AMORPHIS - Circle (Nuclear Blast) - 10/05/2013 @ 08h34
Depuis 2007, Amorphis nous habitue à sortir un album tout les 2 ans. « The Beginning of Times » datant de mai 2011, il fallait bien s'attendre à une nouvelle publication des finlandais, environ 24 mois plus tard. Le délai est donc respecté, et c'est il y' a quelques semaines que « Circle », le 11ème album studio de Amorphis, a vu le jour. Cependant, malgré un rythme de publication devenu très régulier, la bande toujours emmené par le talentueux vocaliste Tomi Joutsen, a quelque peu changé son entourage pour accomplir ce nouvel effort studio.

Exit Travis Smith pour la réalisation de la pochette (qui s'était chargé des 4 précédents opus du groupe), c'est un jeune artiste anglais, Tom Bates, à qui l'on doit cette illustration un peu particulière (elle correspondrait plus à un groupe comme Paradise Lost). En terme d'enregistrement et de mixage, Amorphis a également changé son équipe et fait appel à un certain Peter Tägtgren, qui doit être cité dans au minimum 2456 livrets d'albums chaque année.

Pour autant, à l'écoute de « Circle », Amorphis ne semble pas vraiment avoir changé sa 'recette', sa manière de sonner ou son approche musicale. L'album se révèle un peu plus sombre et mélancolique que ses 2 prédécesseurs, et se rapproche d'un « Silent Waters » (2007). Cela reste une question de ressenti, Amorphis proposant à quelques détails près (présence un peu plus poussée ou non d'instruments folkloriques, l'alternance plus ou moins régulière des timbres de voix, etc.) le même type d'opus depuis 2006.

En proposant ce 'mélange' heavy/rock mélodique avec quelques relents de death et de doom, le tout dans une ambiance 'dark', Amorphis est un groupe jamais très évident à qualifier. En tout cas, death mélodique me paraît inapproprié. Même l'étiquette 'progressif' n'a pas trop sa place, les compos du groupe sont certes travaillées, pleines d'arrangements mais faut-il vraiment beaucoup d'écoutes pour en comprendre tout les attributs, ou y' a t' il réellement une si grande richesse sonore au sein de « Circle »  ? La réponse serait positive pour ce qu'a fait le groupe dans le courant des années 90, et au début des années 2000, aujourd'hui le jugement diffère quelque peu.

Preuve à l'écoute du mélodieux « Mission » ou du tube « The Wanderer » (le petit frère de 'Silver Bride', où le refrain, surtout sa première partie, est dès plus réussi), 2 titres bien écrits, mais très accessible. Et le premier single délivré aux auditeurs, « Hopeless Days », tout en voix claire, confirme sans problème mon impression. Le riffing est assez agressif et massif, la ligne de clavier grandiloquente, mais la texture mélodique finit par (largement) prendre le pas. Et ce à 'cause' entre autres des lignes vocales, le sieur Joutsen se décidant de se passer des growls, pour mettre en avant sa voix dénuée d'agressivité.

Si « Circle » me semble assez sombre, Amorphis peut se montrer parfois plus enjoué, à l'instar du légèrement folklorique « Narrowpath » (lui aussi entièrement en chant clair), un morceau aux guitares presque 'sautillantes', qui apporte un peu de luminosité à l'ensemble de l’œuvre. Avec un break instrumental un peu plus poussé, -c'est bien histoire de faire la fine bouche-, on tenait une des meilleures compos du groupe de ces 5-6 dernières années. « Into the Abyss » semble prendre le même chemin que la précédente piste nommée (un petit riffing plus guilleret et inoffensif, encore le chant clair omniprésent), cependant son écoute m'emballe bien moins, Amorphis fait du Amorphis sans aucune surprise. En fait je ne ressens rien de spécial à l'écoute de ce morceau, pas mauvais en soi, mais absolument pas convaincant (les claviers sont de trop par moment).

Trop de voix claires finiraient par (me) gonfler, et en ce sens, démarrer l'album avec le costaud « Shades of Gray », se révèle être le bon choix. Heavy, déterminé, Amorphis fait bien les choses, et l'incursion du chant clair pour développer le refrain est classique, mais d'une efficacité indiscutable. Il y' a aussi du plaisir à entendre « Nightbird's Song », pas forcément la piste ultime des finlandais, mais jouer le coup de l'alternance vocale et ne pas oublier la puissance (dans les guitares notamment), devenaient indispensables. Et puis aussi retrouver quelques leads et mélodies de guitares qui font mouche ne se refuse pas. Un peu plus loin, « Enchanted by the Moon » reprend aussi cette alternance du chant, se voulant tour à tour violent (sur les couplets) et plus en finesse (au moment du refrain). Parcouru par une aura mélancolique bouleversante, ce morceau de par son ambiance et son approchante lancinante s'installe vite dans les têtes, à juste titre.

Amorphis au final ne déçoit pas vraiment ; de là à dire que « Circle » est un album majeur du premier semestre de l'année et même un des meilleurs albums du groupe, il y' a un (large) fossé. Agréable à écouter, peu de déchets, mais ça commence quand même à sérieusement manquer de 'surprise', et c'est pas dit que le prochain opus ne confirme pas davantage cette impression. Amorphis ne se vautre pas, mais on est parfois proche de l’écœurement...



http://amorphis.net/ - 104 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 13575




Auteur
Commentaire
Lestat69
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2013 à 10h31 - (107299)
Bonjour,

Un peux déçu quand même de cet album, ça manque de growl à mon goût, trop de voie clair, mais ça se laisse quand même écouter



ego
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2013 à 12h59 - (107304)
Je rejoins l'avis de Guardian. Globalement plus enthousiaste qu'à l'écoute de "The beginning...". De très bon titres et d'autres plus anodins, la recette change peu et les albums se jaugent à l'inspiration du groupe, un peu comme My Dying Bride. Rien de rebutant cette fois, mais pas non plus la tuerie attendue, "bien mais pas top".





ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2013 à 16h08 - (107306)
14 aussi, mais c'est parce qu'il est tout de même un peu supérieur au deux précédents. j'en tire les 3 singles dont l'excellent "Hopeless Days", le reste c'est globalement la même soupe que les deux précédents même si on sent un proche retour à Eclipse et Silent Waters. ça se laisse écouter, mais bon le groupe a fait mieux et surtout moins "sucré".

dickinson_
Membre enregistré
Posté le: 11/05/2013 à 15h26 - (107322)
Réécouté à l'instant et je trouve que c'est encore un très bon album de la part des suédois.
Il s'inscris dans la ligné du précédent avec plus de pêche.
C'est pas l'album du siècle mais le groupe me fait encore plaisir et c'est le principal.
Un bon 16/20 pour ma part.



Droom
IP:82.229.58.130
Invité
Posté le: 11/05/2013 à 17h45 - (107324)
Finlandais ! Finlandais, ils sont Finlandais ! Ou Finnois si tu veux. Mais pas Suédois.

Amorphis m'a perdu depuis quelques temps. Les pâtes, c'est excellent, mais quand c'est servi à chaque repas, on finit par se lasser. Pareil pour Amorphis.

dickinson_
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2013 à 09h41 - (107331)
Oups. C'est pas faux, désolé. La prochaine fois je me relirai mieux avant d'écrire des conneries pareil.

ginzu
IP:83.157.148.68
Invité
Posté le: 12/05/2013 à 22h56 - (107333)
Jaime bien, l'album passe bien en bagnole. Pas de surprise mais ç'est immédiatement reconnaissable, la voix est belle, c'est agréable

ginzu
IP:83.157.148.68
Invité
Posté le: 13/05/2013 à 07h07 - (107335)
Jaime bien, l'album passe bien en bagnole. Pas de surprise mais ç'est immédiatement reconnaissable, la voix est belle, c'est agréable

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker