ABLACH - Demo 2008 (Autoproduction) - 26/08/2008 @ 09h26
C’est d’Écosse que nous vient ma démo de chevet du moment et plus précisément de la ville d’Aberdeen, où il semble, décidément, se passer pas mal de chose sur le plan extrême. En y regardant de plus près, certains des protagonistes d’ABLACH (mot gaélique pour « carcasse mutilée »)sont familiers puisqu’on y retrouve deux membres de BONESAW dont je vous avait déjà touché deux mots dans ces mêmes colonnes ainsi que d’anciens zicos des crustcore de FILTHPACT.

Si BONESAW joue de la scie chirurgicale dans un registre death gadouilleux à la AUTOPSY, ABLACH se veut nettement plus virulent et véloce sur cette première démo soit, quatre titres expédiés en cinq minutes à peine. Le temps de planter une intro d’une paire riffs massifs désarmant de simplicité et ABLACH vous vide le contenu de son chargeur dans le bide sans sommations ni autre préambule.

Pour tout vous dire les Ecossais donnent dans un grind teinté de crust, particulièrement brutal et joyeusement bordélique. Inutile de préciser que le groupe ne fait pas dans la dentelle et bourrine à fond pendant la quasi totalité des quatre morceaux. Le duo de « chanteurs » est particulièrement convainquant. Entre les mugissements régurgités de l’un et les crachotements glapis de l’autre, ABLACH s’est trouvé deux organes à sa mesure. Du côté des grattes, ça mouline à bloc dans une succession de riffs supers énervés du crust qui s’est fait chouraver sa bouteille de kronempils frelatée juste avant l’enregistrement. Bref, ça cogne, ça tabasse, ça vous retourne la calotte crânienne en deux temps trois mouvement et pourtant ABLACH se veut un groupe évolué quand il s’agit de ses textes axés sur l’anthropologie, l’histoire, la société ainsi que sur leurs origines écossaises.

Totalement spontané dans le fond comme dans la forme –entendez par là que le résultat est volontairement brouillon et hautement corrosif- ABLACH se revendique comme le point de jonction d’un grind classique à la NAPALM DEATH, TERRORIZER, du grind plus moderne des NASUM et BRUTAL TRUTH agrémenté de relents death et crust. A ces noms prestigieux, je serais presque tenté d’ajouter une lichette d’EXTREME NOISE TERROR des débuts pour le côté crust crados option munster sous les bras et une bonne dose de S.O.B. pour le chant nasillard qui écorche pas mal les oreilles.

Il va sans dire qu’ABLACH se situe aux antipodes des productions léchées qui agrémentent nos bacs et mise à fond sur l’authenticité d’une bouillie sonore impulsive et bancale aux entournures. Il est possible qu’une démo comme celle-ci soit aussi alléchante qu’une « pizza au hérisson » sur le bord de la route mais pour ma part, je marche à fond et même après une quinzaine d’écoutes consécutives, j’en redemande.

La page myspace du groupe - 183 téléchargements


Rédigé par : Tonton | 4/5 | Nb de lectures : 9852




Auteur
Commentaire
KlaY
IP:83.205.169.62
Invité
Posté le: 29/08/2008 à 18h13 - (60988)
particulièrement bon ce groupe, découvert grâce à la filiation avec Bonesaw, franchement pas déçu. Ca me rappelle beaucoup Disrupt mais avec un côté bien plus anglais (marrant pour des écossais héhé). C'est vrai que la voix a un léger côté S.O.B....

Et pis le guitariste avec sa guitare en forme de fleur, c'est quand même super culte ! (sisi, regardez le myspace !)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker