ACOD - II The Maelstrom (Autoproduction/Dooweet) - 14/10/2015 @ 08h19
Les marseillais d’ACOD devaient se relever après un First Earth Poison (2011) plutôt raté. 4 ans après, on peut dire que c’est fait, et pour ça le groupe a bien évolué. L’EP Another Path… sorti il y a un an donnait déjà une idée de ce qu’allait devenir la formation, même si elle s’est faite désirer, II The Maelstrom (pour « To The Maelstrom », même s’il peut être considéré comme le second album du groupe vu que Point Zero est davantage une démo) n’arrivant qu’un an après. Parti d’un mix entre Death, Thrash et Heavy, ACOD a donc bien changé son fusil d’épaule, oubliant presque la totalité de son aspect Heavy pour se concentrer sur le Death/Thrash, et ce n’est pas tout car le groupe évolue désormais clairement dans un registre mélodeath ou plutôt un « death mélodique ». Un Metal puissant qui n’oublie pas non plus son côté power/groove « à la marseillaise » (Shawter de DAGOBA a produit cet album tout comme Another Path… et des réminiscences de DAGOBA sont quelque peu présentes), mais qui va cette fois-ci mettre en avant son côté mélodique, ce qui avait déjà été le cas par le passé, mais d’une manière différente…

Ceux qui avaient écouté Another Path… seront en terrain connu vu que II The Maelstrom comporte à nouveau les 5 morceaux qui le composaient. 8 nouveaux morceaux seront également au programme, mais plutôt que de s’arrêter sur les anciennes et nouvelles compos (même si l’on peut supposer que tout a été composé voire enregistré en même temps) attardons-nous plutôt sur ce nouvel album dans sa globalité. Album qui démarre fort, sans intro parasite, avec le très death "Another Path". Le chant est grave, le son est rugueux, nous sommes presque dans un « death mélodique » typique des années 90, ce qui est une bonne chose. Le rythme est plus souvent lourd et punchy, ce qui nous offre une poignée de morceaux puissants, et ce dès le début de l’album avec l’enchaînement "Way of Death" - "Abuse Me" - "Ghost Memories" (avec cerise sur le gâteau Speed de SOILWORK qui vient gueuler) - "Words of War" (assez proche de DAGOBA par moments). Mais les mélodies se montrent déjà omniprésentes et aèrent assez bien l’art metallique d’ACOD. Les marseillais n’oublient pas leur côté death/thrash, évident sur des morceaux comme "Black Wings" ou "Rise", en agrémentant le tout de jolies mélodies nineties ou évoquant même AMON AMARTH. II The Maelstrom avance donc en développant de plus en plus sa composante mélodique, parfois de manière plus thrashy ("Cold", "Unleash the Fools" avec Shawter qui s’incruste pour le refrain) et penchant du côté d’un DARK TRANQUILLITY ("Unleash the Fools", "Crimson").

Dommage que le « death mélodique » proposé par ACOD souffre un peu de son manque d’originalité, les mélodies ayant parfois un fort air de déjà-entendu du côté de la Suède, et II The Maelstrom en devient un peu répétitif, "Fallen" n’apporte par exemple rien, et 13 morceaux pour 52 minutes c’est peut-être un peu beaucoup, l’album s’essoufflant au bout de quelques écoutes. Mais ACOD a pour lui son côté plus puissant et percutant hérité de la « DAGOBA touch », en témoignent encore le rentre-dedans "Death Breath" et le final "To the Maelstrom". Si la production rugueuse, étonnante car bien loin des carcans modernes, pourra en rebuter certains, ACOD parvient tout de même à confirmer et compléter les grands efforts faits sur Another Path…. II The Maelstrom n’est pas encore un album abouti, le groupe doit encore affirmer sa personnalité, l’aspect Metal puissant fait mouche mais doit encore être mieux marié avec le côté mélodique, très plaisant (surtout de par son côté 90’s) mais peu original et pas assez varié. Peut-être que ne proposer que les 8 nouveaux morceaux aurait donné un disque plus concis et donc plus efficace, mais pour ceux n’ayant pas touché à Another Path… il y a un an, ACOD montre ici toutes ses capacités actuelles. Un album sympathique a défaut d’être totalement réussi, qui en tout cas lance un bon redépart pour ACOD après le décevant First Earth Poison, qui doit continuer à évoluer pour définitivement confirmer ses qualités, et est en tout cas sur la bonne voie.




Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 7857




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker