ABRAHMA - Reflections in the Bowels of a Bird (Small Stone) - 01/06/2015 @ 07h15
Vous le savez, nous aimons beaucoup Abrahma. Aussi bien pour leur musique que pour leurs qualités humaines. Tous les membres du groupe font preuve d’une gentillesse et d’une sympathie naturelles qui même si celles-ci peuvent paraître accessoires, ne font que renforcer tout le bien que l’on pense de ce groupe majeur au sein de la scène française. C’est fin 2012 que nous sommes tombés sur leur premier album Through The Dusty Paths Of Our Lives. Mélange de Stoner, Fuzz et autres attributs bien gras ou psychédéliques le tout dans un esprit rock heavy. Un premier et très bon album oui mais non exempt de tous reproches. Il posait cependant les bases d’un futur que nous souhaitions suivre de près.

Après un split EP avec Wo Fat et une tournée européenne commune qui marqua les esprits mi-2013, le groupe se fit plutôt silencieux. C’était pour mieux revenir cette année avec un album qui, annonçons le tout de suite, est une véritable réussite. La force d’Abrahma tient avant tout dans la qualité des compositions mélangeant habilement rock psychédélique, grunge et stoner. Qualité alliée à une finesse qui peut se faire rare dans les genres cités. Et c’est clairement lorsqu’il étire son art sur la longueur que le groupe excelle. Les trois parties d’"Omens" présentes ici en sont le meilleur exemple. Raffinées, subtiles, massives et aériennes à la fois, Abrahma démontre sur ces trois œuvres qu’il a vraiment atteint un niveau de composition rare pour un deuxième album. Le groupe donnerait presque envie de s’intéresser à l’astronomie tant sa musique donne l’impression de se retrouver dans un voyage sidéral. La bande son idéale pour se plonger dans un univers graphique comme celui d’Universal War One de Denis Bajram. Abrahma n’en oublie pas pour autant d’être efficace dans la plus simple expression heavy avec des mastodontes comme "An Offspring To The Wolves" ou "Square The Circle" et confirme, s’il en était besoin, qu’il a plus d’un tour dans son sac au travers de riffs dantesques et d’arrangements divers. Que de sentiments également à l’écoute d’un morceau aussi ensorcelant que "A Shepherd’s Grief". Que de larmes aussi à l’écoute de "Conium"… On se retrouve submergé.

Mais, car malheureusement il y a un mais, on ne pourra pas passer à côté d’un petit reproche qui s’il n’avait pas été présent aurait fait de cet album l’un des tous meilleurs de cette année, la production. Trop brute, parfois clinquante dans les aiguës, manquant de profondeur, ne laissant pas au chant le soin de s’épanouir au mieux, Reflections in the Bowels of a Bird aurait sûrement été un monument s’il avait été produit par Nick Raskulinecz par exemple. Ok on ne parle pas du même budget mais nous aurions aimé nous emporter et qualifier cet album de génial, ça n’aurait clairement pas été galvaudé. Peu de groupe sont capables de construire de sublimes chansons de la sorte et ne pas leurs apporter l’écrin qui leurs convient nous laisse un petit goût d’inachevé.

Les gars, ça n’a jamais été notre came jusqu’ici mais on est tous prêt à verser un mois de salaire pour le troisième album si vous vous lancez dans une campagne de crowdfunding. On vous paye le voyage aux States et en échange vous nous sortez un album qui marquera l’histoire de notre musique. On vous en sait capables…




Rédigé par : Madrigal | 16/20 | Nb de lectures : 8944




Auteur
Commentaire
Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2015 à 19h04 - (116859)
A l'écoute de leur premier album je m'étais dis "enfin un groupe français qui donne dans le stoner/gras/lourd qui ne sonne pas comme un groupe français".
Idem pour leurs pochettes (sublime celle-ci !), ça change de nos groupes frenchies qui on tous une veille caisse américaines sur la cover (souvent très moches...)
Je me pencherais sur celui-ci.

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2015 à 19h04 - (116860)
*Vieille, c'est mieux...

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2015 à 13h20 - (116862)
excellent album il tourne dans le casque depuis hier. il y a un grosse touche grunge a la alice in chains. excellente découvert

Nix
IP:93.26.103.80
Invité
Posté le: 02/06/2015 à 18h06 - (116864)
J'avais déjà beaucoup aimé le premier, et celui ci est parfaitement dans la même veine. Il tourne quasiment en boucle dans mes esgourdes, du bon, du créatif et de l'original !
Et français en plus ce qui ne gâche rien au plaisir.

Jeje29
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2015 à 00h48 - (116872)
Je trouve le chant trop limite. J'ai coupé au bout de deux titres.

Matthew Hopkins
IP:91.68.63.187
Invité
Posté le: 16/07/2015 à 14h25 - (117244)
Ca me rappelle Mindfunk.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker