orthographe est volontaire, elle vient d'un texte de Schopenhauer ;)

Sinon, l'album, moi j'adore, AN fait du AN et c'est tout ce que je lui demande !

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 28/09/2012 à 15h18 - (103966)
erf, alors je recorrige la copie ;)

Ayin
IP:92.154.27.215
Invité
Posté le: 28/09/2012 à 20h45 - (103969)
Perso ce groupe m a mis une des plus grosse claque de ces dernières années avec Domine ... Meme sans ce renouveller, ils restent incontournables pour moi.

Cyberinflames
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2012 à 04h32 - (103982)
Pareil que d'autres, j'ai trouvé ce disque excellent, mais je comprends bien ton propos sur la redite.



qeIP:109.0.194.145
Invité
Posté le: 01/10/2012 à 13h32 - (103990)
on s'en fout la question c'est est ce que oui ou non y'a du chant clair qui pue?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2012 à 15h10 - (103991)
oui, bien évidemment. mais étrangement, je le trouve un peu moins rébarbatif que sur "Passion", alors que leurs quantités sont similaires.

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2012 à 16h42 - (104107)
Allez je fais mon newbie.

Je découvre Anaal avec ce nouvel album (et oui tout fini par arriver, je pensais qu'Anaal faisait du black : lol.

Je suis bluffé et ravi par ce thrashdeath indus complétement déjanté !

Quel autre album me conseillez-vous dans cette même orientation ?





ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 09/10/2012 à 17h27 - (104108)
Eschaton et Hell Is Empty And All The Devils Are Here. mais de toute façon, le groupe suit une même orientation depuis Domine Non Es Dignus ;)

wasted
Membre enregistré
Posté le: 15/10/2012 à 04h15 - (104147)
Bien plus efficace que "Passion", bien plus agressif aussi (peu être grâce à cette prod plus aiguë), l'un des tous meilleurs AN! Vraiment rien à leur reprocher, si ce n'est ce dernier titre qui fait un peu retomber la sauce, mais alors le reste, c'est une pure tuerie. Excellent surprise!



V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 15/10/2012 à 17h47 - (104154)
Carrément excellent cet album !

AegoroN
Membre enregistré
Posté le: 16/10/2012 à 06h46 - (104158)
A lire toutes ces critiques résignées sur l'autopilot manifeste du groupe, je m'attendais sincèrement à devoir enterrer ANAAL NATHRAKH après l'hécatombe que représentait "Passion". Eh bien, c'est toujours un plaisir de prendre une petite gifle alors qu'on n'attend rien d'autre qu'une bouse fumante.

Certes, le style du groupe est immédiatement identifiable, et les "Forging Towards The Sunset" et autres "Of Fire, And Fucking Pigs" ont tôt fait de sceller ce sentiment de roue libre tant décrié. Mais franchement, le groupe trouve l'équilibre quasi-parfait entre son indécrottable volonté destructrice (devenue de fait assez artificielle depuis "Eschaton") et un sens de la mélodie enfin débridé, sur chaque morceau ("A Metaphor For The Dead" en fera vomir plus d'un, c'est certain, mais bordel, quel final dantesque, presque mid-tempo avec fade out à clé ; le contre-pied absolu aux "Castigation And Betrayal" et autres "Blood Eagles...").

Les titres centraux d'un album laissent parfois un arrière-goût de ventre mou, mais ici, ce sont les catalyseurs de la subtile progression du groupe : quel bonheur d'entendre des trucs si Heavy à la sauce ANAAL ("You Can't Save Me..." et "Make Glorious The Embrace Of Saturn", ou les tubes de l'hiver à siffler sous la douche).

Dans l'ensemble, en colorant à ce point sa musique, le groupe retrouve paradoxalement avec "Vanitas" la puissance évocatrice qu'il avait perdu après le glacial "Domine Non Es Dignus". Tout ça n'est sans doute qu'une question d'inspiration de la part du groupe, et/ou de subjectivité de la part de l'auditeur, mais c'est quand même la première fois que je ne relève aucun déchet sur un album d'AN depuis "Domine...", justement.



Diefod
IP:89.159.251.102
Invité
Posté le: 17/10/2012 à 07h04 - (104175)
Cette chro m'avait fait très peur mais au final, je trouve qu'elle n'est pas justifiée (les égouts et les douleurs n'est-ce pas). Je reviens sur le côté auto-redite, c'est vrai que le style varie peu, mais comparé à passion, les titres sont nettement plus accrocheurs, et les "petites" évolutions, titres moins speedés aux amphétamines rendent le tout un peu plus groovy qu'avant et ce n'est pas pour me déplaire. En ralentissant certains tempos, les blasts qui suivent n'en retrouvent que plus d'impact.
Bonne surprise en ce qui me concerne puisque l'album tourne au moins une fois par jour sans le sentiment de "putain allez je réessaye parce que normalement j'aime bien ce groupe....bah non j'y arrive décidément pas!!!" ...que j'ai en réécoutant le dernier Gojira par exemple.

XtranbertX
Invité
Posté le: 17/10/2012 à 10h59 - (104180)
Pareil je le trouve très bon cet album, en fait c'est un coup sur deux avec Anaal depuis Eschaton pour moi.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 17/10/2012 à 13h46 - (104182)
oui, ça reste accrocheur. mais pour moi ça ne suffit pas. je n'ai pas pris mon pied à son écoute, contrairement à Eschaton, Hell Is Empty et même In The Constellation. clairement, pour moi il y a moins de morceaux intéressants que par le passé. bref, c'est du Anaal Nathrakh mais sans plus, c'est ça que je lui reproche, la violence ne se suffit plus à elle-même...
je dois vraiment être le seul à lui préférer Passion qui est un peu plus varié. enfin peu importe, il faut des gens à contre-courant c'est ça qui fait débattre... ;)

Bizzzab mercyfull
IP:2.3.93.167
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 12h03 - (105031)
Vanitas= codex necro
Le dernier Anaal N. est super efficace, super necro, super brutal, super saturé... Un bon dosage de chants hurlés mais pas comme les précédents un peu trop lyriques à mon goût...là, ça s'arrache les cordes vocales sans trémolos, c'est parfait!! que du bonheur!
Il n'empêche, malgrè quelques divergences, je trouve la chronique de Zesnake vraiment excellente!
oo/Bizzzab Mercyfull

Danaos
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2013 à 20h29 - (106048)
Pas d'accord avec la chro. J'écoute Anaal Nathrakh depuis The Codex Necro, et je ne me lasse pas de ce groupe. Le style est le même depuis l'origine, mais il y a toujours des petits détails qui me transportent dans un univers merveilleux mixant à merveille l'ultra violence et la mélodie ultime (comprendre : pour les amateurs de metal extrême).
Je me damnerais pour écouter plus de titres du calibre de "to spite the face" chaque année. 4 minutes de bonheur pur !





Un mec qui passait par là
IP:90.25.112.152
Invité
Posté le: 12/08/2013 à 13h44 - (108579)
Pour moi c'est le meilleur album du groupe.
La violence c'est une chose il faut qu'elle soit au service de quelque chose sinon ça n'a pas d'intérêt. Et là c'est juste grandiose, ils ont des riffs absolument magnifiques.
AN est le seul groupe capable de faire des morceaux aussi intenses, d'un côté c'est violent ça gueule dans tous les sens s'en est chiant et d'un coup LE riff arrive, la mélodie quasi ultime aussi haineuse que triste, aussi froide que belle, ils sont absolument incomparables.
Et sur cette album presque tous les morceaux ont le détails qui tue, mais faut écouter encore et encore, sinon au départ on a des riffs qui se suivent genre "violent/beau" mais avec le temps le morceau devient cohérent dans l'ensemble et là on se rend compte du talent.
Franchement un morceau comme todos somos humanos, juste pour le break avant la fin je peux l'écouter 15 fois de suite, il est difficile d'entendre d'aussi bon riff (et c'est valable pour presque tous les morceaux de l'album), ils côtoient vraiment le sublime.
Et le tout est loin d'être con niveau texte.
Autant sur Passion ils n'étaient pas allé assez loin et c'est dommage, autant là c'est plus "classique" mais c'est AN au top et sans erreur.
Mais ce n'est que mon avis !

Avito321Hap
IP:
Invité
Posté le: 28/10/2017 à 04h31 - (120898)
[b]Пополение баланса Авито (Avito) за 50%[/b] | [b]Телеграмм @a1garant[/b]

[b]Мое почтение, дорогие друзья![/b]

Всегда рады предоставить Всем вам услуги по пополнению баланса на действующие активные аккаунты Avito (а также, совершенно новые). Если Вам требуются конкретные балансы - пишите, будем решать. Потратить можно на турбо продажи, любые платные услуги Авито (Avito).

[b]Аккаунты не Брут. Живут долго.[/b]

Процент пополнения в нашу сторону и стоимость готовых аккаунтов: [b]50% от баланса на аккаунте.[/b]
Если необходим залив на ваш аккаунт, в этом случае требуются логин и пароль Вашего акка для доступа к форме оплаты, пополнения баланса.
Для постоянных клиентов гибкая система бонусов и скидок!

[b]Гарантия: [/b]

[b]И, конечно же ничто не укрепляет доверие, как - Постоплата!!![/b] Вперед денег не просим...

Рады сотрудничеству!

[b]Заливы на балансы Авито[/b]
________

телефон номер подтвержден в аккаунте avito
куплю аккаунт авито с балансом
что делать если авито заблокировал аккаунт
как не попасть на деньги на авито
за что блокируют аккаунт на авито


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker