ALEPH - Thanatos (Buil2Kill) - 13/05/2016 @ 07h50
Devoir me pencher sur un stuff du très galvaudé label italien Buil2Kill ne m’emplit pas d’enthousiasme. Mais pour une fois que je n’ai pas affaire à du Mélodeath ou du Power-Thrash allons-y de bon cœur. Et pas non plus du Death old-school malgré ce qu’on peut entendre dès les premières secondes de "The Snakesong", morceau d’ouverture de ce troisième album de ALEPH, groupe de Bergame existant depuis 1998. ALEPH qui ne va d’ailleurs pas être facile à classer, et ce depuis ses débuts avec notamment son premier album In Tenebra (2005), qui fut suivi de Seven Steps Of Stone en 2009. On peut trouver une étiquette « Horror Metal », ce qui sied bien à ce que je qualifierai de Dark-Metal, appellation que le groupe revendique d’ailleurs, à côté du terme « Death », logiquement ou pas. A l’écoute de Seven Steps Of Stone, on peut penser à une sorte de MOONSPELL version progressive avec de multiples oripeaux, entre Heavy/Thrash, Gothic/Doom et Metal extrême. C’est dans cette lignée qu’après sept ans de gestation, va se situer Thanatos.

Le quintette italien pratique donc un Metal assez posé mais tout de même enjoué et abrasif, surtout porté par les claviers omniprésents qui posent une ambiance horrifique et gothique constante. Le chant de Dave Nacht est assez éraillé et ne s’autorise que peu de variations si ce n’est quelques légères parties claires. Un Dark-Metal extrême et quelque peu progressif nous est alors proposé au sein des 14 compositions de Thanatos, album séparé en deux parties. Souvent raffiné, le Metal de ALEPH s’autorise pourtant quelques parties plus agressives, entre blasts ("A Game of Chess", "Nightmare Crescendo") ou riffs bien Death/Thrash ("Nightmare Crescendo", "Smoke and Steel"), le tout témoignant du panel d’influences assez large de la formation (avec encore des touches Heavy comme pour "A Renegade’s Path"). Mais ce qui compte c’est surtout l’ambiance, assurée par des claviers volontairement un peu kitsch sans être pompeux ou bontempi, de l’orgue se fait même entendre avec classe ("A Game of Chess", "Nightmare Crescendo", "Thanatos", "Smoke and Steel", "Still Inside"). L’Horror-Metal est donc bel et bien au rendez-vous ("The Severed Skull", "Winterlude", la fin de "Smoke and Steel"), témoignant d’un héritage MERCYFUL FATE/KING DIAMOND revendiqué et assez logique. ALEPH y apporte sa propre science avec des adjonctions extrêmes, et l’on frôle parfois l’avant-garde sur certains passages (la fin de "The Snakesong" par exemple).

Je vous vois venir, oui pour une fois Buil2Kill sort un truc relativement « original » et même réussi, ALEPH étant un groupe inspiré qui a trouvé une bonne alchimie pour son style foisonnant, avec des arrangements bien gérés, des riffs cossus, des claviers chiadés, à l’image de l’excellent "The Old Master". Le problème de Thanatos est surtout que ses géniteurs ont été un peu gourmands et 14 morceaux pour 75 minutes (avec un étrange morceau de conclusion fourre-tout, "Remains/Remained"), c’est franchement trop et cet album finit par être un peu répétitif et redondant (bien que les pistes soient plus courtes que celles de Seven Steps Of Stone), les vrais bons morceaux singuliers manquant à l’appel pour refaire décoller le tout à des moments cruciaux. Le style est en lui-même varié mais manque encore de variété pour tenir sur la durée. L’ensemble est tout de même suffisant pour faire de Thanatos un disque qui se situe dans la moyenne haute des productions italiennes de Série B, même s’il aurait étrangement plus eu sa place chez WormHoleDeath que Buil2Kill (enfin je suppose que du moment que le groupe accepte la grille tarifaire, ça revient au même). Si vous aimez le Dark-Metal qui tend vers le Goth/Doom et ses claviers mais qui se situe aussi sur l’échiquier du Metal extrême, et surtout si les influences citées (outre KING DIAMOND et MERCYFUL FATE on a BLACK SABBATH, CELTIC FROST, OPETH, SLAYER, OBITUARY…) par ces italiens vous parlent, ALEPH pourrait bien être une bonne surprise venant de l’autre côté des Alpes. Une fois n’est pas coutume…



http://www.alephmetal.org - 64 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 5955




Auteur
Commentaire
Schröbl
IP:193.242.5.35
Invité
Posté le: 13/05/2016 à 12h01 - (120100)
Humm pas mal ça !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker