ABORTED - The Necrotic Manifesto (Century Media) - 07/05/2014 @ 08h05
GabinEastwood
La Belgique est en grande forme en ce début d'année 2014 : une qualification brillante pour le mondial de football au Brésil, une nouvelle sélection des frères Dardenne au Festival de Cannes, et en musique après l'excellent opus d'ENTHRONED c'est au tour d'ABORTED de revenir également et de nous pondre un album absolument énorme.

En effet la bande à Sven de Caluwé était attendue au tournant après le très bon « Global Flatline » qui montrait le groupe revenir à la puissance des débuts (après le virage mélodique amorcé et réussi sur « Slaughter & Apparatus : A Methodical Overture » et raté sur « Strychnine 2.13 » où les compositions avaient été plombées par une production bien trop faiblarde et pas du tout adaptée à l'ambiance). Du coup le quintet a désormais compris que le public voulait du brutal et il va être servi sur ce nouvel album qui est tout simplement le meilleur depuis « The archaic abattoir » sorti il y'a déjà quasiment 10 ans.

Mais en revanche ce qui ne varie pas ce sont des changements de line-up, jamais les belges n'ont enregistré deux disques d'affilée avec la même formation et là encore il y'a du mouvement puisque les deux guitaristes Eran Segal et Michael Wilson ont quitté l'aventure et sont remplacés par les néerlandais Danny Tunker (ex- GOD DETHRONED, et PROSTITUTE DISFIGUREMENT) et Mendel Bij de Leij qui, disons-le tout de suite, ont fait un boulot incroyable, d'ailleurs tous les autres membres se sont mis au diapason surtout Ken Bedene derrière son kit qui est absolument déchaîné et époustouflant de vitesse, de technique et de précision, tout comme le père Sven dont la voix a rarement aussi bien donné.

Quelques invités sont comme d’habitude au menu (bien gore de préférence) : Julien Truchan de BENIGHTED qui a coécrit les paroles en français de "Purity of perversion", et aussi Vincent Bennett (THE ACACIA STRAIN) et Phlegeton (WORMED), quant à la pochette elle est signée Pär Olofsson (PSYCROPTIC, SEVERED SAVIOR) qui comme souvent a fait un boulot magnifique.

Par contre le groupe aime Jacob Hansen et lui montre sa fidélité en faisant appel à lui pour la troisième fois, et à nouveau il a signé un boulot dantesque au niveau de la clarté et de la puissance, il a surtout gommé les imperfections de « Global Flatline » où le côté deathcore était parfois trop présent et un peu en décalage avec le son du quintet. Là pas de chichis, la production est moderne mais conserve un côté naturel qui correspond bien à la violence de cette nouvelle livraison.

L’ambiance macabre et apocalyptique débute avec « Six Feet Of Foreplay », charmante introduction façon film d’horreur et marche des zombies qui s’efface pour laisser place à « The Extirpation Agenda » qui décoiffe même un chauve par sa violence, sa brutalité et sa puissance. Le quintet ne veut faire aucune compromission, car durant plus de 40 minutes ça ne sera qu’un enchaînement de blast, double ultra-rapides, riffs percutants et chant possédé, et mention spéciale aux solos qui tout au long de cet opus sont particulièrement soignés et qui n’ont jamais autant apporté auparavant. Ceux-ci à la fois précis, techniques et mélodiques portent la trace indéniable de CARCASS, les britanniques qui ont été de toute façon une influence majeure des belges dès leur formation.

Il est à remarquer aussi la qualité constante de ces nouvelles compositions, car l’ensemble est vraiment hyper homogène et rien ne se détache vraiment en bien comme en mal, la brutalité est vraiment de mise partout, les solos aèrent l’ensemble et le niveau technique est irréprochable. Néanmoins si je devais retenir quelques titres en particulier j’irais d’abord sur « Chronicles Of Detruncation » à la fois terriblement rapide au début puis qui se calme (enfin si on peut dire ça …) par la suite avant de rajouter un solo juste magnifique, « Die Verzweiflung » qui est d’une lourdeur extrême et lancé tel une division panzer, ou bien encore « Purity of perversion » qui est le meilleur exemple de la variété d’ambiances proposée par les belges car on est à cheval entre vitesse ravageuse, ambiance de fin de monde, breaks insolents, double à s’en faire mal aux chevilles et solo qui aère le tout.

Bref le gang de Sven a tout ravagé sur son passage tel les Huns en son temps, tout en remplaçant arcs et flèches par leurs instruments de prédilection, et on peut dire sans souci que cette galette est peut-être la meilleure jamais sortie par le groupe égalant la brutalité légendaire de « Goremageddon - The Saw And The Carnage Done » et la puissance de « The archaic abattoir », après peut-être que le seul petit défaut pourrait être un manque de titre plus fort qu’un autre, mais cela est vraiment minime, tant les qualités sont présentes en nombre.

Les belges sont revenus, on les a vus et entendus, et ils ont vaincu par K.O dès le premier round et laminé la concurrence pour prouver que 2014 est leur année et que la tournée des festivals prévue cet été en sera l’apothéose.

Note: 16.5/20

Velvet Kevorkian
ABORTED nous ont prouvé en l’espace de 8 albums qu’ils étaient capables de nous chier de l’or en barre ou de se foutre complétement dedans. La triplette « Engineering the Dead », « Goremageddon », et « The Archaic Abattoir» n’avait pas fait dans la dentelle, balançant trois albums 100% pur porc, mais malheureusement ce qui suivit était loin de jouer dans la même cour. Deux skeuds passables plus tard, l’écurie belge nous revenait avec un nouvel EP sous le coude et allait nous prouver qu’elle en avait encore dans le falzar avec 4 morceaux 100% pur porc dignes de la grande époque. S’en est suivi « Global Flateline » qui, dans son genre, redonnait espoir en ABORTED et balançait un full lengh groovy et percutant. Après un retour aussi triomphant on attendait cette nouvelle offrande sanguinolente avec une impatience plus que fébrile. Mais pourtant…

Dès la première écoute un truc clochait. Il y avait quelque chose qui manquait, cruellement, mais quoi ? Les écoutes suivantes finirent par soulever le problème : ça manque de gras. « The Necrotic Manifesto » sonne bien trop propre, trop clinique, trop « dedans » pour que ça nous soulève un peu l’estomac. Ça manque de graisse, d’un côté « un peu » cradingue, et de groove pour avoir un bon relief et une forte envie de tout éclater. Là on se retrouve juste avec 14 titres qui avoinent, certes, mais sans prise de risque, sans jamais lâcher leur harnais de sécurité. Ça déroule du blast, du riff qui tape, du growl toujours aussi puissant, mais dans une ambiance bien trop clean qui ne fait rien ressortir de franchement folichon. On se retrouve à écouter ça d’une oreille, en tapant un peu du pied et en secouant un peu la tête de temps en temps, mais on reste bloqué sur un album « autoroute » si je puis dire.

Pourtant, avec « Global Flateline » ABORTED avait réussi à revenir dans cette case groovy et un peu crade, avec des titres beaucoup plus percutants et incisifs. Là on trouve ça violent, oui, mais sans cette fougue et cette envie de claquer du pied sur le parquet des parents. On salue tout de même la qualité d’interprétation, millimétrée au poil de cul près, et les quelques très bons passages qui arrivent à sortir du lot. On ne peut même pas se consoler avec la reprise de « Concubine » de CONVERGE, qui sonne un peu faiblarde face à l’originale.

ABORTED viennent de démouler un huitième album tout beau tout propre mais manquant de hargne et saindoux. Ses 14 titres passent sans un pli, mais passent également sans réellement nous laisser sur le cul. On enquille et c’est tout, fin de la discussion. Pour sûr que ça chiera bien en live, en tout cas.

Note: 13/20



http://www.goremageddon.be/ - 102 visite(s)

Full album - 84 téléchargements


Rédigé par : GabinEastwood/Velvet Kevorkian | 14,75/20 | Nb de lectures : 14150




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.48
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 11h00 - (112029)
Leur meilleur album avec "goremageddon". Putain d'album. La prod est parfaite. Clair propre et puissante. Je ne m'en lasse pas.

Grutos
IP:213.39.33.67
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 11h20 - (112030)
Je trouve aussi que c'est leur meilleur depuis goremageddon, les solos démontent par rapport aux précédents albums et sur scène ça passe tout seul !

Phil
IP:198.245.51.38
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 11h48 - (112031)
Je ne serai pas aussi groupie que ennemi juré. On ne retient pas grand chose, c'est plat et bien moderne, et ce petit côté groovy brutal deathcore par moment les décrédibilise toujours un peu.

Ayin
IP:86.217.69.154
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 12h56 - (112033)
C est bien foutu, c est pro, ça manque de morceaux qui accrochent l oreille mais ça s écoute bien. Moi un petit côté "mélodique" ou des ralentissement m auraient pas déplu.

J ai eu un jeu de carte avec, c est marrant.

Didier
IP:50.63.197.134
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 13h05 - (112034)
Bof j'accroche pas trop. Passons la pochette super ringarde, c'est propre c'est groovy et ça plait aux jeunes, c'est le principal. Et en plus il y a un jeu de cartes fourni avec. Que demander de plus?


Histrin
IP:62.141.32.45
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 23h12 - (112038)
Sans relief. C'est vrai qu'ils n'ont jamais rien inventé mais tout semble calculé depuis la pochette. Néanmoins plaisant

pamalach
Membre enregistré
Posté le: 08/05/2014 à 09h58 - (112039)
Jamais réussi à accrocher à ce qu ils font.

Hans
IP:192.154.107.106
Invité
Posté le: 08/05/2014 à 13h44 - (112040)
Un bon 13/20 pour ma part malgré le manque de personnalité.

dominator
Membre enregistré
Posté le: 08/05/2014 à 17h28 - (112041)
Très bon album.Et en live toujours aussi bandant!!



AkiraToriyama
Membre enregistré
Posté le: 08/05/2014 à 20h08 - (112042)
leur meilleur depuis très longtemps. effectivement ils font mal !
pochette parfaite

Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 09/05/2014 à 01h11 - (112044)
album bof à la prod asseptisée et pochette enfantine. 12/20 pour moi

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 04h01 - (112045)
Une seule ecoute au compteur, ca envoit mais ca n'a rien dans le ventre, trop Carcassien, trop clean, trop chepaquoi, mais ca cloche. Et cette pochette ne me donne pas envie d'y passer plus de temps

TyrannyForYou
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 12h23 - (112050)
Quel carnage, j'en redemande !!



Matt
IP:213.251.189.203
Invité
Posté le: 09/05/2014 à 22h11 - (112056)
La pochette plaira aux ados. Par contre la musique arrache mais c'est un peu stérile comme l'explique Bras cassé.

Ayin
IP:93.2.169.151
Invité
Posté le: 09/05/2014 à 22h43 - (112057)
En fait la 2ème partie du CD est plus intéressante

Alex
IP:95.90.192.154
Invité
Posté le: 13/05/2014 à 22h41 - (112085)
Tuerie totale, leur meilleur album pour ma part

Baël
IP:193.50.175.32
Invité
Posté le: 14/05/2014 à 11h53 - (112090)
Moi j'aime le rap et le ragga movy donc j'M pa !!

...
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 14/05/2014 à 13h03 - (112092)
pourtant ca groove

Bael
Membre enregistré
Posté le: 14/05/2014 à 14h44 - (112093)
Gros retour du groupe depuis Global Flatline, j'adore ! (et pas besoin de poster des conneries à mon nom hein !)

Payday
IP:79.88.201.210
Invité
Posté le: 16/05/2014 à 22h16 - (112129)
Je sais pas qui c'est le batteur actuel (et j'imagine qu'il y a en 3 qui sont passés depuis ^^ ) mais il tape grave.

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2014 à 21h51 - (112294)
J'aime beaucoup cet album !
Beaucoup moins porté sur l'ambiance, comme "Global Flatline", et beaucoup plus porté sur l'énergie.
Ca tabasse non stop, et j'accroche à fond à ce Aborted remonté comme jamais !

Les titres sont courts, expéditifs. Les riffs simples mais secs, et percutants. Rien de sensas', mais j'aime car y'a une urgence, une violence plus viscérale que calculée.
bref, j'aime.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker