4672 - Takuboku (Autoproduction) - 09/09/2013 @ 08h21
4672, souvent présenté avec des crochets (comme ceci : [4672]), est un projet anglo-polonais existant depuis 2010. One-man band de [dem] pour le premier album 452Hz (2011), le groupe est devenu un duo en accueillant le chanteur Piotr Majcher pour son second album Takuboku. Voilà ce que vous devez savoir, le pourquoi du comment de quatre-mille-six-cent-soixante-douze (nom de Zeus) je n'en sais rien. L'important est, comme toujours (il faudra le dire à M6), la musique. Et de ce côté, ce « UK based Experimental Project » a des choses à proposer dans le genre Metal Indus. Mais un Metal Indus bien particulier, le plus cru et le plus dur, rien à voir avec les groupes allemands copiant RAMMSTEIN ou les Américains qui passent sur MTV.

452Hz avait posé les bases de l'art bruitiste de 4672 : mettez GODFLESH, FEAR FACTORY, le MESHUGGAH le plus dégueulasse ou encore BILE et un peu de Death Metal dans une sorte de gigantesque shaker industriel et vous obtiendrez un Metal-Indus râpeux et brut, dont ressortent surtout des guitares acérées et des vocaux inhumains dans une atmosphère résolument industrielle. Une sorte de RED HARVEST ou MINE[THORN] primaire et qui va à l'essentiel, retournant aux sources du Metal Industriel. C'est le chemin que va prendre Takuboku qui demeure très GODFLESH-ien, avec un Metal Indus sale, décharné et sans compromis, toutefois plus lourd et écrasant que brutal. Du Metal Indus de puriste qui ne s'embarrasse donc pas de fioritures et balance 10 pistes à fleur de peau, ou plutôt d'acier et de tôle, qui sentent la rouille et l'huile.

Peu de variété donc pour cet album assez court (24 minutes). 4672 se repose un peu sur ses lauriers, du coup 452Hz demeure supérieur à ce nouvel opus qui mérite quand même le coup d'oreille. Piotr amène bien évidemment un petit plus grâce à ses vocaux classiques mais hallucinés comme il se doit (cf. l'excellent "Causality"), les riffs syncopés sont efficaces et les quelques breaks électroniques sont très bien placés. Takuboku reste une affaire de ressenti plutôt qu'une recherche d'accroche, on parle ici d'une musique apocalyptique qui se sert surtout de ses grattes pour poser une ambiance froide et mécanique. Rien d'exceptionnel finalement (surtout que sonner comme GODFLESH est à la mode : BLUT AUS NORD, THE AMENTA, CSSABA...), mais ceux qui attendent que le Metal-Indus reste rude et implacable comme au début des années 90 trouveront leur bonheur chez 4672. Le duo peut faire encore mieux et semble ici s'auto-limiter dans son minimalisme, mais Takuboku est une curiosité qui pourrait s'avérer assez prometteuse. Et les perspectives sont larges sur une base metallique convaincante. Industrial music for Industrial people...

http://www.0110x.co.uk - 132 visite(s)

Bandcamp - 104 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 11013




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker