ALL FALLS DOWN / REANIMA - Split (UnUnDeux) - 08/06/2011 @ 08h36
Et encore une chouette découverte en provenance des Ex-Japanische Kampfhörspiele ! Le label allemand UnUnDeux, s’il ne brille pas par sa productivité, demeure une source intarissable de découvertes en tout genre.
La preuve avec ce split 100% autrichien, et ces deux groupes, qui, s’ils ne sont pas non plus la nouvelle pépite du moment, s’avèrent être une découverte sympa.
3 titres pour chaque groupe, un digipack sobre et un split CD sympa, voilà pour le résumé.

Niveau détail, ce sont les déglingués de ALL FALLS DOWN qui ouvrent le bal. Et de quelle façon... S’autoproclamant comme faisant du "100% Chaos Metal", à base de chaos et d’antipathie, ils sont adeptes d’un Chaotic Grindcore déjanté et déstructuré, tapant autant dans le fou furieux que dans le ‘sans queue ni tête’.
L’élément prédominant étant un dosage savant entre pure furie Grind, et déstructurations chaotiques teintées d’éléments Hardcore. Les rythmes, forcément, sont totalement syncopés, même si quelques courts breaks permettent de reprendre sa respiration. Les hurlements sont en total accord avec le style, c'est-à-dire alternant entre cris aigus déchirants et hurlements graves et presque gutturaux.

Niveau riffs, je serais incapable de vous décrire le mode opératoire, en raison d’un bordel sans nom. Certains arpèges durent moins de 2 secondes, d’autres sont totalement grind, d’autres enfin sont complètement déjantés. Un gros foutoir. Mais qui s’agence néanmoins très bien avec les cassures rythmiques.
L’atout du groupe est sans conteste son énergie débridée, et sa folie inspiratrice, qui tape autant dans le KILL THE CLIENT que dans le DILLINGER ESCAPE PLAN, avec pas mal de touches à la PSYOPUS/CEPHALIC CARNAGE. Une sorte de Grind déstructuré, bien éloigné des codes du genre, mais néanmoins totalement fou furieux.

L’inconvénient est que le sextet a un peu trop tendance à s’astiquer le poireau, sans la moindre subtilité ni la moindre cohérence. Les amateurs apprécieront, sans nul doute.
Plutôt sympa, totalement défoulant, même si, malheureusement, All Falls Down doit être le type de groupe qui doit vite devenir lassant ou rébarbatif sur un album complet... Le split ou l’EP est définitivement leur support idéal,

Note : 6/10


La seconde partie nous vient de Vienne, avec REANIMA. Contrairement à leurs compagnons de rondelles, ils ne sont pas adeptes de déstructurations apocalyptiques. Mais, tout comme les All Falls Down, leur terrain de jeu est définitivement brutal et extrême.
Sur des bases Grind/Death assez puissantes se greffent des éléments et breaks Deathcore (ouille), aboutissant à un style pas spécialement original mais foutrement violent. Car, en dépit de ces fameux breaks, ce sont avant tout la débauche d’énergie et la brutalité qui prédominent. Pour un rendu sonore là aussi assez plaisant.

Les breaks Deathcore sont très bien intégrés à l’ensemble, et, surtout, très courts. Evitant ainsi toute lassitude, et apportant juste ce qu’il faut de relâchement. Les tempos et riffs sont dans la droite lignée d’un Grind à tendance Death, où les changements de rythmes se font avec plus de cohérence.
Après la tornade d’All Falls Down, REANIMA paraît presque sage. Mais leur capacité d’innovation stylistique est réelle, puisque leur Grind/Deathcore est résolument tourné vers un équilibre judicieux entre la violence primaire du Grind et la lourdeur headbanguante du Deathcore.

Et niveau vocal, on retrouve également cette dualité. Les deux hurleurs balayent un spectre vocal assez large : on y retrouve des cris aigus hystérique, très grindcore, des beuglements gutturaux assez puissant, totalement Death, et des hurlements porcins purement Deathcore. Le tout, évidemment, dans une fluidité assez pertinente.

Là aussi, Reanima séduit de par sa puissance de frappe, sa brutalité réelle et omniprésente, et sa cohérence entre les diverses influences. Leur Grind/Deathcore est plaisant et convaincant. Mais, tout comme leurs compagnons, ils pèchent également par gourmandise, s’enfermant un peu trop dans leur style finalement assez codifié.
Mais cela reste également un très bon défouloir auditif.

Note : 7/10


Sur les deux parties, la prod’ est très bonne, puissante et agressive sans être surgonflée. Et demeure en tout cas en adéquation totale avec les styles pratiqués. Nickel.

Les deux facettes musicales abordées sur ce split CD sont différentes, et néanmoins assez proches. Car dévoilent deux approches extrêmes, bâties sur une même base musicale, nous montrant peut-être vers quoi pourrait évoluer notre Grind tant apprécié. ALL FALLS DOWN et REANIMA ont de l’envie et de l’énergie à revendre, et semblent avoir envie de dépoussiérer le bon vieux Grindcore européen en lui adjoignant des influences plus modernes, signe d’un brassage stylistique de plus en plus prisé.

Nul doute qu’il subsistera toujours des irréductibles défenseurs du Grindcore traditionnel (et fort heureusement !), mais la scène extrême, en perpétuelle évolution, nous prouve qu’elle sait toujours aussi bien aller de l’avant.

Un split plutôt sympa, tant pour la découverte que pour l’explosion de violence.

http://www.myspace.com/reanima - 153 visite(s)

All Falls Down - 104 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 13/20 | Nb de lectures : 11902




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker