- SOLSTAFIR - NORDIC GIANTS par SKAY - 1470 lectures
Mardi 27 janvier 2015 - Nouveau Casino - Paris





Premier concert de l'année, et ça commence fort dans un Nouveau Casino plein comme un œuf. J'aime bien cette salle, car on peut voir facilement la scène d'où qu'on se trouve, mais dès qu'elle est pleine, il fait vite très (très) chaud, et la circulation devient très compliquée. Heureusement (et bizarrement), ce soir, ce ne sera pas trop le cas.

J'arrive alors au début de la prestation de NORDIC GIANTS. Définissant sa « musique » comme un « bruit claustrophobe cinématographique », le duo propose au public une véritable expérience. Les anglais sont coiffés d'un masque en plume/poils/corne qui les fait ressembler de loin à des faunes (ou toute autre créature mythologique). Situés sur les deux côtés de la scène, ils entourent un flight-case contenant une télévision, surmonté d'un projecteur. Sont ainsi projetés des courts-métrages, très différents les uns des autres. Le duo interprète donc la bande son déstructurée et décomplexée de ces vidéos. Pratiquant un noise/électro/rock planant et intense, NORDIC GIANT se met au rythme des images et plonge le public dans une performance mystique où les images captivent autant que les deux ombres qui s'agitent sur les instruments, qu'ils soient batterie, clavier, guitare jouée avec un archer, etc. L'expérience est vraiment captivante et intense, et on hésite vraiment sur quel sujet se focaliser. Difficile de ne pas perdre le pied, noyé dans les sons. La performance est difficile à assimiler, mais franchement passionnante. Et aidée par un son excellent.



Après un tour au bar et au stand de merch, je me positionne sur la droite de la scène au quatrième rang pour profiter du set des Islandais. Grave erreur, car comme souvent dans cette salle, le son sera affreux à cette place. C'est simple, dès que les musiciens descendent un poil dans les fréquences basses, les notes se transforment en un « bvvvvvvrrrrr » insupportable. Alors que la musique de SOLSTAFIR est subtile et requiers une justesse de son, autant vous dire que pendant tout le concert je subirais un calvaire. « Mais t'avais qu'à bouger » me direz vous. Certes, mais j'avais un espoir que le sourd servant d'ingé son se rendrait compte qu'on ne manipule pas les commandes avec des moufles. Et puis le public, qui n'avait pas l'air habitué aux concerts (sérieux, assis entre les groupes alors qu'on se marche dessus ?!), ne me donnait pas envie de jouer à la bousculade et de me prendre la tête. J'ai donc attendu le rappel pour bouger, et me rendre compte qu'au fond le son était mieux.
Sur scène, le groupe semble fatigué mais soucieux de bien faire. Peu de communication entre les titres, les Islandais préfèrent enchainer les morceaux. Mais un peu trop lentement pour éviter les blancs un poil longs par moment. Lors de ses prises de parole, Aðalbjörn Tryggvason garde son humour pince sans rire habituel (Vous êtes déjà allé en Islande ? Non ? Alors n'y allez pas, il n'y a rien à voir à part des désert et des volcans). Niveau set-list, l'accent est forcément mis sur les deux derniers albums, même si le concert débute sur Nattfari (de l'album Masterpiece of Bitterness), et deux extraits de Köld sont joués. Notamment Goddess of the Ages, dédiée à LSK disparue l'année dernière et amie du groupe (l'annonce du titre était d'ailleurs un moment poignant). On a également eu droit au banjo sur Otta, mais gâché par un son misérable (pourtant, le titre est magistral). Le concert aurait donc pu être mémorable, si le son était au rendez-vous. En discutant avec mes amis, dispersés dans la salle, le son était réellement variable en fonction du placement dans la salle. Je n'ai donc pas eu de chance. Pourtant, pour les avoir vu avec un bon son, je sais bien que SOLSTAFIR peut être incroyable en live. A noter que derrière les futs Karl Petur Smith remplace sur la tournée Gummy.



Pour finir, un petit mot sur le public. Malgré une salle affichant complète, on n'a pas eu chaud dans la salle. Pour cause d'un public amorphe, froid et ennuyeux. Certes, SOLSTAFIR joue une musique introvertie et contemplative. Mais on est dans une salle de concert, pas dans son salon. Un minimum de démonstration de soutient au groupe entre les titres est le bienvenue. Je n'ai jamais eu aussi froid dans cette salle, pendant une soirée en demi-teinte, pendant laquelle pour une fois le groupe de première partie était plus intéressant que la tête d'affiche.





Auteur
Commentaire
Elendil
IP:93.93.42.114
Invité
Posté le: 02/02/2015 à 08h13 - (1008)
Absolument pas eu le même resenti sur la date de Toulouse, où ils jouaient dans une petite salle. Au contraire, le public était bien plus réceptif que décris dans ce live, et en ce qui concerne le groupe, j'ai trouvé le frontman généreux et faisait participer la salle..

Arx
Membre enregistré
Posté le: 02/02/2015 à 09h36 - (1009)
C'était Nordic Giants aussi à Nantes la première partie ?

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 02/02/2015 à 10h02 - (1010)
Même sentiment Qu'Elendil sur la date à Aix en Provence...



GzU
IP:78.192.105.48
Invité
Posté le: 02/02/2015 à 11h39 - (1011)
Salle de merde pour un son de merde ! Si on ne connais pas Solstafir sur le bout des doigts qu'on a pas des bouchons, ce concert (comme tous les concerts de cette salle de merde) est une horreur !

Heureusement, j'ai de bon bouchons et je connais très bien leur répertoire donc j'ai apprécié du mieux que j'ai pu, mais j'ai amené des gens étrangers à cette musique et ils n'ont pas compris grand chose, malgré leurs bouchons... ils ont eu un bon feeling, donc ils vont s’intéresser au groupe. C'est déjà ça !

Je pense que la réception un peu froide du public est dû à ce son de merde, mais aussi un peu au fait que maintenant Solstafir ne joue plus dans la cours exclusivement métal et que le public est plus bigarré, donc moins homogène. Donc, peut-être moins de communion entre le public lui-même déjà...

Sinon, heureux de les avoir revu, j'espère que la prochaine fois ils seront dans une salle plus grande et donc pas de cette salle :D

Petite question : pour le Banjo, ils ont essayé et on totalement raté (le son toujours le son !), donc ils ont bien recommencé le morceau, non ?

Odueps
IP:147.98.1.13
Invité
Posté le: 02/02/2015 à 11h50 - (1012)
@♥Arx Ouai, c'étais aussi Nordic Giants a Nantes! (par ailleur excellent son au Ferrailleur )


vida
IP:83.115.107.210
Invité
Posté le: 02/02/2015 à 14h44 - (1013)
Moi j'ai pris mon pied malgré un son bien trop fort et assommant !!!! C'est vrai que pour les personnes venus découvrir le groupe, pas facile de se mettre dedans avec ce son !!!! C'était pareil au Hellfest, j'ai tenté de faire découvrir le groupe à des amis mais ils n'ont pu apprécier avec un son trop brouillon !!!!

Blackame666
Membre enregistré
Posté le: 02/02/2015 à 15h48 - (1014)
Solstafir ont toujours joué très fort à ma connaissance et disons que cette salle n'a pas du tout le matériel pour cela.

Skay
Membre enregistré
Posté le: 02/02/2015 à 23h47 - (1015)
J'avais un meilleur souvenir de leur précédent passage (avec Sagh et un autre groupe dont je n'arrive pas à remettre le nom dessus), donc c'est possible d'avoir un son potable au Nouveau Cas'

Blackame666
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2015 à 12h22 - (1018)
clairement, si le volume n'est pas trop poussé (en particulier dans les basses).

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker