ALASTOR - Out of Anger (Metal Mind/Season of Mist) - 22/05/2013 @ 07h56
Fondé en 1986 en Pologne, ALASTOR fût un de ces groupes dont le patronyme se devait d'être méchant, surtout quand on donnait dans un Thrash que ne renierait pas les américains de MUNICIPAL WASTE.
Et quel meilleur exemple que le suffixe -OR ? A la fin des années 80, début des années 90, il n'existait pas un pays qui n'avait pas son groupe en -OR ! ANNIHILATOR, EMPEROR, CONFESSOR, PROTECTOR, KREATOR, EXTREME NOISE TERROR, TETOUATATOR, RAZOR, BELPHEGOR, etc...


Après un split en 1997 et un retour en 2002, ALASTOR revient aujourd'hui avec une double actualité :
- tout d'abord la sortie d'un album daté de 1991 qui ne sort que maintenant ("Destiny") certainement aidé en cela par la récente signature avec le label polonais Metal Mind Productions
- ensuite la sortie de leur dernier album en date, et qui nous intéresse ici, "Out of Anger".
Et si le logo n'a pas changé d'un iota, la musique s'est vu gonflée aux stéroïdes. En effet, on est passé d'un Thrash US estampillé 1988 a une sorte de Power/Groove Metal dont PANTERA, MACHINE HEAD et TESTAMENT sont les noms qui viennent spontanément à l'esprit.
ALASTOR (et Cody), groupe établi dans son pays, est certainement avec TURBO (je vous recommande vivement de jeter une oreille sur "Dead End", promis on vous la rend après) un des plus vieux groupes polonais encore en activité. Et ce nouvel album est l'occasion pour eux de s'ouvrir à l'international : c'est en effet la première fois qu'ils utilisent l'anglais sur l'intégralité d'une galette. Et si pour eux, c'est certainement un grand pas en avant, pour l'auditeur ce ne sera qu'un album de Power Thrash de plus...

Les titres se suivent et malheureusement se ressemblent. Alors oui, le son est énorme (batterie triggé, les Mesa Boogie sont de sortie, grosse voix d'ours à mi chemin entre Chuck Billy et le Corey Taylor de STONE SOUR) et la prod digne d'un Tue Madsen des grands jours (alors que ce n'est pas lui qui officie derrière les manettes, c'est dire), mais la musique ne s'élève jamais vraiment au dessus de ses modèles et reste ainsi bien trop marquée pour au final se retrouver dans le sillage de groupes comme PISSING RAZORS ou FACE DOWN. Et je ne sais pas si c'est vraiment un compliment...
Les seuls titres vraiment intéressants sont ceux où des chorus issus du TESTAMENT de la grande époque ("The New Order", "Practice What You Preach") se mélangent au PANTERA de "Far Beyond Driven" comme sur "Beaten" et "Out of Anger (In Your Face)".

En gros un album pas fondamentalement mauvais mais qui, passé deux écoutes, disparaîtra bien vite dans les limbes de l'oubli.
Bref, élève compétent mais qui manque cruellement d'imagination.


Rédigé par : Youpimatin | 10/20 | Nb de lectures : 11206




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker