ADE - Spartacus (Blast Head) - 08/10/2013 @ 07h53
Quand on pense à Spartacus on pense immédiatement au chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick et immortalisé par Kirk Douglas dans le rôle-titre.

Pourtant il s’agit du 2ème album de ce groupe italien formé en 2007 et qui après un premier opus passé quasi inaperçu retente sa chance et il y’a fort à parier que celui-ci ne connaîtra pas le destin de son prédécesseur.

Tout d’abord saluons la pochette magnifique où l'on retrouve bien l'ambiance du colisée, des combats de gladiateurs et des batailles contre les spartiates et les ennemis de Rome.

Musicalement on est surpris d'entrée par la puissance et la violence du groupe, du bon gros death qui tâche agrémenté de petits passages aériens et aussi d’instruments traditionnels.

Rien à ajouter, ça joue, les musiciens ont un niveau de malade, notamment les guitaristes dont les riffs, solos et arpèges sont d'une efficacité et technicité sans nom. Le chanteur a une voix puissante, gutturale mais pas du tout monotone, et enfin le batteur s'excite comme un fou nous proposant roulements, cassures, et parties de doubles tout en vitesse. Ce cogneur de fûts en question n'est autre que Georges Kollias, le blasteur officiel de Nile, et comme à chacune des sorties du combo américain il nous dévoile une fois de + toute l'étendue de son immense talent.

On pourrait comparer le groupe à un side-project de Nile pour les ambiances, sauf qu'on passe de l'Egypte à l'antiquité Romaine. Il s’agit à peu près de la même période certes et il y’a également de grosses similitudes pour les arrangements d’époque entre les deux peuples ainsi que sur la géopolitique des deux empires, il n'y a qu'à voir Cléopâtre et Jules César avec le petit Ptolémée XV, dit Césarion, pour s'en rendre compte. En tout cas celles-ci sont utilisées avec parcimonie et efficacité, apportant un côté parfois décalé et bienvenue.

Les morceaux quant à eux sont très variés, et sont dans une moyenne de 4 minutes, suffisant pour ne pas lasser ni endormir l'auditeur

J'ai une grosse préférence pour « Crixius Flags of Dishonor » en plage 4, qui est énormément variée avec des solos excellents, et de nombreux changement de rythmes bien marqués.

Sur la piste suivante intitulée « Duelling the Shadow of Spartacus » on remarque des influences orientales présentes et efficaces, ainsi qu’une influence Behemoth très prononcée.

« Divinitus Victor » et « For everything to be the same » viennent brillement finir ce disque par leur brutalité retrouvée, qui était présente déjà au début de l’album et qui s'était un peu atténuée au fur et à mesure des morcaux suivants.

L'album aurait-il été si bon sans le sieur Kollias ? Pas sûr, mais en tout cas on ne va pas s'en plaindre ni bouder notre plaisir de l'écouter à nouveau.

Si les italiens ont repris l’imagerie et la thématique d’Ex-Deo, ce Spartacus est bien plus puissant et bourrin que les deux albums des québécois.

Une excellente surprise à découvrir.


Rédigé par : GabinEastwood | 15/20 | Nb de lectures : 11494




Auteur
Commentaire
Sunn0))
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2013 à 12h21 - (109418)
C'est vrai, ils ont une thématique comme Nile mais musicalement je trouve que ça a plus à voir avec du fleshgod apocalypse première période. Kollias, dont au passage j'ignorais qu'il jouait sur cet album, apporte un gros plus en puissance et technicité.
Comme la plupart des albums de brutal death il souffre d'un léger ralentissement qualitatif dans la seconde partie, mais ça ne nuit pas à l'ensemble. 15/20 aussi et bien mérité.



Nikta
IP:90.25.23.218
Invité
Posté le: 08/10/2013 à 13h36 - (109420)
Un (très) bon album, le groupe utilise bien les instruments "traditionnels" et les ambiances sont bien foutues. Je préfère légèrement le précédent par contre, mais c'est un groupe très intéressant.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker