ABRAHAM/COILGUNS - Split (Hummus) - 25/11/2014 @ 07h08
Le label suisse Hummus Records est un nom à retenir. Crée par un des membres de COILGUNS (composé d’anciens The Ocean), le label offre un catalogue très varié. Musicalement il explore un spectre très large allant de la pop-shoegaze en passant par le metal ou le post hardcore pour finir sur le sludge ou le hardcore. On en trouve pour tout le monde. Musique de qualité et artwork soigné semblent être les deux mamelles du label (cette petite séquence en rime vous est offerte par la maison). La sortie du jour est un split, autre spécialité maison, qui réuni les massifs ABRAHAM et les éclectiques COILGUNS.

ABRAHAM se charge de la première mi-temps avec comme tactique un seul titre de 16 minutes histoire de bien écraser la tronche de l’adversaire d’entrée de jeu. On connait bien les suisses, et on les retrouve là où on les avait laissé avec leur précédent album « The Serpent, The Prophet and The Whore ». Lourdeur et abrasion sont toujours les maîtres mots du combo, en même temps avec un seul titre de seize minutes, il semblait logique qu’on ne se trouve pas face un groupe de grind. « Chasing Dragons, Chasing Light » prend le temps de développer ses atmosphères orageuses, tempétueuses jamais très éloignées d’un Cult Of Luna ou d’un Neurosis plus direct et frontal. Le morceau prend le temps de se construire tranquillement par un joli fade-in qui se transforme en sludge furieux, blast à l’appui. Dis donc, nos suisses ne sont pas venus là pour beurrer des sandwiches. Ça débourre d’entrée mais les nappes de guitares typées « post » ne sont jamais loin, planquées en arrière du mix, elles n’attendent que la bonne occasion pour se mettre en avant, ce qu’elles ne tarderont pas à faire. La voix impose son style, elle gronde par dessus tout ça avec une rage contenue qui sied tout à fait à la composition. Voila un bon titre de post sludgecore machin ce que vous voulez. ABBRAHAM confirme avec ce titre auquel il manque toutefois un petit quelque chose pour vraiment sortir du lot, un poil de variété peut-être.

COILGUNS eux, envoient trois titres pour un total de 20 minutes. Autant dire qu’ils ont fait les choses bien. Trois titres bien différents qui, à eux trois, offrent une belle vision de ce que propose le groupe qui oscille entre hardcore, metal, post, rock, noise, shoegaze et compagnie. Le premier morceau « Drainers » se veut frontal, incisif et direct. Un bon titre de hardcore gentiment chaotique qui sous ses airs de petit gars violent contient tout les germes du second morceau « The Archivist ». « Drainers » oscille entre la violence brute et une atmosphère shoegaze apportée par les guitares et les petites nappes synthétiques posées tranquillement par dessus tout ça. Un morceau composé autour d’un long break qui ne retrouvera sa violence qu’en toute fin de parcours. « The Archivist » est clairement postrock/hardcore et plus expérimental dans sa structure et sa composition. C’est une composition construite comme une improvisation avec une tonalité majeure lancée par la guitare que les autres instruments viennent suivre pour apporter leur touche. La voix ne décolle jamais, reléguée en bout de mix, elle chuchote et susurre pendant un très long moment. Un morceau long de treize minutes qui se conclut dans un long solo digne d’un bœuf entre musiciens. Le troisième titre renoue avec l’efficacité et la violence de « Drainer » comme pour boucler la boucle. Très convergien et chaotique, il termine le split en beauté, comme ABRAHAM l’avait commencé, dans la fracas et la violence.

Un joli split, un peu long peut-être, que les groupes ont pris au sérieux, livrant quatre titres de bonne qualité, le tout emballé dans un bel artwork fait maison. Les joies et plaisirs de l’artisanat. Alors Merci qui ? Merci Jacquie et… heum… merci Hummus Records.



Ecouter. Télécharger. Acheter. - 87 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 7.5/10 | Nb de lectures : 9718




Auteur
Commentaire
françois trouduc
IP:109.219.241.47
Invité
Posté le: 28/11/2014 à 11h49 - (114975)
en cliquant sur le lien BC, on tombe sur un ersatz de FatalBazooka...

belle inspiration pour rédiger une chronique! grillé le seb.



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2014 à 12h00 - (114977)
Voilà, les choses sont rentrées dans l'ordre.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker