AMNIS NIHILI - Christological Escalation (Avantgarde/Season of Mist) - 16/03/2012 @ 08h23
Amateurs de black complexe, bienvenus. Autant le dire tout de suite, le trio grec Amnis Nihili fait dans la dentelle, dans un art fouillé et travaillé des heures durant au crochet rouillé. Le résultat surprend autant qu'il est efficace. Le groupe bouleverse sans cesse ses rythmiques vouant un culte impie à la brutalité arythmique. Le titre d'ouverture éponyme montre une formation qui maîtrise avec brio cassures rythmiques et mélodies (avec un sens de la mélopée qui n'est pas sans rappeler 1349). Ces thèmes s'effaceront des deux titres restants, plus brutaux et rapprochant nos Hellènes des derniers efforts de Deathspell Omega. Si Mayhem avait pu deviner à ses prémices toutes les monstruosités qu'il allait enfanter...

Vous aurez compris au Christ dégoulinant sur la pochette que le concept lyrique peut être résumé à un crachat à la face de la vermine chrétienne. Je ne saurais dire si Amnis Nihili livre cet amour à toutes les mouvances ou se réserve pour ses orthodoxes locaux, mais il y a du sentiment là-dedans. Le trio nous conte surtout sa vision de l'Apocalypse, la fulgurance d'une inévitable fin servie dans l'éclair d'une détonation atomique. Une fin qui ne pardonnera personne, même ceux qui auront prié leurs idoles en plâtre des heures durant.

Certes, la batterie est programmée. Mais elle est bien programmée et s'insère à merveille dans cet art froid et clinique. Au passage, elle a été programmée par Alf Vlachos (ici dénommé simplement A.) qui s'est également chargé de l'ensemble de l'enregistrement, du mixage et du mastering. La production n'est pas massive mais sèche et agressive pour un maximum d'impact. Le reste des instruments est parfaitement dosé, entre les attaques incessantes de la guitare, des vocaux déchirés et le ronronnement furtif de la basse. Portés par de discrets samples, les passages ambient s'imbriquent naturellement entre les assauts (on sent à peine passer les 3 minutes de "Radiation"). Du fort goûtu, mes amis.

Cela fait un sacré bail qu'une sortie Avantgarde ne m'avait pas secoué de la sorte. Mais au milieu d’innombrables sorties trop indigentes, se cache parfois une petite perle. Le seul défaut de ce MCD reste évidemment sa courte durée. Trois titres et un interlude pour à peine 17 minutes de maltraitance. C'est peu tellement c'est bon. J'ai vraiment envie de savoir si le groupe peut parvenir à nous bousculer sur la durée d'un album, mais on sent clairement un très gros potentiel. A suivre de très près !

http://www.amnisnihili.com - 270 visite(s)

MCD en écoute sur le player du site - 222 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | 08,5/10 | Nb de lectures : 12181




Auteur
Commentaire
GzU
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 16h45 - (101061)
Il y a des trucs pas mal, j'accroche bien avec la musique ! mais alors pas du tout avec le voix ! trop linéaire pour moi !



Analdestruct0r
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 21h25 - (101076)
J'approuve, la voix n'est pas à la hauteur des compos.



BlackMass
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 11h15 - (101090)
moi je trouve que ça brasse sèchement et je dis merci Hérault de la collation matinale pour le découverte 1



gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 18h13 - (101097)
très hxc, parfait



gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 18h13 - (101098)
(merci Hérault ?)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker