AGUIRRE - Calvaire (Bones Brigade) - 14/12/2009 @ 08h31
Il est évident qu'hormis la (légère) différence de tempo, éthiquement comme musicalement, les scènes grind et sludge se rejoignent sur énormément de points. C'est pour cela que l'on ne s'étonnera pas du fait qu'après les Parisiens d'EIBON et HANGMAN'S CHAIR, Bones Brigade prenne pour la troisième fois le contrepied de leurs blasteries habituelles pour privilégier les ralentissements grassouillets.

Il suffira, non pas d'une étincelle, non pas d'un geste, et encore moins d'un rien, mais de quatre titres pour permettre aux Bordelais de délimiter leur terrain de jeu. Du crust sous calmants aux gros relents stoner. Ou du post-hardcore doomy qui, malgré sa noirceur, parviendrait à ménager quelques accélérations plus rock'n roll. Peu importe. La nouveauté de ce "Calvaire", par rapport à leur précédent split avec les Espagnols d'HONGO (le groupe de post/crust avec un beugleur qui croyait qu'ils jouaient du beatdown), c'est donc ces éclairs plus stoners, qui viennent se caller au détour d'un plan, et viennent fendre la grisaille ambiante.

Mais pas de quoi te filer envie de taper du pied pinte à la main, même dans ces moments-là, AGUIRRE joue éploré, AGUIRRE joue lancinant. Et malheureusement, AGUIRRE joue beaucoup sur les longueurs, aussi. C'est le genre qui veut ça, soit, mais il leur manque ce petit quelque chose dans le bide, à ces riffs, à ce chant, qui pourrait leur permettre de nous tenir en haleine tout du long. Et dans un style où l'on se focalisera non pas forcément sur l'originalité mais sur un son "porteur", les guitares ne parviennent pas à se faire suffisament murales pour nous faire avaler nos dentiers. Sans épaisseur d'oripeaux supplémentaire, les compositions sonnent trop dénudées, les riffs trop mornes pour convaincre pleinement.

Y'a aussi quelque chose qui bloque dans la voix, leur hurleur de service a fait l'effort de pondre autre chose que du beuglement monocorde à la chaîne, en offrant un côté flottant, souple, à ses lignes de chant, mais, soit par manque d'incisivité soit à cause d'un timbre trop neutre, j'y trouve pas vraiment de valeur ajoutée. Reste des textes plutôt joliment torchés, dont un en français qui n'aurait pas tellement dépareillé chez AMANDA WOODWARD (coincidence? L'ancienne glotte du combo caennais vient d'intégrer le groupe à la guitoune), et un artwork qui ne trompe pas sur la marchandise. Bref, comme souvent dans le genre, c'est bien fait, c'est joué avec conviction, mais leur Colère de Dieu ne laisse pas plus de stigmates que ça une fois l'écoute achevée.

MS Aguirre - 184 téléchargements


Rédigé par : Crown_Me | 11/20 | Nb de lectures : 10904




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2009 à 11h15 - (78767)
Rha mais non, il broute ce groupe sludge, on y entend bien que les musiciens so,nt bien amateurs de crust, école His hero is Gone, ça groove ce qu'il faut, un wocki'n crusty sludge presque, hyper efficace.
joli cd d'ailleurs, et très jolie version Lp, sortie il y a déjà plus d'un an.



Alain Frost
Membre enregistré
Posté le: 14/12/2009 à 13h59 - (78773)
Le morceau du myspace envoie bien je trouve...

Et puis la pochette est sympa! Bref, ça me donne envie d'en découvrir plus.

d'ailleurs
IP:192.100.116.143
Invité
Posté le: 14/12/2009 à 14h03 - (78774)
plutôt bon concert au Rocher de Malakoff en première première première partie de Monno!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker