ALTER SELF - Seven Deadly Blessings (Noisehead/Season of Mist) - 27/06/2013 @ 08h41
ALTER SELF (qui semble bien s’écrire en deux mots même s’ils sont attachés sur le logo) est un groupe qui nous vient de Grèce. Non, je ne ferai pas une énième vanne sur la crise financière grecque (la télé publique qui affiche un « No Signal » vous en parlera mieux que moi), toujours est-il que l’Autriche vient à son secours car ALTER SELF est le quatrième groupe grec signé chez les autrichiens de Noisehead, après ACID DEATH, SHADOWCRAFT et THE FALLEN WITHIN. Reparlons d’ACID DEATH vu que ALTER SELF va évoluer dans le même style qu’eux, à savoir le Techno-Death/Thrash. Formé en 2007 par un ex-RAW IN SECT, la formation athénienne a signé une démo et un promo avant son premier full-length nommé Seven Deadly Blessings, dont je vais parler sur les quelques lignes là en-dessous.

Si l’affiliation au genre Techno-Death/Thrash semble évidente de par les sonorités de riffs, les arrangements complexes et les choix de production et de mixage (avec une basse bien audible), on a déjà vu bien plus technique et ALTER SELF s’est contenté du minimum syndical avec un album qui a dû être composé pendant les nombreuses grèves générales (ah mince, j’avais promis, plus de vannes). Les grecs se rapprochent surtout d’un PESTILENCE en petite forme, qui aurait néanmoins choisi de multiplier les plans et autres accélérations thrashy. La prod est bonne sans être archi-puissante, les compos sont correctes mais tout ceci est un peu léger. On ne retient guère que les quelques assauts thrashy plutôt accrocheurs et certains changements de plans bien gérés, pour le reste il n’y a rien de bien exceptionnel. Pas de trucs torturés à la GORGUTS, de jazzy à la ATHEIST, de passages de folie à la DEATH ou CORONER… juste du Thrash/Death légèrement technique pendant 45 minutes, et c’est tout.

Pour couronner le tout le chant est anecdotique, même s’il n’est pas horripilant comme certaines exagérations vocales de Patrick Mameli il n’élève à aucun moment l’intérêt de Seven Deadly Blessings, à cause d’un ton grave monocorde et d’une prononciation de l’anglais pas maîtrisée à 100%. Les guests aux vocaux se font à peine remarquer et n’apportent rien de plus. Ce premier album d’ALTER SELF n’est pas mauvais en soi, c’est juste qu’on peut trouver bien mieux dans le domaine, et surtout des groupes possédant plus de folie technique. Les musiciens ont de la ressource mais on reste sur sa faim, seuls quelques riffs efficaces retiennent l’attention. A titre d’exemple, la démo des bordelais de FATE OF FALLACY semble bien plus prometteuse que le premier album, linéaire et convenu, de ce groupe grec déjà signé. Les mordus de Techno-Death/Thrash peuvent y jeter une oreille, mais Seven Deadly Blessings ne leur fera pas lâcher les disques de leurs références. Bref, pour le moment ce n’est pas ALTER SELF qui permettra à la Grèce de récupérer ne serait-ce qu’un A- dans le Metal d’obédience technique.

http://www.facebook.com/alterselfgr - 207 visite(s)

My Sober Reflection - 92 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 12/20 | Nb de lectures : 11366




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker