- KRUGER à PARIS par ARISAGAIN - 1232 lectures
KRUGER + ATURI - 22 février - Mécanique Ondulatoire



Pour se réchauffer en ce dimanche soir froid et tristounet, direction la Mécanique Ondulatoire ! Non seulement le bar est l'un des rares de Bastille encore ouverts en cette fin de semaine hivernale, mais il accueille surtout ce soir ce qui sera le dernier passage parisien de Kruger. Le groupe l'a annoncé : après cette tournée, c'en est fini. Le "Farewell Tour" est donc l'occasion idéale de secouer sa tignasse une dernière fois sur le death-sludge-prog-planant de nos cinq amis suisses. On se motive, c'est parti pour Bastille !

Après une petite bière, on quitte le bar pour le sous-sol, où se trouve la salle de concert. La file d'attente dans les escaliers se révèle tout à fait honorable, la date a visiblement attiré du monde. Sous les lumières rouges habituelles de la Méca, la première partie se prépare, alors que les premiers rangs se resserrent. Ironie du sort, dirons-nous, pour Aturi, groupe parisien tout fraîchement formé, c'est le tout premier concert de sa carrière, alors que Kruger achève la sienne.



Disons-le d'emblée, quelques écoutes sur le soundcloud d'Aturi nous avaient déjà bien donné envie. Pour une formation qui démarre tout juste, sans EP, sans concert, avec tout juste quatre titres sur un soundcloud, on avait pris une belle claque dès la première écoute. Son propre, compos proches de Gojira avec une touche de Lamb of God et une voix bien agressive, voilà de quoi nous brancher sérieusement et nous donner envie de découvrir tout cela IRL.

Forcément, c'est un tout premier concert, et ça se sent. Les quatre gars, en particulier le guitariste, sont ultra concentrés sur la technique et ne commencent à se lâcher petit à petit qu'à la fin du set. En tout cas, la bonne impression qu'on avait d'Aturi est confirmée par ce set carré, ces compos intéressantes et cette belle énergie. Mention spéciale pour le dernier morceau joué, "The Watchmaker's Apprentice", une petite tuerie. Le groupe prépare apparemment son premier EP, on ne ratera pas ça...



Set list :
The Rapture
First
Confession
Bullet Bliss
The Watchmaker's Apprentice



Après cette bonne mise en jambe, on enchaîne sans transition avec les Kruger. A la suite de la sortie de leur cinquième disque, "Adam & Steve", ces derniers ont annoncé que cette tournée serait la dernière. Quelques dates en Suisse, en France et au Royaume-Uni, pour se dire au revoir "avec la satisfaction d'un travail bien fait", dixit le communiqué officiel du groupe. C'est forcément avec un peu d'amertume que l'on observe les musiciens s'installer sur scène, en cette toute dernière date parisienne.




Et ce set nous a rappelé à quel point les Kruger gèrent sur scène ! D'autant que la setlist a été visiblement pensée spécialement pour la tournée, faisant la part belle à l'ensemble de la discographie du groupe. De la pépite "Weight", issue du tout premier disque ("Built for Speed", 2002), aux extraits de très bon petit dernier, "Adam & Steve" (2014), la Mécanique Ondulatoire se retrouve face à une synthèse du meilleur de Kruger.



Arborant un teeshirt de la NRA (national rifle association, l'asso américaine soutenant le port d'arme), le chanteur, Renaud, se montre plus proche du public que jamais et n'hésite pas à aller faire un tour dans la fosse, voire à enchaîner les slams devant une audience conquise. Musicalement, c'est impeccable, malgré un son parfois un brin approximatif. Ces titres à la fois pesants et aériens passent toujours aussi bien sur les planches. Entre énergie et charisme, Kruger nous montre une fois de plus son expérience et son amour de la scène. On reprend une petite baffe sur l'excellent "The Drive Run", puis sur un "Bottoms Up" assez dingue.




Les Suisses saluent longuement leur public après un "Turpitudes" exécuté à la perfection. Les applaudissements et les félicitations fusent. Après une telle performance, difficile de se dire que c'est déjà la fin, de la soirée comme de Kruger. En tout cas, après une aussi belle révérence, on n'est pas près de les oublier, l'un comme l'autre.

Set list :
Holy Fire
Ammunition Matters
Weight
Adam & Steve
Discotheque
The Drive Run
Anthem of Pretended Glory
Bottoms Up
Turpitudes


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker