ABYSSAL ASCENDANT - Chronicles of the Doomed Worlds - Part I. Enlightenment from Beyond (Dolorem) - 15/10/2015 @ 08h31
Que de chemin parcouru par ce combo besanconnais, depuis sa formation en 2012… Modérément convaincu par leur premier Ep ‘Unleashing the Outer Plagues’, malgré de bonnes idées et une maîtrise instrumentale palpable, le groupe s’est retroussé les manches et nous propose aujourd’hui son premier album. Très convaincant, pour être honnête.

Le ‘Cthulhu mythos Death-metal’ affiché par le groupe, bien évidement marqué du sceau de l’univers de H.P. Lovecraft, est en fait un Death Metal teigneux et ambiancé, inspiré par le Death américains des années 90.
Mais, loin de jouer la carte de l’originalité (ce qui aurait été plutôt compliqué en s’inspirant de Lovecraft), 'Chronicles of the Doomed Worlds - Part I. Enlightenment from Beyond' se contente de proposer son idée du Death Metal. Une vision sans aucune originalité, mais avec un réel talent pour envelopper l’auditeur dans son atmosphère sombre et oppressante.

Malgré un son un peu trop synthétique à mon goût, mais honorable et surtout équilibré, cet opus dévoile ses charmes au fil des écoutes, proposant aux auditeurs de s’immiscer dans l’univers du groupe. Un univers musical finalement plutôt éloigné de Lovecraft, mis à a part ces ambiances sombres et inquiétantes, où ce sont avant tout les textes travaillés qui s’affirment comme vecteur de l’attirance pour l’univers fantastique de l’écrivain américain.
Car musicalement, c’est plus du côté de MORBID ANGEL, IMMOLATION ou OBITUARY que le trio puise son inspiration. Avec réussite, car éloignée de la rumination basique.

Le Death Metal proposé par ABYSSAL ASCENDANT est avant tout (et heureusement) violent et frontal. Blastbeats et tempos rapides régissent les variations rythmiques, qui n’oublient jamais de ralentir lorsque le besoin s’en fait ressentir.
L’assise rythmique est amplement satisfaisante, ultra carrée et précise, avec en même temps un léger grain de folie perceptible. Elle permet de produire des morceaux variés, intéressants, et relativement efficaces, où les structures se révèlent en mouvement perpétuel, bien que cadrées.

Les riffs affichent eux aussi une forme d’audace, sans jouer pour autant la carte de la complexité ou de la déstructuration. De nombreux leads et soli ponctuent ces 9 titres, toujours avec cette volonté de se laisser porter par les textes emprunts du feeling du Mythe de Cthulhu.
Il en résulte une personnalité bien trempée, peut être un peu trop mélodieuse ou ambiancée pour les fans pur et dur de Death Old-School, mais qui confèrent une ambiance bien particulière aux morceaux…

Ces riffs expressifs, couplés à la maîtrise technique de ses 3 membres, et aux nombreuses variations rythmiques, jouent un rôle important dans l’atmosphère qu’arrive à implémenter le groupe au fil des écoutes.
Sans jamais se départir d’une certaine violence, le groupe arrive néanmoins à entraîner l’auditeur avec lui dans son univers fantastique et opaque.

Tantôt direct et agressif, tantôt épique et ambiancé, 'Chronicles of the Doomed Worlds - Part I. Enlightenment from Beyond' est intéressant, même s’il manque de mordant à mon goût – une lacune partiellement comblée par l’énergie furieuse des rythmes, et compensée par ces leads épiques.

Leur batteur, Raul (qui a depuis quitté le groupe, remplacé par Mathieu Martinazzo) apporte beaucoup de par son dynamisme, ce qui permet un rendu bien plus vivant et organique que la précédente batterie programmée.
Quelques nappes de clavier, discrètes, bien intégrées à l’ensemble, véhiculent une facette cosmique et ésotérique timorée, renforcée par quelques leads bien particuliers.

Malgré son côté un peu trop Cheap ou Old-School, en grande partie imputable à l’enveloppe sonore, 'Chronicles of the Doomed Worlds - Part I. Enlightenment from Beyond' possède un certain charme.
Beaucoup plus dynamique et impétueux que sur sa démo, le groupe propose des rebondissements et des variations intéressantes. Jamais redondant ni prévisible, ABYSSAL ASCENDANT a trouvé son équilibre, à la fois épique et percutant.

Il reste les bémols du son - qui manque un peu de puissance et de coffre - et de la pochette - pas du tout à mon goût, ni à l’image de la qualité de l’album – qui perturbent un peu le plaisir ressenti, et qui devront être améliorés pour la suite des aventures. Mais le plus important est acquis : ABYSSAL ASCENDANT a réellement franchi un cap avec ce premier album. La 'Part.2' sera attendue au tournant...




Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,5/20 | Nb de lectures : 7768




Auteur
Commentaire
Bisontin De Besançon
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 15/10/2015 à 09h40 - (118302)
'ce combo besanconnais'!la vache...(Franche Comté Powa!) c'est vrai qu'en 2015 c'est chaud de trouver un moteur de recherche depuis la fin de l’électricité...

Tartampion
IP:41.130.175.11
Invité
Posté le: 15/10/2015 à 14h09 - (118304)
J'y trouve surtout du Nile. Mais c'est quand même plutôt original, et ça me plaît beaucoup.

Titanüs
Membre enregistré
Posté le: 15/10/2015 à 14h37 - (118306)
"besanconnais" putain :-/ pas mal celle-là
c'est des potes, très bons musiciens, et c'est sans aucun doute un bon disque mais c'est pas vraiment mon genre de death metal

Goats
IP:90.41.152.153
Invité
Posté le: 15/10/2015 à 18h20 - (118308)
De très bon amis que je connais depuis quelques lives dans des bars sur Mâcon. Groupe honnête et talentueux avec une musique efficace et rapide, on dirait du Nile mais à la sauce Lovercraft.
Pour info Raul est officiellement leur batteur maintenant

Mogtesquieu
Membre enregistré
Posté le: 15/10/2015 à 18h49 - (118309)
Je suis tombé sur leur EP via la page que dédie VS tout les dimanches aux groupes de tout genres.

Cet album me fait l'effet d'une boule de neige, plus je l'écoute, plus il prend forme, pour devenir costaud.
C'est vraiment un chouette groupe !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker